AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226702683X
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (28/08/2014)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Une femme sublime à la pâleur surnaturelle, un chasseur de trésor unijambiste, un éléphant de cirque en cavale, un poisson-chat gigantesque, des chercheurs de pétrole tenaces : telles sont quelques-unes des créatures qui traversent ce roman. Entre deux décennies, Rick Bass transforme la région texane d'Odessa et le Mexique en paysages fantastiques où se croisent des personnages mus par des désirs bien réels et des créatures légendaires.Dans les années 1930, Max Omo ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
veroherion
  28 avril 2017
Toute la terre qui nous possède...
Un titre magnifique.
524 pages.
C'est rarement ce dont j'ai envie de parler lorsque je fais la critique d'un livre, mais là, j'avoue que cela a marqué ma lecture.
J'ai mis 250 pages à estimer que l'histoire avait commencé et à me laisser porter par le style de Rick Bass, par me laisser émerveiller par les images qu'il parvient à créer dans l'esprit du lecteur. Il le fait lentement, minutieusement, et l'image presque magique s'incruste dans notre cerveau. On prend le temps de fermer les yeux (ou pas) et de voir ce qu'il décrit.
Mais il faut s'accrocher, il faut se laisser envahir par les longues descriptions de paysage, prendre le temps de voir les dunes de sable blanc se faire et se défaire, voir apparaître doucement un crâne centenaire et écouter l'histoire détaillée qui le concerne, il faut nettoyer avec lui, avec un petit pinceau imaginaire les fossiles découverts dans les strates de sel, et surtout, il faut accepter que c'est là qu'est l'histoire, dans la terre, dans la rivière, dans le vent qui souffle et siffle en s'infiltrant dans les squelettes empêtrés dans le lac de sel. L'intrigue est là, immobile à attendre d'être perçue.
Alors seulement, on découvre la délicate magie de l'écriture de Rick Bass.
Si vous entamez ce livre, accrochez vous, sans attente, laissez venir..
C'est un beau livre, un peu "inconseillable".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
DandeGre
  13 octobre 2014
Quel bonheur de retrouver Rick Bass avec ce grand roman qui est à la fois un grand récit d'aventure initiatique mais également une déclaration d'amour à une région si singulière, le sud ouest américain et le Texas en particulier. Arpenteur infatigable, observateur minutieux de la nature, Rick Bass est aussi un formidable conteur, qui mêle le merveilleux, le réalisme magique à une écriture sensible et poétique.
C'est aussi un récit autobiographique et une dénonciation des pratiques dévastatrices de l'industrie pétrolière, qu'en tant qu'ex-géologue il connaît si bien.
Rick Bass nous donne à lire certainement son meilleur livre, un vrai bonheur de lecture et la preuve, qu'il est l'un des plus grands écrivains vivants.
Commenter  J’apprécie          100
gilles3822
  13 octobre 2014
En quête de l'absolu, on ne trouve que soi-même. L'abîme temporel qui habite la géologie nous rend plus humble. Il est difficile de comparer la durée de vie d'un homme avec la lente construction de notre Terre, il est facile de se perdre en chemin. La nature se construit en permanence, elle était là avant nous, elle sera encore là après. Les personnages de ce roman perçoivent confusément qu'ils se trompent de combat. Leurs destins divergent, les uns s'y brûlent, les autres trouvent chez les autres des raisons de vivre, modestement, dans une quête à l'échelle humaine.
Satisfaire ses besoins immédiats en sacrifiant ce qui a mis des milliers d'années à se former est d'une actualité brûlante. Ce roman n'a rien d'une fable écologique mais il nous renvoie à notre cécité sur un mode de vie sans avenir. En puisant sans retenue dans les entrailles de la Terre, nous creusons notre propre tombe. le temps nous est compté et le pétrole de demain n'existe pas encore pour satisfaire les générations de demain, si elles existent. Ce livre révèle une dichotomie mortifère: le temps géologique n'est pas le temps de l'Homme. Nous avons besoin de la Terre, elle n'a pas besoin de nous.
A méditer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Flodopas78
  13 novembre 2014
Un roman très original dont l'action se passe essentiellement dans le désert du sud Texas. Autour du lac salé Juan-Cordona, piège miroitant où viennent mourir hommes et bêtes, une famille de sauniers amasse le sel. Un jeune géologue en compagnie d'une jeune femme obsédée par la peur de perdre sa beauté arpente le désert à la recherche de fossiles et dresse des cartes du sous-sol pour localiser des gisements de pétrole et de gaz. Un chercheur de trésor collectionne les os et les crânes des colons qui se sont perdus dans ce milieu hostile.
Un éléphant surgit au bord du lac, à bout de force, complètement déshydraté. Dans ce désert, où seule la nuit apporte un peu de fraîcheur, rien ne vient étancher la soif des hommes. Seule la mort vient figer leur quête d'absolu, comme ces squelettes pris au piège du lac salé.
Commenter  J’apprécie          50
nathalie_MarketMarcel
  18 novembre 2014
Le roman part aussi dans le passé de la région, auprès des animaux dont le corps s'est fossilisé, des Indiens, des pionniers qui exploitaient le sel. Nous allons au-delà des apparences, dans un temps long, où l'on suit des couches sédimentaires, les mouvements des dunes et les anciens ruisseaux disparus.
Ce roman est très beau, même s'il est un peu difficile de dire en quoi. Bass a une connaissance précise des forages pétroliers et cette inscription dans la modernité et l'industrie contrebalance avec originalité et efficacité la rêverie devant le paysage. le personnage de Richard permet à l'écriture de voyager dans différentes épaisseurs, ce qui m'a particulièrement plu. Si les personnages cherchent à remplir ou vaincre le vide qui se trouvent en eux, il n'est pas pour autant question d'un quelconque épanouissement personnel, mais plutôt d'une place au sein d'un territoire et d'une communauté qu'il s'agit de trouver.
Le livre a une certaine lenteur apaisante. En dépit des drames qui peuvent survenir, les émotions semblent des vagues de fond plus que des remous, comme s'il suffisait de trouver son filon et de le suivre. Enfin, le roman est empreint de magie. Un éléphant traverse le désert, un chariot et ses mules apparaissent dans le sable, des marionnettes s'agitent dans la ville… Tout a une explication très simple et logique, mais ces moments de magie illuminent le livre.
Lien : http://chezmarketmarcel.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
Telerama   15 octobre 2014
Oui, il existe une poésie de la matière, minérale autant qu'organique, et Rick Bass en est l'un des plus saisissants représentants. Son inspiration, c'est dans la tectonique, les sédiments, l'argile, les traces fossiles qu'une faune engloutie a imprimées dans l'argile, qu'il la puise.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
BillDOEBillDOE   26 octobre 2017
Elle était passablement mécontente de la manière dont elle s’était comportée avec le visiteur, et elle mit un long moment à s’endormir. Elle resta allongée à écouter le ventilateur et à sentir le gâchis de son corps que personne n’aimait, que personne ne connaissait, comme la carte d’un territoire peu connu qu’aucun voyageur ou explorateur n’avait traversé depuis longtemps. Son corps – en ce moment, le temps de ces quelques brèves années – aussi réel et limité que ses rêves de pureté, de passion et d’éducation étaient abstraits et sans forme. Pourquoi, se demanda-t-elle, n’existe-t-il ni temps ni de lieu au monde pour les deux à la fois ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   18 novembre 2014
Une centaine, puis deux cents, puis trois cents signaux similaires étaient ainsi visibles, délinéant l’ombre en développement du gisement géant du pétrole, les colonnes de flammes s’apparentant peut-être aux barreaux en feu d’une cage aux yeux des invités de la fête ou, pour ceux qui les survolaient en avion, à la forme ou aux contours d’un dragon formidable ou d’un monstre sous-marin en contrebas, ou bien même d’un immense poisson.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
GeraldineBGeraldineB   15 mai 2017
"Il sait probablement comment aimer", pensa-t-elle en songeant à Richard et à la manière dont il désirait suivre le monde, plutôt que le diriger ou le contrôler ou, pire que tout, le posséder. Il abandonnerait plus volontiers quelque chose qu'il ne l'emporterait.
Commenter  J’apprécie          100
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   18 novembre 2014
On raconte qu’aujourd’hui encore un sifflement étrange s’élève de la faille en début de soirée, quand les vents de la journée s’accordent aux souhaits du paysage et qu’ils ne gémissent qu’une seule et unique chanson, afin que même le voyageur aveugle, ou celui perdu dans la nuit noire, le dos tourné à la faille, puisse en deviner la forme rien qu’au bruit ; et, d’après sa forme, les histoires qui y sont enterrées, des histoires qu’il ne pourra éviter de traverser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   18 novembre 2014
De telles découvertes leur donnaient à tous deux le sentiment que le monde était varié à l’infini et que la terre sur laquelle ils cheminaient portait les traces d’une colossale variation souterraine, des colonnes verticales de magnifiques architectures cannelées et des symphonies qu’aucun homme et aucune femme n’avaient vues ou entendues jusque-là, ni rêvé ou imaginées.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Rick Bass (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Bass
Rick Bass sur "Toute la terre qui nous possède"
autres livres classés : états-unisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Nature writing

Quel philosophe est considéré comme le fondateur du Nature writing?

Ralph Waldo Emerson
Henry David Thoreau
Benjamin Franklin

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thèmes : nature writing , écologie , littératureCréer un quiz sur ce livre