AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1409235432
Éditeur : lulu.com (13/10/2008)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Frédéric Bastiat, économiste et homme politique français, a écrit La Loi, son ouvrage le plus célèbre, en 1850, deux ans après la publication du Manifeste du parti communiste de Karl Marx.

C'est une lecture essentielle pour les étudiants en droit et en économie, pour les élus et les électeurs, pour les hommes de loi et les citoyens...

15 000 exemplaires de ce texte sont vendus chaque année aux États-Unis.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
baronnet
  08 août 2014
Ce texte est un condensé de la philosophie libérale. Rédigé de manière claire par un des grands libéraux français du 19e siècle, il expose les fondements du droit et de l'économie dans une société juste. Ce livre contient la version originale intégrale en français de ce texte fondateur, qui est aussi une sorte de testament de l'auteur, décédé peu après sa rédaction.
Commenter  J’apprécie          20
thierrygibert
  22 mars 2018
un des plus grands classiques du Libéralisme Historique, à découvir, lire et relire, tout citoyen devrait le connaître pour réfléchir à l'exercice de ses droits et devoirs
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
baronnetbaronnet   15 janvier 2014
Il faut le dire : il y a trop de grands hommes dans le monde ; il y a trop de législateurs, organisateurs, instituteurs de sociétés, conducteurs de peuples, pères des nations, etc. Trop de gens se placent au dessus de l'humanité pour la régenter, trop de gens font métier de s'occuper d'elle.
Commenter  J’apprécie          30
baronnetbaronnet   16 janvier 2014
Remarquez que ce que je leur conteste, ce n'est pas le droit d'inventer des combinaisons sociales, de les propager, de les conseiller, de les expérimenter sur eux-mêmes, à leurs frais et risques; mais bien le droit de nous les imposer par l'intermédiaire de la Loi
Commenter  J’apprécie          30
TiephaineTiephaine   07 mars 2017
Eh! misérables, qui vous croyez si grands, qui jugez l'Humanité si petite, qui voulez tout réformer, réformez-vous vous-mêmes, cette tâche suffit.
Commenter  J’apprécie          50
TiephaineTiephaine   07 mars 2017
La Loi pervertie! La Loi - et à sa suite toutes les forces collectives de la Nation, - la Loi, dis-je, non seulement détournée de son but, mais appliquée à poursuivre un but directement contraire! La Loi devenue l'instrument de toutes les cupidités, au lieu d'en être le frein! La Loi accomplissant elle-même l'iniquité qu'elle avait pour mission de punir!
Commenter  J’apprécie          10
TiephaineTiephaine   07 mars 2017
La chimère du jour est d'enrichir toutes les classes aux dépends les unes des autres; c'est de généraliser la Spoliation sous prétexte de l'organiser. Or, la spoliation légale peut s'exercer d'une multitude infinie de manières; de là une multitude infinie de plans d'organisation: tarifs [taxe douanière], protection, primes, subventions, encouragements, impôt progressif, instruction gratuite, Droit au travail, Droit au profit, Droit au salaire, Droit à l'assistance, Droit aux instruments de travail, gratuité du crédit, etc. Et c'est l'ensemble de tous ces plans, en ce qu'ils ont de commun, la spoliation légale, qui prend le nom de Socialisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : LégislationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Alain Delon contre la littérature (tout contre)

Le guépard, de Luchino Visconti

Oui
Non

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : tribuCréer un quiz sur ce livre