AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782075084291
80 pages
Gallimard Jeunesse (01/02/2018)
3.56/5   9 notes
Résumé :
Dans un village africain, une fillette cajole une chauve-souris. De jeunes garçons rapportent fièrement le cadavre d'un singe au dos argenté. Un mal pernicieux se propage silencieusement au pied de la Montagne des nuages, et le long d'une rivière sur laquelle glisseront bientôt les pirogues funèbres.
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
IreneAdler
  14 février 2020
Comment se propage une épidémie ? Sait-on jamais d'où elle vient vraiment ? le nombre de victimes qu'elle fait ? En ces temps de maladies hivernales, ces questions sont peut-être un peu angoissantes, bien que cette BD prenne pour sujet une maladie autrement plus redoutable et mortelle : ébola.
Je n'ai pas lu le roman dont est tiré cette adaptation. Mais les scénaristes ont su vraiment bien montré les conséquences à la fois de l'ignorance, du déni et des mouvements de population. Sachant qu'il faut finalement peu de monde pour en contaminer beaucoup d'autres. Et lorsque je parle d'ignorance, je devrais plutôt parler de déni et de paresse intellectuelle : ce ne sont pas les populations africaines qui sont responsables, mais bien les Occidentaux, qui animés de bonnes intentions viennent mais ne comprennent pas qu'il n'y a pas que le paludisme qui tue... Et pourtant, elle n'est pas pédagogique ou accusatrice. Non, elle montre et elle montre bien.
Challenge BD 2020
Commenter  J’apprécie          90
fioma
  12 octobre 2016
Paule Constant connait bien l'Afrique et le milieu épidémiologique. Par cette connaissance maîtrisée le lecteur est embarqué pour un voyage initiatique à la découverte des rites, des pensées et culture de ce pays. Vous serez alors guidé au fil de l'eau par ce fléau qui ravage ce continent.
L'oeuvre est construite comme une intrigue policière où les mots vous emportent, vous bercent ou vous claquent au visage. Tout en pudeur Paule nous offre un livre plein de poésie, subtil et parfois humoristique.
Les images et les odeurs s'impriment en nous et continuent de nous suivre après la fin du livre.
Un roman magnifique écrit tout en finesse.
Commenter  J’apprécie          70
Bdziles97
  22 mai 2018
(IK971) poétique, bien écrit, très fort par sa thématique. Je me suis laissée happer par l'écriture de Paule Constant et par cette lecture hypnotique de la propagation du virus Ebola. le style graphique un brin naïf et coloré colle à l'histoire et la situe à mi-chemin entre le conte et le rêve dont on sort hébété et durablement marqué par cette tragédie. Oui pour le Prix.
(SC971) La dureté des faits évoqués est à peine atténuée par le dessin de style naïf et très coloré. Le style de récit qui s'apparente au conte et qui peut paraître décousu risque de perturber les élèves. Avis réservé pour le Prix
(BMA971) BD originale, sujet poignant, mériterait d'être découverte par les lycéens.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BulledEncre   09 mars 2018
Un objet littéraire assez surprenant que cet album de Paule Constant mis en image et en couleur par Barroux. L’histoire d’apparence anodine prend case après case en épaisseur.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   06 mars 2018
Un récit abondamment illustré où chacune des pages peut compter jusqu’à trois ou quatre images. Le travail de Barroux demeure joli et agrémente gentiment le propos de l’auteure avec son style naïf et très coloré.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   01 mars 2018
La composition, le rythme et le rapport entre l’écrit et les images sont particulièrement soignés et percutants. Le lecteur est happé, plongé au coeur de cette tragédie. Une lecture marquante !
Lire la critique sur le site : BoDoi

autres livres classés : ebolaVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus