AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782882503299
144 pages
Éditeur : Noir sur blanc (02/01/2014)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 10 notes)
Résumé :
À dix ans, regardant un couple de mulets copuler, Nana a ses premières règles. À douze ans, son premier amant, aide-ouvrier d’un parc d’attractions, est puni de mort sous ses yeux. À quinze ans, elle séduit un jeune curé et le mène au suicide. Puis elle administre à son père une substance radioactive qui le fait « irradier », « rayonner », autrement dit accéder à « l’illumination »…

« Suit la relation des événements à cause desquels il faudrait brûle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alyla
  16 mars 2014
Deuxième roman découvert grâce à l'opération Masse Critique de Babelio, Solistice d'hiver nous entraîne dans le monde phantasmagorique de Nana.
Les livres des Éditions Noir sur Blanc sont toujours aussi beaux, surtout lorsque l'on est habitué aux livres de poche : belle couverture, beau papier, belle police, bel objet... Et quel contenu !
Il s'agit de l'histoire de Nana, adorable créature qui a ponctué sa courte vie de folie pure, 33 ans d'anecdotes et de choix tous plus invraisemblables les uns que les autres. de l'un de ces choix découle la rencontre de Nana et du narrateur, dont elle va changer la vie, comme celles de tous les hommes qui ont le bonheur (ou le malheur, c'est selon) de la rencontrer.
Nana est à la fois celle que toutes les femmes voudraient être et qu'elles redoutent ; celle que tous les hommes aiment et qui marquent leurs destins.
Le style de l'auteur, lapidaire et follement détaillé, ne laissera aucun lecteur indifférent ; on ressort grandi de cette lecture, avec une impression de déjà-vu, de malaise et d'envie de plus. de plus de livres de cet auteur singulier, de plus de livres de cette maison d'édition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chapitre
  26 mars 2014
Il n'est pas évident de mettre un commentaire à ce livre. Il ne sera ni positif ni négatif pour la bonne raison que je ne peux pas dire que j'ai détesté, tout comme je ne peux pas dire que j'ai aimé. J'ai trouvé ce petit roman très bizarre. Un homme raconte des fragments de vie d'une femme (Nana) qu'il a aimé. Il rapporte aussi la vie que Nana s'est inventée en Amérique auprès de son mari. Il parle aussi beaucoup philosophie, sans grand intérêt à vrai dire, ça ne fait qu'embrouiller le récit.
Quant à la nouvelle qui suit ce roman, c'est sans queue ni tête.
Commenter  J’apprécie          20
FaBmNrD
  16 mars 2014
Livre reçu et lu dans le cadre de l'opération Masse Critique. Merci à Babelio et aux éditions Noir sur Blanc pour la découverte !
Le narrateur vous embarque dans son histoire, celle de Nana et des différents personnages qui ont cotoyé sa vie. Etes-vous prêt à plonger en plein absurde ? Car c'est là que vous emmène Svetislav Basara !
De digressions en histoires parallèles, annexes, récits accessoires, l'auteur vous promène à travers son panel de personnages aux profils bien aiguisés.
Entre critique des régimes dictatoriaux, analyse sociale, ce court roman s'appuie sur des références littéraires occidentales et orientales.
Bien que la lecture puisse être déroutante, Solstice d'hiver s'avère une lecture très intéressante !
Commenter  J’apprécie          00
YvPol
  31 janvier 2014
Pas facile de suivre l'auteur dans ses circonvolutions, dans ses digressions. Coutumier du fait, j'avais aimé son Guide de Mongolie, mais là, je ne parviens pas à m'intéresser à Nana ni à son entourage. C'est une écriture assez froide, distante qui ne permet pas d'accéder à ce roman. Svetislav Basara peut partir un peu dans tous les sens et perdre ainsi ses lecteurs, ce qui fut le cas avec moi. Néanmoins, c'est un bouquin qui devrait en séduire plus d'un, plus apte à y entrer.

Lien : http://lyvres.over-blog.com/
Commenter  J’apprécie          20
alexandraouinez
  27 mars 2014
Une belle écriture pour un roman original, qui redistibue les codes du genre. A découvrir !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FaBmNrDFaBmNrD   01 mai 2014
Seuls ceux qui n'ont rien à dire recourent à l'argumentation, et la vastitude de leur œuvre n'est qu'un terrain utile à la dissimulation de la bêtise. L'obsession des longs écrits et des longues lectures, Nana en a brillamment fait le tour dans un autre essai intitulé "De Jésus au goulag : Brève histoire des textes longs" : "Quand le commandement Tu aimeras ton prochain comme toi-même paraît insuffisant et pauvre ; quand on désire l'étoffer et l'argumenter, on obtient le Manifeste du Parti Communiste. Il semble à première vue tout à fait pareil au commandement, en plus long. Sauf qu'il a un effet secondaire : le goulag."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AllaroundthecornerAllaroundthecorner   12 février 2020
Quand elle ferme les yeux, dit-elle, c’est comme si elle n’existait pas. Elle a terriblement peur du noir. Elle aimerait que, tant que nous sommes éveillés, il fasse aussi clair en nous qu’en plein jour.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : irradiationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16639 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre