AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782709638395
250 pages
J.-C. Lattès (07/03/2012)
2.91/5   17 notes
Résumé :
« Et c’était là qu’il avait vu Maud pour la première fois, dansant en tutu sur les planches de bois instables. Du haut de ses pointes nacrées, elle toisait déjà le monde boueux en chantonnant. Puis Hubertus l’avait perdue de vue mais jamais oubliée, l’associant dans sa mémoire aux ballerines miniatures qui, au fond des bouteilles de curaçao, tournaient inlassablement sur l’air des Petits Chaussons. »

Qu’elle soit en voyage au bout du monde, dans son ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
sabine59
  16 décembre 2021
Mon premier livre de l'auteure, que je ne connaissais que de nom.
L'impression que je retire de cette lecture est mitigée. J'ai bien aimé découvrir le personnage haut en couleurs ( celles de ses robes fleuries aussi!) , exubérant de Maud, qui m'a fait penser, même si elle a un caractère différent, à Olive Kitteridge pour son côté maladroit, un peu brut.
Je m'attendais à explorer également ce jardin extraordinaire qu'elle a conçu, à son image: original, en perpétuelle évolution. J'ai été un peu déçue car il n'est pas si essentiel que je le croyais. Un passage le décrit assez précisément, mais c'est tout.
D'autre part, la rencontre dans le train de Maud avec Fox ne m'a pas emballée, et n'a pas apporté grand chose finalement à l'histoire, si ce n'est des turbulences émotionnelles pour Maud.
Cependant, la fantaisie du personnage, l'écriture vive , aux remarques souvent très justes, m'ont fait passer un bon moment. Et c'est déjà beaucoup.
Commenter  J’apprécie          320
Bouquineries
  16 septembre 2020
Sophie BASSIGNAC nous raconte ici la vie de Maud, personnage fantasque qui crée, au gré de ses humeurs, un jardin paysagiste « extraordinaire dans la maison familiale où elle vit avec son mari, passionné de Moyen Age, son frère , et son fils Bruno ..
SB saisit avec grâce la complexité des êtres et de la vie face à la vieillesse, la violence, la bêtise, l'ennui …. Tout en racontant le quotidien de ses personnages, elle nous fait entrer dans l'intimité de leurs pensées, leurs rêves , leurs fantasmes … avec quelque chose de très humain mais de fou sans l'être ! C'est dans ces paradoxes que réside le talent de SB.
Une ode à la vie et au bonheur !
Commenter  J’apprécie          20
AlainVera
  02 juin 2014
J'ai aimé ce livre profond et subtil de Sophie BASSIGNAC.
Je voudrais garder le souvenir de quelques réflexions en rapport avec MAUD, femme attachante,enivrante au milieu de son " jardin extraordinaire", intéressante et passionnée.... :
-"pourquoi s'obstiner à vouloir raconter ce que chacun déformait pour le mettre à sa taille ".
-"derrière chaque chose il y en a une autre et encore une autre ".
-"les gens seuls ne le sont pas par hasard".
-"le hasard n'est pas méchant".
-"qui est perturbé est perturbant".
-"elle était venue pour prendre et elle se découvrait heureuse de donner".
-"nous ne nous reverrons peut être plus,mais je sais que vous existez et je sais ou vous êtes".
"rien ne s'était passé de ce qu'elle avait imaginé. Elle découvrait qu'il lui avait offert gratis une deuxième jeunesse et qu'elle ne lui avait donne en échange qu'un miroir pour y contempler sa solitude ".
Un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          00
la_chevre_grise
  18 mars 2012
Ce qui frappe dans un premier temps, à la lecture de ce roman, c'est l'importance des lieux et des décors, et notamment du fameux « jardin extraordinaire ». Car oui, ce roman ne tourne pas particulièrement autour de Maud, qui n'est au final qu'une intermédiaire. C'est elle qui, par sa folie et son exubérance, nous amène dans ce jardin dont elle est l'heureuse propriétaire et conceptrice, incapable de se fixer sur un choix et de s'y tenir : des roses, puis des pétunias, ou d'autres fleurs encore ; ce jardin est un perpétuel changement. Il n'est donc absolument pas figé, il change et entre en mouvement, au gré des envies de notre personnage principal. Alors forcément, malgré de très jolies descriptions, si vous n'avez pas la main verte, vous risquez peut être de vous ennuyer un peu.
Maud pourra peut-être vous sortir de cet ennui : elle est vivante et pétulante, pleine de surprise, mais également tout à fait invivable pour ses proches ! Tous ne l'approchent qu'avec précaution et n'essaient même plus de la canaliser. Elle détruit tout sur son passage, sans se préoccuper le moins du monde des autres et des dégâts qu'elle peut engendrer. Tout est prétexte à sourire et à prendre la vie facilement, refusant les complications et la vieillesse, tenues à distance par son exubérance. Si Maud a parfois su m'attendrir et me communiquer sa joie de vivre, il faut avouer qu'elle m'a souvent énervée à jouer l'enfant gâtée. Et sa famille m'a semblé bien faible d'accepter tout cela sans rien dire. Notamment la tromperie finale, qui ne lui apporte rien mais coute à son mari qui ne dira rien du tout.
Aussi peu réaliste que soit cette histoire, je me suis laissée porter, mais il ne m'en restera sûrement pas grand-chose dans quelques temps.
Lien : http://nourrituresentoutgenr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jostein
