AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221191218
Éditeur : Robert Laffont (07/01/2016)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Reims, 1925. Lecomte, adolescent charismatique, vit une amitié passionnelle avec Daumal, jeune homme réservé et brillant. Ils ont formé, avec Vailland, le dandy, et Meyrat, dit la Stryge, une communauté initiatique et poétique : les Phrères simplistes. Croyant en l'expérimentation comme seul moyen de connaissance, adeptes de Rimbaud et de son « dérèglement de tous les sens », ils rêvent de monter à Paris, pour fonder une revue poétique qui détrônerait les surréalist... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
dido600
  30 mai 2018
La poésie est souvent un long voyage ; ce ne sont pas seulement des mots habités, dans bien des cas, par une âme exquise, profonde, pure et éternelle.



C'est également une démarche qui ose s'approprier l'inconnaissable. Ainsi on se laisse embarquer par ce désir irrépressible de mots, d'images et de cette quête, presque secrète, de soi-même ; au bout de l'aventure, on est déjà transformé. Mais le tragique vient parfois s'immiscer dans l'existence tumultueuse des poètes. Dans son roman, Phrères, , l'écrivain Claire Barré nous fait plonger dans les années 1920, à la poursuite d'une bande de copains qui entendent révolutionner le monde grâce aux mots et à leur façon d'être et de se projeter dans l'avenir. Ils sont quatre, Lecomte, Daumal, Vailland et Meyrat dit la Stryge vivent à Reims ; influencés, entre autres, par Rimbaud, ils ont la ferme intention de conquérir Paris. "Lecomte a soif de gloire et ne pourra se contenter de devenir une célébrité locale. Un poète de province qu'on salue sur la place du marché". Ce n'est pas le cas de Pulchinella, amoureuse de Lecomte ; elle se plaît bien à Reims, elle est y trop attachée. "Elle l'aime cette cité aux rues pavées et aux esprits rangés. Révère sa cathédrale. Ses vitraux. Se souviendra toujours de cette matinée où son oncle l'a fait pénétrer pour la première fois dans les ateliers où l'on colore le verre, où l'on restaure les trésors passés. Sa passion est ici, dans l'atelier des vitriers. Et qu'on ne lui parle pas de Notre-Dame-de-Paris. Non. C'est à Reims qu'elle exercera son art". D'une expérience à l'autre, d'une trouvaille à l'autre, les quatre amis cheminent sur les sentiers d'une quête d'absolu qui semble déjà les dépasser. L'opium, les mots et leur magie, l'espoir parisien et la sensualité des femmes meublent leur quotidien.
Avec son style fluide et envoûtant, fait de jolies phrases qui sonnent comme des poèmes, Claire Barré nous ensorcelle, elle nous restitue admirablement une époque que nous n'avons pas vécue, elle nous fait aimer cette bande de copains malgré leurs délires et leurs extravagances. "Phrères" est un roman à la gloire de la poésie, et pourtant il s'ouvre sur cette journée fatidique du 19 mars 1925 où la mort vient en réaction douloureuse à un refus. "Se persuader, au contraire, que la mort est le seul domaine de la Poésie véritable, qu'il la rejoint enfin, que Rimbaud, Baudelaire et Lautréamont l'attendent, oui, l'espèrent, installés dans une île où le soleil est liquide comme le miel, où l'on boit à la mamelle de la lune, où l'océan déborde de joyaux innommables .. C'est un roman à lire et à relire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EleusisEleusis   02 février 2016
Comme ils aiment les étaler ces mots boursouflant leur langage et leur écrits, comme ils aiment manier la langue en l'ornant de mots à chaussetrapes, à tiroirs. Moyen sûr de crypter leur pensée, de ne l'ouvrir qu'aux érudits, à ceux capables de déchiffrer le fond derrière la forme, capables de simplifier à l'extrême, de revenir au sens pur, clair.
Ils savent que l'alchimiste doit cacher ses découvertes derrière des codes, que l'hermétisme est la clé de la recherche, que révélation rime avec dissimulation. Tous ne sont pas dignes de plonger dans le labyrinthe sacré de leurs esprits, seuls quelques élus feront l'effort de les comprendre. Et à eux seuls, les Phrères simplistes ouvriront leur âme. A eux seuls. Et les autres peuvent bien aller se pendre avec la corde du quotidien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EnfantdeNovembreEnfantdeNovembre   05 août 2018
Se séparer de Lecomte serait comme se déchirer en deux, or ils sont Un. Complémentaires jusqu'à la fibre de l'atome. Apollon dionysiaque né de l'union des pôles contraires. Ils avanceront, côte à côte, plume au poing, planteront le drapeau de saint Pliste dans les flancs offerts de paris, l'encre qui s'écoulera de cette plaie colorera la Seine et ils navigueront sur ses eaux sombres en déployant leurs ailes soyeuses d'anges-poètes, dressés contre Tout, fracasseurs de dogmes, porteurs de rêves et de révolte, terrassant les dragons de l'abrutissement universel, avec comme mot d'ordre : Révélation-Révolution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Claire Barré (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Barré
Claire Barré - Pourquoi je n'ai pas écrit de film sur Sitting Bull
autres livres classés : roger vaillandVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
752 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre