AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782747043991
30 pages
Bayard Jeunesse (15/05/2013)
4.8/5   5 notes
Résumé :
Maître Tôa, professeur de Dignité, a horreur des mots qui ne sont pas sérieux. Pour que personne ne les entende, il les a même enfermés dans une boîte, la boîte aux mots interdits ! Mais Dizi Tôa, son jeune fils, est un petit curieux qui aimerait bien savoir à quoi ils ressemblent. Un jour, il soulève le couvercle, et tous les mots sont libérés ! Ils vont aussitôt bouleverser la vie du quartier..
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ptitgateau
  20 octobre 2016
Maître Toa possède une belle et mystérieuse boîte d'ébène dont il est le gardien. Il faut dire que Maître Toa est professeur de dignité et chez lui, on ne doit parler qu'avec des mots sérieux. Dizi Toa, son fils, déclare qu'il n'est pas comme sa grande soeur, qui fait toujours des chichis à table. Horreur !!!! maître Tôa s'empare de ce « chichi » et court l'enfermer dans sa boîte.
Mais Dizi Toa profite de l'absence de ses parents pour aller voir du côté de la boîte d'ébène, et il entend tous les mots qui le supplient de les libérer. Il ouvre précautionneusement la boîte et… tous les mots s'échappent, envahissent le voisinage qui semble les apprécier…
Je viens de dénicher une pépite pour enfants pas trop sages qui ne demandent qu'à s'amuser avec les mots interdits de Marie bataille et son complice, Ulises Wensell. Ces deux compères montrent aux adultes que notre langue regorge de petits mots marrants à utiliser sans modération. L'histoire est très drôle et donne envie de d'utiliser les mots interdit pour s'amuser, ce que nos jeunes amis ne manqueront pas de faire après avoir lu ce bel album.
Les illustrations sont superbes : les personnages sont vêtus de jolies tuniques japonaises aux couleurs reposantes, ils évoluent au milieu d'un décor de cerisiers, de pagodes dont on aperçoit les toits, décor simple qui laisse la place aux mots matérialisés sous forme de bulles colorées munies de bras et parfois de pattes, des mots tordus, biscornus, coquins, espiègles qui rient, qui tirent la langue et font mille pirouettes… des mots toujours très corrects.

Lien : http://1001ptitgateau.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
Kiona
  26 janvier 2018
La boîte aux mots interdits

Auteure : Marie Bataille
Illustrateur : Ulises Wensell
Editeur : Bayard Editions Jeunesse (5 juillet 2007)
Collection : Les Belles Histoires
ISBN-13: 978-2747022354
Dimensions du produit: 19 x 0,6 x 15 cm
Poche: 28 pages
Genre : Album pour les 4-8 ans et plus si affinité...

Résultat de recherche d'images pour "La boîte aux mots interdits"

Présentation de l'éditeur
Maître de Tôa, professeur de Dignité, a horreur des mots qui ne sont pas sérieux . Pour que personne ne les entende, il les a même enfermés dans une boîte, la boîte aux mots interdits ! Mais Dizi Tôa, son jeune fils, est un petit curieux qui aimerait bien savoir à quoi ils ressemblent. Un jour, il soulève le couvercle, et tous les mots sont libérés ! Ils vont aussitôt bouleverser la vie du quartier...

Résumé :
Maitre Tôa, professeur de dignité a inculqué des règles rigoureuse à tous ses proches dont son fils : on doit parler avec des mots sérieux. Tous les mots interdits comme « chichi » sont immédiatement enfermé dans une boîte.
Les petits mots s'échappent de la boîte interdite grâce à l'intervention et la curiosité de leur ami, le petit Dizi Tôa, durant l'absence de ses parents.
Les mots envahissent alors tout le quartier et ses habitants font leur rencontre.
Un peu destabilisés au départ par toute l'agitation dont ils sont responsables, « papouille, bidouille, chouia, ratapoil, couci-couça... » mettent finalement une joyeuse pagaille dans la vie de tout le voisinage.
Ils découvrent en effet qu'un simple mot familier peut leur être utile, génère aussi un sentiment de liberté et un brin de fantaisie dans leur quotidien. Chacun d'entre eux modifie leur vie et leur perception.

Papouille chatouillle agréablement Mme Lotus, Couci-couça amuse la petite Lili Pong, Tripatouille mélange efficacement la confiture de Mr Zou, quant à Mr Chang, un chouia par ci et un chouia par là de tel ou tel ingrédient améliore sa recette de pâtisserie.
C'est bien simple, personne ne veut renoncer à la présence de leurs nouveaux amis.
Quand Maître Tôa rentre chez lui et découvre ce bouleversement bienheureux, il finit par revoir son jugement et l'utilisation de cette boîte interdite. Il accepte que les habitants les empruntent de temps en temps s'ils l'aident à tout ranger.
Dizi Tôa, son fils, devient alors le grand Maître des mots interdits.