  13 mars 2012
Selon moi, le principal atout de ce roman réside en ses personnages. Maud est effectivement une quinquagénaire vive, délurée. Elle ne connaît pas la discrétion, ni dans son langage, ses actes ou son habillement. Au grand dam de son fils, Bruno, un adolescent qui pourtant l'admire et de son mari passionné du Moyen-Âge qui l'aime comme au premier jour mais préfère le calme de ses études.
L'auteur s'est sûrement beaucoup documenté sur l'art du jardinage pour nous décrire le jardin extraordinaire, luxuriant de Maud qui permet peut-être de canaliser son énergie.
Mais, à part les personnages, le sujet m'a semblé un peu creux. Bien sûr, il y a ce dernier sursaut avant la cinquantaine, ce désir soudain pour un homme différent rencontré dans le train ou cette contrariété liée au mariage de son frère avec Edwidge, une jeune architecte obnubilée par les nourritures bio, trop différente de Maud. Mais, ces histoires me semblent superficielles. J'avais l'impression qu'il s'était passé quelque chose d'important pendant son voyage aux États-Unis avec son fils mais les bribes de souvenir m'ont laissé insatisfaites.
Le style littéraire est très classique, certes assez descriptif mais simple. Je n'ai pas ressenti d'émotions ou d'attachement pour les personnages, peut-être un peu de compassion pour Hubertus, le mari amoureux et inquiet.
Je suis donc passée à côté de ce roman, je n'y ai pas trouvé la folie qui aurait dû entourer un tel personnage, l'histoire de femme ou de famille que j'attendais.
Lien : http://surlaroutedejostein.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Lexpress   19 avril 2012
Il y a chez Sophie Bassignac quelque chose d'à la fois très anglais et de totalement français. On visite son Jardin le sourire aux lèvres, épatés par sa manière décidément unique de saisir la complexité des êtres et de la vie.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   17 avril 2012
La plume ciselée, gracieuse, de Sophie Bassignac fait à nouveau merveille.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
josteinjostein   13 mars 2012
Vouloir la perfection, c'est dire non à tant de choses que ça ne ressemble plus à la vie.
Commenter  J’apprécie          40
BouquineriesBouquineries   16 septembre 2020
Vouloir la perfection c’est dire non à tant de choses que cela ne ressemble plus à la vie
Commenter  J’apprécie          30
CsylCsyl   07 juin 2015
Un jardin que personne ne regarde finit par se laisser mourir.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sophie Bassignac (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Bassignac
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard, Rosa Tandjaoui et Lydie Zannini pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 06 septembre 2019 :
Orléans: roman de Yann Moix aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1012078-romans--orleans---roman.html
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-paul Dubois aux éditions de l?Olivier https://www.lagriffenoire.com/1010673-divers-litterature-tous-les-hommes-n-habitent-pas-le-monde-de-la-memefacon.html
On ne meurt pas d'amour de Géraldine Dalban-Moreynas aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1014259&id_rubrique=1
Les guerres intérieures de Tong Cuong aux éditions J-C Lattès https://www.lagriffenoire.com/1011746-romans--les-guerres-interieures.html
Le plus fou des deux de Sophie Bassignac aux éditions J-C Lattès 9782709665230
Rien n'est noir de Claire Berest aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1011542-romans--rien-n-est-noir.html
Les petits de Décembre de Kaouther Adimi aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/1010618-divers-litterature-les-petits-de-decembre.html
La Grande escapade (Littérature française) de Jean-Philippe Blondel aux éditions Buchet-Chastel https://www.lagriffenoire.com/1010927-romans--la-grande-escapade.html
Juke-Box de Jean-Philippe Blondel aux éditions Pocket (PAS DE COUVERTURE) https://www.lagriffenoire.com/21556-poche-juke-box.html
Passage du gué de Jean-Philippe Blondel aux éditions Pocket 978-2266172707
Le Baby-sitter de Jean-Philippe Blondel aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/96993-article_recherche-le-baby-sitter.html
Mariages de saison de Jean-Philippe Blondel aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/65467-divers-litterature-mariages-de-saison.html
06h41 de Jean-Philippe Blondel aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21687-divers-litterature-06-h-41.html
Le grand Elysium Hôtel de Timothy Findley aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/?fond=recherche
La vie en chantier de Pete Fromm et Juliane Nivelt aux éditions Gallmeister 9782351781968
Mon année de rep
+ Lire la suite
autres livres classés : quinquagénaireVoir plus





Quiz Voir plus

Des héroïnes

Qui a dit : « Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse ! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d’un petit morceau si j’ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd’hui et que cela soit aussi beau que quand j’étais petite ou mourir.

Cendrillon
Scarlett O'Hara
Antigone
Defred

6 questions
213 lecteurs ont répondu
Thèmes : femmes , femmes de lettres , HéroïnesCréer un quiz sur ce livre