AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782819505952
567 pages
Éditeur : Les Nouveaux Auteurs (04/07/2019)
3.97/5   73 notes
Résumé :
Prix des Lectrices Prix Femme Actuelle 2019
Un remarquable suspense psychologique où rancœurs et haine restent tenaces.

Une ancienne danseuse a assassiné sa mère sans avoir jamais expliqué son geste. Quinze ans plus tard, après avoir purgé sa peine de prison, elle est de retour dans son village natal, en Alsace. La vie de ses proches va en être profondément perturbée. Tous cherchent encore des réponses à leurs questions, certains refont l'enquê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 73 notes
5
12 avis
4
11 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Ladybirdy
  06 septembre 2021
Après avoir purgé sa peine de prison, Alexandra revient là où tout a commencé. On ne sait pas ce qui a poussé cette jeune danseuse étoile de dix huit ans à tuer sa mère. Sa défense serait toujours la même : « Elle le méritait ». On n'en saura pas plus.
Autour d'Alexandra vont graviter Isabelle, sa soeur cadette qui voue une rancoeur tenace à sa soeur. La fille d'Isabelle, Helena qui ignore tout de cette sordide affaire, jeune fille complexée et sensible, elle voue une certaine fascination pour sa tante Alexandra. Alexandra fait partie des femmes qui ont le magnétisme jusque dans la prunelle de ses yeux.
Puis il y a David, son amoureux durant les faits qui remontent à plus de quinze ans. Malgré que David ait refait sa vie, il n'a jamais réussi à oublier son premier amour.
Si David et Helena cherchent à comprendre l'impardonnable, Isabelle est pétrie de haine.
Alexandra quant à elle se mure dans le silence, prisonnière d'un secret qu'elle porte comme un étendard. À tour de rôle, nous allons suivre les perturbations cataclysmiques dans la vie de ces trois protagonistes suite au retour de la sulfureuse et magnétique danseuse étoile.
586 pages où je n'ai pas vu les heures défiler. Voici un thriller comme je les aime, une ambiance mystérieuse, des personnages qui se dessinent devant les yeux, une emprise psychologique dans ce triangle menée tambour battant.
Amateurs d'actions passez votre tour, j'aurai pu reprocher quelques longueurs. Attendre la page 250 pour que les premiers indices commencent à peine à se profiler, il faut être patient ou comme moi, happée dans cette atmosphère obscure. J'avais aussi envie d'en savoir un peu plus sur l'enfance des filles Rosenzweg, l'auteure aurait pu distiller un peu plus d'informations.
J'ai néanmoins été roulée dans la farine en arrivant à la fin. J'avais peur d'être déçue de ficelles trop naïves mais non, la surprise était à son apogée.
Secrets de famille, non-dits, jalousie, folie, voici les ingrédients impeccables de ce thriller psychologique tout à fait réussi et passionnant sur toute la ligne. Un thriller qui parvient à vous ériger dans l'empathie, c'est à mon sens le succès de ce type de livres. Car tout semble crédible, palpable.
Suivre les cogitations de ce trio prêt à tout pour comprendre l'impensable est un régal. L'écriture quant à elle est plutôt jolie, souvent métaphorique parsemée d'un zeste d'humour qui m'a souvent fait sourire.
Un excellent moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          878
polacrit
  04 janvier 2021
Ainsi meurent les étoiles a été publié par les éditions Harper Collins en 2019. le style de l'auteur parfois sobre: "Au fond de son sac, ses doigts recroquevillés en pince butèrent contre quelque chose de métallique. Ses clés. Enfin. Laissant échapper un soupir de soulagement, elle releva les yeux." ...ou plus prolixe mais toujours dans un langage simple: "Quand elle se ressaisit, elle se trouva stupide. Ce n'était pas un fantôme. La chevelure se prolongeait par un pantalon lâche, de ceux que la plupart des femmes réservent à leurs cours de fitness ou pour traîner à la maison les dimanches maussades. Protégée des gouttes par le perron, la femme attendait, le dos droit, immobile." (Page 14).
Le roman est construit selon un procédé certes manquant d'originalité, mais efficace: chaque chapitre, précisant le jour, raconte l'histoire du point de vue de l'un des protagonistes principaux. Ainsi, l'intrigue n'est révélée au lecteur que par bribes partielles, ne permettant aucune vue d'ensemble, bien qu'ayant accès à leurs pensées et à leurs ressentis. Reste au lecteur la mission de rassembler les pièces du puzzle afin de former l'image finale.
Thèmes: maternité, fratrie, relations familiales mère, père/enfants, soeur/soeur rendues plus compliquées par la force des liens ou leur absence.
Novembre. Une journée froide et pluvieuse. On frappe à la porte. Héléna ouvre. Une femme disant se prénommer Alexandra se présente comme étant la jeune soeur d'Isabelle, sa mère? Si l'inconnue dit vrai, pourquoi la jeune fille n'en a-t-elle jamais entendu parler? Pourquoi l'inconnue semble-t-elle bien connaître ses parents et elle mais ignore l'existence de son petit frère? Et pourquoi Héléna ressent face à cette femme un malaise diffus et reste sur la défensive, sans savoir pourquoi?
Comment expliquer la violente réaction d'Isabelle quand elle voit sa soeur chez elle? Que s'est-il passé pour justifier un tel rejet? Pourquoi la justice l'a-t-elle relâchée seulement au bout de quinze ans d'emprisonnement alors qu'elle avait été condamnée à trente ans? Elle a quand même tué leur mère et s'est toujours refusé à expliquer son geste...
Isabelle ressent le retour de sa soeur comme une intrusion, pire, comme une provocation. Alexandra représenterait-elle une menace pour l'équilibre de sa famille? Pourrait-elle s'en prendre à elle ou à ses enfants comme elle s'en est pris à leur mère quinze ans plus tôt, alors qu'elle n'était âgée que de dix-huit ans?
La sérénité qu'Isabelle a mis tant d'années à reconquérir, son cocon familial qu'elle avait construit avec tant de soin afin de mieux oublier l'affreux drame, tout cela menace de s'effondrer comme un château de cartes. D'autant que son appréhension est relayée par les gens du village qui refuse la présence d'une meurtrière matricide dans leur communauté. Et si Alexandra avait enfin décidé de parler, d'expliquer ce qu'il s'est réellement passé ce jour fatidique? Isabelle sera-t-elle prête à l'entendre?
Marie Battinger propose ici un thriller psychologique bien construit basé sur le retour dans son village natal d'Alexandra, qui a tué sa mère quinze ans. On pourrait se dire qu'elle a purgé sa peine et que tout pourrait s'arrêter là. Mais ce retour prématuré soulève bien plus de questions qu'il n'apporte de réponses car la jeune femme a toujours refusé d'expliquer son geste; il réactive les rancoeurs que tous croyaient définitivement enterrées. Et chacun de se rendre compte qu'il n'existe pas un camp des méchants et un camp des gentils, bien séparés par une ligne infranchissable. Que le geste perpétré par Alexandra quinze ans plus tôt n'est que l'aboutissement d'une situation complexe, que leur mère n'est pas la personne qu'elle paraissait être...
Dissimulations, secrets, mensonges, culpabilité: chacun des acteurs de ce drame, directs ou indirects, tente d'adopter une contenance face au flux des souvenirs qui les assaillent...Avec la jeune Héléna qui se retrouve au milieu de tous ces adultes qui se taisent pour la protéger du passé, ne comprenant pas qu'elle a besoin de savoir pourquoi et comment un tel drame a pu avoir lieu. Car si l'on empêche pas le passé d'étendre ses tentacules jusqu'au plus profond de leur vie actuelle, il pourrait bien tout détruire...Un bon thriller donc malgré sa fin en demi-teinte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bbpoussy
  09 septembre 2020
Entrée dans ma PAL pour une couverture que je trouve très belle, j'ai fini par l'en faire sortir au bout d'un an.
J'ai été rapidement prise par l'histoire d'Alexandra qui est libérée de prison au bout de 15 ans et alors qu'elle devait purger une peine de 30 ans pour le meurtre de sa mère.
Sa famille l'a rejette sauf, sa nièce, Hélèna, qui va vouloir connaître la vérité par elle-même puisque personne ne veut lui en parler.
Aidée de sa meilleure amie et de Jaime, elle va tout faire pour découvrir la vérité.
Si l'histoire démarre rapidement, elle finit par stagner et être répétitive. Isabelle, entend la voix de sa mère et j'avais presque envie de lui dire de passer aux actes tellement je n'en pouvais plus de cette phrase qui revient en boucle tout le long du roman.
Tous les personnages sont assez suspects et réservés.
Quand arrive enfin le dénouement, le suspense est à son comble mais j'ai été déçu car je ne voyais pas l'intérêt qu'avait Alexandra a garder le secret si longtemps en gâchant sa vie alors qu'elle l'avait avoué à son père ! (Hormis le fait de tenir le lecteur en haleine pendant 422 pages).
