AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Corinne Bourbeillon (Traducteur)
ISBN : 2702496067
Éditeur : Le Masque (04/10/2000)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Décembre 1804. La jeune romancière Jane Austen qui passe quelques semaines à Bath, ville d'eau à la mode, est invitée à une soirée costumée chez la duchesse de Wilborough. Celle-ci héberge sa petite-fille, Desdemona, qui a quitté Londres pour fuir les avances du comte de Swithin. Durant la soirée, Jane voit Desdemona en discussion avec un homme déguisé en arlequin que Lord Kinsfell traite de canaille et provoque en duel. Des invités s'interposent. Un peu plus tard, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
AliceFee
  24 février 2013
Ceci est le troisième volet de la série de Stephanie Barron dépeignant les aventures d'une Jane Austen jouant à la détective. C'est une série que je trouve sympathique et qui a le grand avantage d'être traduite en français, mais comme je l'ai déjà dit dans mes précédents billets, j'ai beaucoup de mal à assimiler l'héroïne à notre chère Jane.

Et pour ce tome j'ai commis l'énorme erreur de le lire à la suite de Sanditon. Enorme, l'erreur. C'est comme ça que l'on se rend compte à quel point on est loin de la légèreté et la simplicité de Jane Austen, non seulement pour ce qui est de l'écriture, mais également en ce qui concerne les sujets choisis. Je suis souvent étonnée de voir l'obstination des auteurs d'austeneries à introduire des éléments que l'on ne trouvait pas dans les romans de Jane Austen. Souvent il s'agit par exemple des Etats-Unis mais ici il s'agit de la noblesse. Et je ne retrouve pas du tout dans cet univers plein de titres et de prétention, ce qui me séduit dans mes livres favoris.

Ici encore l'héroïne me semble bien loin de Jane Austen et se conduit de façon absurde et absolument scandaleuse! La pauvre Cassandra est bien mal traitée également. Elle passe pour une vieille fille aigrie particulièrement pudibonde et pas spécialement proche de sa soeur. Cela dit, étant donné la façon dont se comporte cette dernière, on la comprend.
Bref, inutile de continuer à souligner les innombrables défauts qui m'ont écorché les yeux, vous l'avez compris, je n'ai pas vraiment aimé ce roman. La comparaison plus que défavorable avec Sanditon y est certainement pour beaucoup et si le livre n'avait pas utilisé Jane Austen comme héroïne j'aurais sûrement pu l'apprécier. Mais voilà, c'est le choix qu'à fait l'auteur et je pense qu'il n'était pas judicieux!
Lien : http://janeausten.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pasiondelalectura
  13 septembre 2014
Belle découverte que cette série policière très documentée, écrite par une historienne nord-américaine spécialisée en Histoire européenne.
Ici, l'ineffable Jane Austen joue le rôle fictif d'un fin limier dans une intrigue au sein de la meilleure société oisive de Bath, lieu de villégiature tellement à la mode au XIXème siècle.
Le meurtre d'un directeur de théâtre est l'objet d'une intrigue plus que emberlificotée, mais c'est le pretexte pour nous livrer une masse d'informations historiques et littéraires, qui font le délice d'une adoratrice inconditionnelle de Miss Austen, parangon inégalé du romantisme anglo-saxon, et référence incontournable des lettres outre manche et dans tout l'univers de la littérature anglo-saxonne.
Celui-ci est le troisième opus d'une série de onze, publiés entre 1996 et 2011.Je lirais volontiers d'autres tomes, en les espaçant afin de ne pas frôler l'overdose.
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   27 mai 2015
J’ai souvent remarqué, Eliza, que les gens dont l’existence paraît enviable, parce qu’ils ne manquent de rien ou présentent les signes extérieurs du bonheur, dissimulent en réalité d’immenses chagrins, observai-je, songeuse.
Commenter  J’apprécie          20
missmolko1missmolko1   27 mai 2015
Et bien qu'il ne pût prouver que c'était elle qui avait tenu le poignard, le soupçon ne cesserait de le ronger de l'intérieur - empoisonnant ses pensées, gâchant son sommeil et lui soufflant que ses sentiments altéraient son jugement. [...] Il souffrirait, écorché vif par les atermoiements de son âme, et ce supplice finirait par lui faire comprendre la vérité.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre