AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782919511648
Le Port a jauni (01/01/2020)
4.75/5   4 notes
Résumé :
Dire l'exil, l'errance, le déracinement.
Exprimer la peur, la colère, la révolte, la douleur mais aussi l'espoir, la volonté de VIVRE.
Tel est le défi qu'ont relevé les artistes présents dans ce recueil ; les textes et les œuvres graphiques très divers, réunis ici, s'adressent aux plus jeunes et les accompagnent dans une prise de conscience de cette réalité des migrations. Trente-huit créateurs ont accepté de traduire dans leur langage artistique ce c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
AudMgt
  09 septembre 2020
Lecture « solidaire »
Je me suis tournée vers un petit livre (115 pages) qui est sorti en début d'année, l'idée étant de revenir sur ce qui aurait pu être omis durant ces 9 derniers mois. J'ai poussé la porte d'une librairie jeunesse et ai tiré d'un des rayons ce livre intitulé Ce qui reste de nous et autres poèmes, nouvelles, récits d'exils. Certaines couvertures attirent d'emblée plus que d'autres : ici, c'est l'illustration graphique en noir et blanc d'un bateau voguant sur la mer avec à son bord beaucoup de figures qui semblent quitter une ville dans la nuit.
Nous lisons pour plusieurs raisons et, par périodes, nous choisissons de nous diriger vers des types de lectures différents. C'est un des avantages de la littérature : elle est variée, riche et brasse large en terme de propositions : roman, Science Fiction ou encore texte à caractère sociologique, philosophique et j'en passe. Ce livre est à la fois beau et informatif.
A qui s'adresse ce livre et de quoi parle-t-il ?
Au bas de la couverture, un message indique : « les bénéfices de la vente de ce livre sont reversés à SOS Méditerranée » (il est au prix de 15 euros). Puis, la première page annonce un peu plus le projet : il s'agit d'un ouvrage collectif soutenu par deux bénévoles de l'association, l'une est bibliothécaire, l'autre auteure. Les éditions le Port a jauni ont concrétisé l'ensemble.
Rappelons que l'association a pour vocation de porter assistance à toute personne en détresse sur mer, sans aucune discrimination. Ce sont des hommes, des femmes, des enfants, migrants ou réfugiés, se retrouvant en danger de mort lors de la traversée de la Méditerranée, fuyant un régime oppressant, une guerre, une détresse économique ou les conséquences des changements climatiques…
Malgré les informations, il est facile de tenir éloigné de nos yeux ce qui ce passe ailleurs ou pas si loin. Parler de la violence de la migration : pas simple à comprendre pour un enfant et pas évident peut-être à expliquer aussi pour les parents. Les auteurs ont travaillé à sensibiliser sur ces faits tragiques qui font régulièrement l'actualité. C'est un recueil abordable pour les plus jeunes en lecture accompagnée ou les plus grands, seuls. Il contourne la complexité de discours technique, administratif et statistiques pour parler d'humains qui nous sont semblables ; nous pourrions être un jour dans leur situation. Un court texte de Nicole Ferroni explique le mot « frontière ».
Cela demande un peu d'organisation de faire entrer 15 illustrateurs et 23 auteurs engagés dans ce livre. Les dessins et images sont de style hétéroclite et parlant aussi ; entremêlés de poèmes et autres contes. On avance parmi ces bribes d'encre en noir et blanc, de cases de BD, de calligraphie en couleur. C'est un livre multiples facettes à feuilleter un peu plus chaque jour. Un belle cause que cette idée à partager.
A noter : il y a même un marque page cartonné illustré à découper à l'intérieur du livre, dans le rabat de la couverture.
Quelques conseils lectures en lien avec le sujet :
- le roman Mur Méditerranée de Louis Philippe Dalembert relate l'été 2014 et l'histoire de 3 femmes qui embarquent sur un chalutier vers une vie pleine d'espoir en Europe : un exode forcé. Des pays quittés face à des conflits, des destins bousculés. L'une fuit la dictature d'Érythrée, la seconde les bombes d'Alep, la dernière la terreur et la corruption au Niger.
- du coté de la bande dessinée, le dernier tome de la trilogie de Fabien Toulmé sorti en juin dernier, l'Odyssée d'Hakim basée sur l'histoire vraie d'un réfugié syrien. Hakim et son fils ont survécu à la Méditerranée : les voilà immigrés sur le territoire européen. Entre adversité et solidarité (éditions Delcourt).
- Deux autres idées lectures pour les plus jeunes avec La valise de Chris Naylor-Ballesteros, un livre simple pour les jeunes enfants qui aborde l'accueil de ceux qui viennent d'ailleurs et l'importance du partage. Une histoire qui explique qu'il ne faut pas juger avant de connaître les personnes (éditions Kaléidoscope, 9 octobre 2019). Enfin Migrants d'Issa Watanabe avec de magnifiques illustrations. Ils sont tous là, lion, toucan, cochon, éléphant, lapin, grenouille… tous différents mais tous avec un petit bagage à la main ou sur le dos (éditions La joie de lire, sorti 26 février dernier).
POUR ALLER PLUS LOIN : Sana YAZIGI est une graphiste syrienne, elle a créé le site internet Mémoire Créative de la révolution syrienne qui répertorie, archive et actualise régulièrement toutes les oeuvres d'art crées. Elle participe ainsi à lutter contre l'oubli et pour la liberté en temps de soulèvement et de guerre.
Je terminerais avec une citation d'Edgar Morin : “… maintenir l'intégrité de son esprit […] résister à tout ce qui va trahir nos aspirations[…] résister aux courants dominants, qui sont aujourd'hui le déferlement du profit et le retour de formes ancestrales de barbarie, comme on l'a vu pendant la guerre de Syrie[...] avoir de la compassion pour les persécutés et les humiliés, qu'il s'agisse des Palestiniens ou des migrants.”
- POUR CONTINUER : aux éditions ARTE, un DVD documentaire tiré du magazine de géopolitique « Les dessous des cartes » intitulé MIGRATIONS (en 9 émissions) évoque également le problème démographique en jeu.
Lien : https://rcf.fr/vie-quotidien..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Medulla
  14 mai 2020
Un recueil de textes et de dessins autour des thèmes de l'exil et de l'immigration qui s'adresse même au jeune public selon les auteurs.
Beaucoup sont issus de témoignages récoltés et prennent à la gorge lors de la lecture. le livre est un petit bijou éditorial avec un beau papier, des jeux d'anamorphoses glissés sur la tranche permettant la création d'instants, de petits mondes en quelques pages.
Un beau livre pour soutenir une cause nécessaire celle de SOS méditerranée.
Commenter  J’apprécie          70
cdicollegeguisthau
  02 avril 2020
Afin de soutenir l'action de l'association SOS Méditerranée, des textes et illustrations ont été rassemblés en lien avec la thématique de la condition des personnes migrantes. Ces textes et illustrations existaient parfois déjà, d'autres ont été créés pour l'occasion.
Le livre est d'abord un bel objet avec une illustration de couverture et sur la tranche, très graphique. Les textes variés dans leur longueur, leur style, leur contenu permettent de "tourner" autour de cette thématique et d'ouvrir la réflexion sur tout ce que suppose la condition de personne migrante actuellement. Certains textes sont néanmoins plus difficiles que d'autres tant du point de vue de ce qui est évoqué que de l'écriture. Cette variété est une richesse de ce livre car il pourra toucher une multitude de lecteurs-lectrices parmi les élèves de 4e-3e.
La professeuse documentaliste
Commenter  J’apprécie          20
MuBoDoc
  02 avril 2020
Afin de soutenir l'action de l'association SOS Méditerranée, des textes et illustrations ont été rassemblés en lien avec la thématique de la condition des personnes migrantes. Ces textes et illustrations existaient parfois déjà, d'autres ont été créés pour l'occasion.
Le livre est d'abord un bel objet avec une illustration de couverture et sur la tranche, très graphique. Les textes variés dans leur longueur, leur style, leur contenu permettent de "tourner" autour de cette thématique et d'ouvrir la réflexion sur tout ce que suppose la condition de personne migrante actuellement. Certains textes sont néanmoins plus difficiles que d'autres tant du point de vue de ce qui est évoqué que de l'écriture. Cette variété est une richesse de ce livre car il pourra toucher une multitude de lecteurs-lectrices parmi les élèves de 4e-3e.
La professeuse documentaliste de cdicollegeguisthau
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cdicollegeguisthaucdicollegeguisthau   02 avril 2020
Le premier jour où je suis venu au Cimetière marin, j'avais remarqué que les gens cherchaient presque tous la même tombe, celle de monsieur Paul Valéry, comme c'est écrit sur sa maison de mort. Ils viennent le voir, parce que c'est lui qui a fait la réclame pour toute cette beauté, et ça a bien marché parce que, tout ce temps après sa mort, les gens continuent à venir encore.
Ils viennent pour visiter la beauté, qui est importante, bien sûr, surtout quand on a des papiers bien en règle, tout bien comme il faut, et qu'on n'a pas peur des questions, qu'on pense jamais au centre de rétention du quai François Mailhol, qui est comme une prison, mais en pire encore, parce que là-bas, il n'y a seulement de l'injustice, surtout pour nous, quand on n'a pas les bons papiers dans la bonne poche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MedullaMedulla   30 avril 2020
un enfant pose
de très petits soleils
dans les coquillages désertés
Commenter  J’apprécie          10
MedullaMedulla   30 avril 2020
Une qui serre si fort son bébé qu'il faudra s'y mettre à trois pour lui ouvrir les bras.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : MigrationsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

EA ou E ? 🤔

...

négligence
négligeance

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , orthographeCréer un quiz sur ce livre