Un livre à lire prêt de son kachelofen, avec une bonne tasse de thé ou de café pour tenir jusqu'au final.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Juliestrange
  11 juin 2021
Un résumé plutôt séducteur qui pousse forcément à vouloir découvrir ce bel ouvrage ..
J'ai donc succombé encore une fois à la tentation (bon il faut dire que je suis plutôt sensible à l'appel des livres en général …)
À l'âge de 18 ans Alexandra ancienne danseuse classique a tué sa mère sans donner aucune explication.
15 ans plus tard , elle sort de prison et revient dans son village , elle n'est pas vraiment accueillie à bras ouverts.
Sa soeur Isabelle ne lui a jamais pardonné son geste , sa nièce Hélena ne la connaît pas et David son petit-Ami de l'époque est marié et père de famille à présent !
Ce retour va secouer tout les protagonistes, nous allons suivre progressivement Héléna , Isabelle & David …
J'ai savouré cette lecture sur plusieurs jours …
Je n'ai que des points positifs à vous soumettre !
Tout d'abord , l'histoire se déroule en Alsace (j'adore cette région qui n'est pas très loin de chez nous ! )
On ne parle pas trop de danse et ça me va très bien (j'ai horreur de la danse classique ou autre …)
On se concentre sur surtout sur les filles de la famille en question surtout sur Alexandra , Helena & Isabelle …
Les différents points de vue des personnages sont plutôt intéressants notamment celui de Héléna qui cherche à connaître sa tante contre l'avis de sa mère , et ne s'arrête pas à son profil de meurtrière elle enquête avec sa meilleure amie Charline naturellement…
Alexandra est plutôt neutre assez calme elle fait profil bas et est relativement discrète & secrète !
Elle s'est installée dans la demeure familiale où s'est joué le drame , elle s'y réfugie , sort rarement, elle se planque !
L'intrigue s'installe doucement (mais sûrement )
L'autrice joue avec nos nerfs en nous faisant mariner car rien n'est dévoilé trop rapidement !
David l'ex petit ami est perturbé par ce retour cela fait (re)jaillir des sentiments malgré son statut d'homme marié papa de deux enfants il possède toujours cette dévotion à Alexandra!!
Il est prêt à tout sacrifier pour elle après toutes ces années cet amour de jeunesse ne s'est pas totalement éteint.
Isabelle est hors d'elle vit très mal la situation , souhaite à tout prix que cette soeur maudite fiche le camp aussi vite que possible …
Elle semble sombrer dans la folie …
Pour tout vous dire ! Une lecture pas du tout monotone plutôt plaisante , intéressante !
J'ai eu vraiment très hâte d'apprendre ce qui a motivé Alexandra à commettre l'irréparable et surtout pourquoi elle a dissimulé la vérité à tous …
Le dénouement est logique satisfaisant…
La fin m'a un chouya laissée sur ma faim pour diverses raisons notamment ce qui peut advenir de certains ou certaines protagonistes (je ne peux en dévoiler plus au risque de spoiler…)
J'aurai aimé en apprendre davantage sur l'évolution de certains & certaines voilà …
Cela reste tout de même un très bon cru , un roman que je peux qualifier de page-Turner il y a cette irrépressible envie d'en savoir plus de découvrir la vérité et les motivations du personnage principal un besoin d'aller jusqu'au bout !
Réellement un bon livre que je peux vous conseiller de lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sangpages
  12 novembre 2019
J'ai eu le plaisir de rencontrer Marie lors du dernier "Festival Sans Nom" de Mulhouse. Gagnante du Prix "Alsace premier roman" de ce même festival, je n'ai pu que me précipiter sur son ouvrage.
Quand après 15 ans de prison tu reviens, quand ta vie s'est arrêtée et que celles des autres a continué. Que la haine et l'amertume les accompagnent encore et toujours et que tu n'as pas d'autre place que de revenir chez toi, tout peut devenir très vite compliqué....Pour toi, comme pour les autres d'ailleurs...
On s'attend, généralement, à ce qu'une sortie de prison soit la fin. Un procès, des aveux, une peine et c'est terminé. Marie Battinger t'emporte dans une histoire qui est exactement l'inverse. Un film qui se déroule dans l'autre sens et c'est fort bien fait.
L'auteure aborde, dans ce récit, le sujet des secrets de famille avec une grande sensibilité et soulève de nombreuses questions. Doit-on cacher des choses importantes à ses enfants ? Ne risque-t-on pas leur rancune éternelle ?
Un psy m'a dit un jour "Un enfant peut se faire à tout pour autant que ce soit bien expliqué. le pire pour lui est de rester dans le flou et d'y aller de ses propres idées…" Personnellement, je crois que c'est vrai et cette histoire va clairement dans ce sens.
Tout tourne autour de pourquoi Alexandra a tué sa mère il y a 15 ans et que ses seules paroles lors du procès ont été: "Elle le méritait" sans aucune autre explication.
Marie te fera languir de connaître cette vérité. Elle tourne autour du pot sans pourtant que je n'aie eu de sensation de longueurs. A chaque fois tu penses avoir touché au but mais par une sorte de tour de passe-passe, elle change de sujet en te laissant perplexe. La vérité n'est peut-être pas celle que tout le monde croit, pas plus que toi d'ailleurs...
Un récit où s'entremêlent tous les liens de parenté dans un véritable éventail de sentiments. On dit, d'ailleurs, qu'on choisit ses amis mais pas sa famille. C'est sans doute vrai surtout pour cette famille-là.
"Ainsi meurent les étoiles" est une grande saga noire, un drame familial. Ne t'attends pas à un truc qui dépote. (Je le comparerais plutôt à un Bussi). C'est, à l'inverse, une histoire qui s'installe, prend ses marques, place ses personnages, leur vie, leur donne corps et substance tranquillement pour t'y attacher solidement, pour te faire douter plus encore. Tu n'y trouveras pas de sang, ce qui en fait clairement un livre tout public.
La plume est savoureuse et la fin est surprenante. Tu n'y penseras sans doute pas et elle soulèvera beaucoup de questions. Ça a été le cas pour moi.
Les liens peuvent-ils résister à un meurtre ? Est-il possible de tout oublier après une peine de prison ? Tu le découvriras en te plongeant dans ce récit que je ne peux que te recommander de découvrir 🙂



Lien : https://sangpages.com/2019/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LalitoteLalitote   03 septembre 2019
Ce chat-là était différent. Il n’avait pas touché à la gamelle de lait et ne miaulait pas davantage. Il se contentait de la fixer, la queue battant de la droite vers la gauche et de la gauche vers la droite, et ce mouvement hypnotique ancrait en Isabelle le sentiment d’une menace imminente. Elle s’approcha, essuyant ses mains dans un torchon pour ne pas salir le sol avec de l’eau savonneuse. Quand elle fut à moins d’un mètre, isabelle remarqua ses yeux et se figea. L’un était vert plein, presque émeraude, en amande comme le veut la morphologie des chats. De l’autre se détachait une tache marron, irrégulière, qui évoquait le travail d’un peintre peu méticuleux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
polacritpolacrit   04 janvier 2021
Elle avait essayé d'adopter un ton normal. Une demi-réussite, à vrai dire, et encore, si l'on avait une vision optimiste de l'existence. La jeune fille s'exécuta. Elle sentit le regard lourd des deux femmes l'accompagner alors qu'elle montait les marches avec une lenteur tout à fait involontaire. Ses jambes flageolaient, comme si elle avait couru plusieurs heures sans s'arrêter. Arrivée sur le palier de sa chambre, elle fit claquer la porte, pour faire croire à sa mère que le champ était libre. Puis elle se blottit tout contre le mur face à l'escalier. Un poste d'observation parfait pour entendre sans être vue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
polacritpolacrit   04 janvier 2021
A l'étage, le silence était encore plus palpable qu'au rez-de-chaussée. Une par une, Isabelle fit le tour des chambres, luttant contre le flot de souvenirs qui se battaient pour lui arracher des larmes. La maison autrefois si pleine de vie n'était plus qu'un squelette décharné. Partout les couvertures sans housse étaient tirées, les oreillers nus posés sur les matelas, comme dans une maison d'hôtes qui attendrait ses premiers visiteurs. C'en était lugubre. Et ce froid...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bbpoussybbpoussy   06 septembre 2020
- Oh ! Prof, c'est un beau métier, dit-elle, et bien sûr, il repensa à Boris Degarde et son absence de compromis.
Petit, il avait rêvé d'être Keith Richards, pas Gérard Klein.
Commenter  J’apprécie          40
bbpoussybbpoussy   07 septembre 2020
Ma mère avait l'habitude de répéter qu'on a déjà assez à faire en assumant ses propres responsabilités. Qu'il ne valait pas la peine de se rajouter les erreurs des autres.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : danseVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1215 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..