Mon avis :
Voici un album agréablement illustré par Ulises Wensell. Un vrai moment de bonheur et de dépaysement à la lecture. En effet, nous nous retrouvons en Chine.
Le vocabulaire spécifique à la culture chinoise est présent dans chaque phrase :on y rencontre une mystérieuse boîte ébène noir, un bureau en bambou, des mets savoureux : le poulet rôti à l'ananas, la confiture de lait de coco, la pâte de haricot ou encore de riz. Mais aussi tous les personnages importants de l'histoire : Maître Tôa, professeur de Dignité, sa femme et Dizi Tôa, leur fils. Leurs voisins, Mr Tang et sa petite fille Lili Pong, Mme Lotus, Mr Zou et Mr Cheng. Ainsi qu'une allusion à la grande muraille de Chine.
Ils vivent tous en harmonie selon un code bien établi. le père de Dizi Tôa incarne cette fonction spécifique, représentant de la Loi et veille au respect d'autrui. Il va cependant découvrir grâce à son fils que dans un certain cadre on peut aussi avoir des moments de joie à partager, des moments de fansaisie.
Marie Bataille nous montre ici un récit qui interroge sur le sens du mot « respect » selon la façon dont les mots sont utilisés. Un cadre est nécessaire pour vivre ensemble à condition qu'il ne soit pas trop strict et que le respect de chacun soit respecter. On peut être sérieux dans la vie mais aussi faire preuve de fantaisie.
Elle joue avec la langue, avec les mots, leur donne vie au sens propre comme au sens figuré ; ce qui n'est pas pour déplaire aux personnages de l'album mais aussi au lecteur, qui s'amuse aussi, en observant toute cette gesticulation créée par ces petits mots interdits qui deviennent, dit-elle, « des nuées de petits lutins » ou encore « des fantômes farceurs ».
Nous devenons ainsi témoin de cette histoire et du bienfait du déroulement et de l'issue de l'intrigue.

Les illustrations accompagnent le récit avec autant de fantaisie. On découvre toute une palette d'expressions de visages, les petits mots sous forme d'ectoplasmes qui gesticulent et s'amusent avec tous les autres personnages.
Un brin de folie, où le mouvement et l'excitation demeurent, apparaît sur chaque page.

Cette lecture nous enchante et nous contamine. Difficile de dormir après cette lecture expressive et toute cette gesticulation. Agréable en pleine journée ! Avant d'essayer de nouvelles recettes ou de découvrir ce nouveau pays, la Chine, et sa culture.

Pour en savoir plus

La maison d'édition : http://www.belleshistoires.com/
Les Belles Histoires est le magazine d'histoires des 4-8 ans.
C'est le compagnon idéal pour votre rituel du soir !
Vous y trouverez chaque mois 4 histoires à partager pour votre enfant.
Les histoires qu'on lit petit nous accompagnent toute la vie.

Biographies
L'auteure :

http://3.bp.blogspot.com/_A5T1e5eQ1Jw/¤££¤82L'illustrateur54¤££¤/AAAAAAAAB3I/h_b5-nwue9M/S150/photo+Marie+Bataile.jpg
Marie Bataille a toujours eu la passion des mots. Après une carrière d'institutrice et de journaliste, elle se consacre désormais à l'écriture. Mais pas n'importe laquelle ! Ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est inventer des histoires pour les enfants. Ses romans sont publiés chez Nathan, Milan et Bayard presse.

Son site: http://mariebataille.blogspot.fr/

L'illustrateur :

http://www.babelio.com/users/AVT_Ulises-Wensell_6070.jpg

Ulises Wensell est né à Madrid en 1945. Il apprend les secrets de la peinture en regardant travailler son père. Connu aujourd'hui dans le monde entier pour ses illustrations de livres pour enfants, il a obtenu, entre autres, le prix national de l'Illustration en Espagne et le prix Critiques en herbe à Bologne. du même illustrateur dans Bayard Poche : le petit empereur de Chine - Mélanie Pilou - Eloïse et les loups - Poulou et Sébastien - La dispute de Poulou et Sébastien - Les trois soeurs de Martin - Un petit frère pour toujours - Souriceau veut apprendre à lire (Les belles histoires) - Emile bille de clown (J'aime lire).
Lien : http://biblio-jeunesse.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lali
  06 février 2014
Le distingué Maitre Tao, professeur de Dignité, a horreur de certains mots, parce qu'ils n'ont pas de classe. Ils sont juste rigolos. C'est pour cette raison qu'il les enferme dans une boîte. Pas question qu'on les utilise dans sa maison! Et pourtant, chichi, papouille, couci-couça et chouia sont bien inoffensifs et n'ont rien à voir avec les gros mots qu'on proscrit d'ordinaire aux enfants.
Profitant du fait que le sérieux professeur et son épouse sont sortis faire des fous, Dizi Tôa, leur jeune fils, en profite pour soulever avec précaution le couvercle de la boîte, les mots enfermés ayant promis de lui obéir s'il les libérait. Les mots, trop heureux de pouvoir se promener à leur guise, bousculent le garçon et s'envolent hors de la maison, au grand bonheur des voisins et des commerçants du quartier qui adoptent les fripouille, patatouf, bidouille et autres mots interdits par le grand maître avec un bonheur si évident qu'au retour de ce dernier, il faudra changer les règles.
La boîte aux mots interdits est un véritable bonheur en même temps qu'une leçon de vocabulaire. Quiconque plonge dans cet album écrit par Marie Bataille et illustré par Ulisses Wensell en sortira avec un sourire grand comme ça. Rien de moins.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DanetteB
  09 mars 2016
Très frais, joyeux et une manière ludique de découvrir des mots quelque peu oubliés.
Un homme un peu rigide va par la force des choses et des mots s'ouvrir au monde extérieur grâce à la curiosité de son fils.
Belles illustrations !
A partir de 5 ans je dirais...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PtitgateauPtitgateau   20 octobre 2016
Monsieur zou l'épicier, sort de sa boutique.
Il montre un gros chaudron dans lequel se prélasse le mot tripatouille.
Avec ses sept cent vingt-sept pieds, tripatouille malaxe le sucre et le lait.
Croyez-vous que Maître Tôa va me le laisser pour mélanger ma confiture de lait de coco ? demande-t-il à ses voisins.
Tripatouille ! je n'ai jamais vu un mot pareil avec des pieds aussi tr'availleurs.
Commenter  J’apprécie          230

Lire un extrait
autres livres classés : japonVoir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1372 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre