AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Edtions de la Commune (03/03/2017)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Théodore de La Morne, 71 ans décide de se rendre à Marseille afin d’y tuer le président français, Francis Ollanzi, qui vient d’être réélu. Il souhaite commettre son crime lors de l’inauguration du musée du coquillage. Il doit trouver un chauffeur ainsi qu’un tueur pour l’aider dans cette entreprise pour le moins saugrenue. Va-t-il trouver les soutiens nécessaires ? Son hygiène de vie, en rupture avec le bon sens, ne va-t-elle pas constituer un frein à cette ambition... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
leslecturesdeVal
08 avril 2017
Mon avis : Je tiens à remercier tout d'abord, l'auteure, Céline Barré pour l'envoi de son roman et pour la confiance qu'elle m'accorde depuis le début.
Ce troisième opus, j'avoue est aussi déjanté que les deux premiers et je me suis régalée, vous retrouverez mes avis des précédents tomes ICI et ICI
du coté de l'histoire: Nous retournons à Tréville, petit village bien connu des lecteurs connaissant déjà la série les farfelus où nous allons retrouver Théodore de la Morne, un vieil aristocrate de 71 ans qui vit seul avec son fils depuis que sa femme l'a quitté. Théodore aigri par la toute nouvelle réélection du président Francis Ollanzi a un projet vraiment fou: assassiné celui-ci qu'il tient responsable de tous ses malheurs et bien plus encore. Afin de mener à bien cette expédition des plus délicate, il a projet d'engager un chauffeur et un tueur et de se rendre à Marseille pour l'inauguration du musée du coquillage où le président sera présent.
Il va vite les trouver dans son entourage et va donc partir avec Gérard et Killian, un vieux fou (et oui encore :) ) et un jeune fougueux dans un camping-car emprunté (sans son consentement bien-sur, sinon s'est moins drôle) à un gendarme du village, parti en vacances.
Mais voilà que notre vieil aristo a un secret bien gardé qui va malheureusement changer un peu la suite de son grand projet.

Leur road-trip en direction de Marseille va nous enchanter entre galères et franche camaraderie, le voyage va être assez épique et tellement drôle. du coté de l'écriture : Quel bonheur de retrouver la plume de Céline Barré, toujours aussi agréable, loufoque avec des situations coquasses frisant parfois (souvent) le ridicule , tout ce que j'aime en fait, et surtout l'auteure nous fait passer avec une certaine habilité, énormément de messages et aborde des sujets importants comme la maladie, la vieillesse et l'amitié avec une très grande sincérité et une magnifique humilité.
J'ai une fois de plus adoré tous les personnages de ce roman, que ce soit nos apprentis tueurs ou le président Ollanzi (qui a bien des soucis également, faut pas croire que la vie est simple pour un président tel que lui), tous ont réussi quelque part à me toucher et m'émouvoir,
J'ai également adoré tous ses petits clins d'oeil à des personnes ou personnages que Céline fait au fil des pages et j'avoue que je me suis réellement amusée en lisant les tribulations de ses personnages.
J'ai également adoré les titres des chapitres, j'ai vraiment aimé cet humour qui résume avec subtilité le contenu de chacun.
Une fois commencé, ce roman on ne le lâche plus jusqu'à la dernière page, j'ai été tout de suite happée par l'histoire et j'ai passé vraiment un très très bon moment de détente.En conclusion: C'est encore une réelle réussite que ce troisième opus des farfelus, l'humour décalé de l'auteure est pour moi une source de bien être, oublié les soucis, la fatigue et les problèmes du quotidien, dès l'ouverture du roman, la thérapie a été efficace, humour, amitiés, situations coquasses et une réelle belle tendresse, tout est réuni pour nous faire passer un superbe moment.
Alors si vous ne connaissez pas encore Céline Barré et ses farfelus, je vous engage vraiment à la découvrir très rapidement, je ne sais même pas ce que vous faite encore là à me lire, allez plutôt vous procurez ce roman où les deux autres premiers qui peuvent tous être lus indépendamment des autres.
Encore un réel merci à l'auteure pour cet envoi et pour ce magnifique moment que j'ai passé grâce à elle.
Mention spéciale pour la couverture que j'adore beaucoup et qui reflète à merveille l'histoire.

Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DesPlumesEtDesLivres
23 avril 2017
Dans ce troisième tome des Farfelus nous retrouvons avec plaisir Théodore de la Morne, notre septuagénaire aristo préféré, Gérard Bourdon, le marchand bourru et bougon et Killian, le petit jeune de la bande qui est moins stupide qu'il n'y paraît.
Un lecteur habitué à la série de Céline Barré retrouveront avec joie la citation de personnages déjà présents dans les autres romans.
Pour le lecteur novice à cet univers, il faut être averti : dans ce roman l'humour arrive à la limite de l'absurde, les personnages vivent des situations improbables. Les dialogues sont drôles à souhaits (en particulier dans le début du roman entre Théodore et Killian, j'ai adoré le décalage de langage entre ces deux générations !).
Le vieux qui voulait tuer le président est un condensé de blagues, gags et autres déconvenues qui vous fera au pire sourire, au mieux vous provoquera le fou rire au fil des pages.
Derrière cette comédie burlesque, l'auteure n'en néglige pas le choix des thèmes (sérieux) traités dans son livre : l'amitié, la vieillesse, la maladie ou plus généralement la vie.
Ce que j'ai toujours apprécié dans les livres de Céline, ce sont les personnages totalement loufoques qui font écho à des personnes que l'on peut connaître… Mention à Gilles le jardiner, l'ancien écrivain reconverti en jardinier à l'Elysée.
Mais comme nous le rappelle l'auteure : « Toute ressemblance avec des personnes réelles, connues ou pas, vivantes ou disparues est purement fortuites […]« .
Dans tous les cas, je ne peux que vous recommandez la lecture de le vieux qui voulait tuer le président et même des deux autres livres des Farfelus. Une bonne bouffée d'air frais et un décrispage des zygomatiques en perspective !
Lien : https://desplumesetdeslivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Amnezik666
07 mars 2017
Si vous connaissez les précédents romans de Céline Barré (Quel Pétrin ! et Péril Au Fournil !) vous ne serez pas surpris de retrouver des personnages connus (l'intrigue démarre à Tresville, petit village dont les lecteurs de la première heure connaissent quasiment tous les habitants) et un projet un peu (beaucoup) insensé. Si vous ne connaissez pas les Trevillois(es), je vous encourage vivement à vous procurer ces romans : chaque lecture vous assurera une cure de bonne humeur bienvenue !
Le lecteur averti retrouvera avec plaisir un humour qui flirte parfois avec l'absurde tant les situations dans lesquelles se retrouvent parfois les personnages sont improbables. Bons mots garantis aussi dans les échanges entre des individus parfois antagonistes et très souvent en total décrochage d'avec la réalité. Sourires, rires et fous rires sont assurés au fil des pages.
Céline Barré joue habilement avec les différents registres de l'humour, pour notre plus grand plaisir. Ce qui ne l'empêche pas d'aborder, avec une apparente légèreté, des sujets plus sérieux (l'amitié, la vieillesse, la maladie…). le lecteur pourra s'y attarder et y réfléchir, ou pas…
Une plume certes efficace pour titiller les zygomatiques des lecteurs mais aussi très agréable à lire par la richesse de son vocabulaire et son style. On a le fond et la forme pour le même prix, ce serait dommage de ne pas en profiter !
Cerise sur le gâteau, au fil des pages vous relèverez certainement quelques clins d'oeil vers des personnages qui vous feront immanquablement penser à quelqu'un… mais comme vous les savez déjà certainement : « toute ressemblance etc… » (j'avoue fortuitement avoir eu un faible pour Gilles le jardinier, ancien écrivain reconverti dans le jardinage à l'Élysée).
Si le choix de la couv' vous surprend, je peux vous assurer qu'il n'y là rien de fortuit, l'explication viendra en temps et en heure.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EgideOfBooks
23 avril 2017
Encore une fois merci à Céline Barré pour son troisième tome ainsi que la confiance qu'elle m'accorde pour commenter toute sa saga.
Après « Quel pétrin ! » & « Péril au fournil ! », nous voilà avec « le vieux qui voulait tuer le président ! ». Titre atypique à la personnalité des deux premiers tomes en tout cas !
Nous sommes de retour à Tréville avec notre cher Théodore de la Morne, un papi de 71 ans (d'où la couverture) qui vit seul avec son fils. Aigri par la nouvelle réélection du président, il a comme projet de...

Lien : https://egideofbooks.blogspo..
Commenter  J’apprécie          00
bouquinovore
07 mars 2017
Dans un premier temps, je tiens à remercier Céline barré pour m'avoir offert la possibilité de découvrir ce troisième opus des Farfelus.
Avant toute chose, il faut savoir que la trilogie des Farfelus, c'est un peu comme les Indiana Jones ( je sais mon exemple est étrange, mais c'est ce que j'ai vue hier à la télé). Vous n'avez pas besoin de voir les précédents opus pour comprendre l'histoire et les personnages, cependant vous êtes heureux de pouvoir les retrouver.
Si vous n'avez jamais lu un roman de Céline Barré, je ne sais pas ce que vous attendez, une plume truculente qui sait marier avec magie humour et tendresse.
Dans ce nouvel opus, on retrouve avec bonheur les habitants du petit village de Tresville-sur-Mer où Théodore, aristocrate qui n'est pas forcément de première jeunesse décide avec l'aide de ses deux comparses d'assassiner le Président. Rien que ça !
Encore une fois Céline barré nous entraine dans une histoire à la fois loufoque et tendre qu'on ne lâchera qu'une fois la dernière page numérique refermée.
Alors oui et comme de coutume, je vous invite à découvrir le dernier roman de Céline Barré et en plus si cela vous a plu, vous pourrez découvrir les deux premiers opus encore et toujours disponible.
Lien : http://www.bouquinovore.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
leslecturesdeValleslecturesdeVal08 avril 2017
-Tu me files des espèces pour buter le président, alors?
Tu vois je m'en doutais. J'ai pensé à ton histoire d'héritage, ça part d'une bonne intention, mais si faut coucher avec toi, je préfère te le dire, le prend pas mal hein, Théo, mais là je me retire.
- Coucher avec qui ? Grand Dieu, si je puis me permettre une remarque, notre conversation est ubuesque. Je ne vous saisi pas et vous semblez vous égarer.
- U quoi?
-Ubuesque, qui n'a ni queue ni tête, voilà à peu près le sens de ce mot.
- Recommence pas à me parler de cul, je veux pas coucher avec toi, je t'aime bien, c'est pas la question, mais je pense que je préfère les meufs.
- Les quoi?
-Les meufs, les filles, quoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslecturesdeValleslecturesdeVal08 avril 2017
- Théo, c'est pas une chaussette , c'est un plâtre que tu as là.
T'as beaucoup fumé ?
-J'ai fini le mégot que m'a laissé Gérard, il n'allait pas l'emporter dans l'eau. Vous dire s'il en restait beaucoup...
Impossible !
Commenter  J’apprécie          10
Amnezik666Amnezik66604 mars 2017
N’ayez aucune rancœur à l’égard d’un écrivain quel qu’il soit, ce dernier – sauf très rares exceptions – n’est jamais animé de mauvaises intentions.
Commenter  J’apprécie          20
leslecturesdeValleslecturesdeVal08 avril 2017
-Monsieur le Président, je vais me marier.
-Faites pas une connerie pareille, écoutez l'homme qui a été marié quatre fois.
-Cinq.
-C'est vrai, tiens. J'ai tendance à toujours oublier la première.
Entre nous. C'était la moins bête, mais après j'ai collectionné les morues. Et encore, c'est pas sympa pour ces pauvres poissons
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : ruptureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12448 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre