AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Garnier (Traducteur)Anne Wicke (Traducteur)
ISBN : 2264027797
Éditeur : 10-18 (02/03/2000)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
"Dans le recueil Le Guet, c'est la nouvelle éponyme qui exprime le mieux l'univers de Bass singulièrement vibrant. Un jeune père fugue pour s'installer dans un bayou au milieu de grosses Noires libertaires, établissant là son camp retranché, inquiétant décor conranien où pendent, en attendant d'être mangés, des poissons alligators "comme des insurgés malchanceux". Son fils lui tend tous les pièges pour l'arracher à son paradis tandis que, semblant sortir d'une autre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
le_Bison
  06 juin 2012
Rick Bass a grandi à Houston, puis a travaillé plusieurs années en tant que géologue dans les gisements de pétrole et de gaz du Mississipi. Aujourd'hui, il vit dans une vallée sauvage du Montana.
Avec cette biographie épurée, vous avez l'essentiel de son roman « le Guet », un recueil d'une dizaine de nouvelles qui se déroulent alternativement à Houston, dans le Mississipi et dans le Montana. Des nouvelles inspirées de ses expériences personnelles et professionnelles qui me plongent dans un univers aux horizons multiples : la chaleur du Texas, la moiteur du Mississipi, la froidure du Montana. J'y croise d'étranges créatures au fil de mes pérégrinations ; les alligators du Mississipi côtoient lors de la nouvelle suivante les élans du Montana. Je pêche, je chasse, je caresse les chevaux, je me frotte aux taureaux. Quelque soit le lieu, je reste toujours prêt de la Nature, qu'elle soit verte, ocre ou blanche.
Lien : http://leranchsansnom.free.f..
Commenter  J’apprécie          180
Marie987654321
  08 novembre 2016
Il ne fait pas de doute que rick bass est une voix singulière dans la littérature, américaine ou d'ailleurs. "Le guet" est le premier recueil de nouvelles que j'ai l'occasion de lire de cet auteur. Ses personnages et ses histoires ne ressemblent pas à grand chose que je connaisse. Des paumés, des étranges, des oubliés du monde qui n'a rien à faire d'eux. En cela , rien de novateur, me direz vous. Certes mais la voix que l'auteur leur donne mérite le détour : tout proche d'eux, les observant comme leur meilleur ami, leur égal, témoin et complice de leur errance, étonné parfois de découvrir ce dont ils sont capables .. Ils plongent dans leur vie, dans la douleur, le bonheur éphémère ou la tragédie, sans savoir ce qu'ils font.
La nouvelle qui donne son nom au recueil raconte l'histoire de Buzbee, un vieil homme du Mississippi qui fugue pour vivre dans les marécages, entrainant avec lui quelques laissés pour compte de la ville. Il laisse son fils Hollingworth, avec lequel il vivait dans une solitude pesante. Nous voyons l'histoire du point de vue d'Hollingworth, tellement seul et seulement distrait par le passage d'un cycliste improbable qui vient boire du coca et pourchassera Buzbee avec lui. Il y a Kirby et le poisson habitant dans sa piscine. Il y a ce jeune garçon amoureux d'une fille mormone qui la perdra sans vraiment tout comprendre. Big Ed, le professeur un peu fou pour ses étudiants cache bien des secrets : leur découverte montrera à ces élèves les chemins de la vie. Sydney et Karen ne peuvent oublier leur meilleur ami et mari mort de manière tragique : peut être y parviendront ils grâce aux cheveux sauvages?

Lien : http://maryclaudef.free.fr/d..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
le_Bisonle_Bison   28 janvier 2012
Jim dit qu’ici vous avez besoin de tout en double. L’hiver il fait jusque dans les -20, -30, et l’air bouge à peu près autant que le sommeil. Deux pick-ups, deux tronçonneuses, deux copines, qu’il dit Jim. Deux haches, deux treuils, deux jeux de chaînes pour les pneus. Masses, générateurs, skis de fond, surtout jamais se fier à rien, et bien sûr il a raison.
Je suis venu ici de Fort Worth il y a douze ans, et je me suis fatigué d’essayer de vivre avec une copine ou une femme. J’en ai eu trois à la file, avec des séparations jamais bien jolies, toujours dingues, en fait, et amères, que c’en est même un grand soulagement de deux cotés quand c’est fini. C’est un pays rude, et la beauté s’y plait pas bien, à moins que ce soit quelque chose de permanent, comme les montagnes ou la rivière, ou même les grandes forêts avec leurs mélèzes et leurs cèdres vieux de plus d’un siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
le_Bisonle_Bison   28 janvier 2012
Sydney […] se sentait vieux. Moins le matin, quand tout était neuf et frais, plein de promesses ; mais, le soir, il sentait en lui ses os tordus et abîmés. Alors, en buvant bière sur bière, il regardait ses chevaux et ceux des autres courir dans la pâture. Les chevaux n’avaient jamais l’air de se sentir vieux, même le soir, et il était jaloux d’eux, de leur force
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Rick Bass (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Bass
Rick Bass sur "Toute la terre qui nous possède"
autres livres classés : mississippiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Nature writing

Quel philosophe est considéré comme le fondateur du Nature writing?

Ralph Waldo Emerson
Henry David Thoreau
Benjamin Franklin

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thèmes : nature writing , écologie , littératureCréer un quiz sur ce livre