AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330012458
200 pages
Éditeur : Actes Sud (03/10/2012)
2.9/5   5 notes
Résumé :
Un volume en forme de "dossier", comprenant entretien, souvenirs, articles, lettres, autour de Pierre Jean Jouve et de sa deuxième épouse, Blanche Reverchon-Jouve, figure particulièrement importante de la vie et de l'oeuvre d'Henry Bauchau.
Blanche Reverchon tient dans l'oeuvre d'Henry Bauchau un rôle majeur. Elle est la double initiatrice, celle qui le mène à la psychanalyse et à l'écriture. C'est en 1948 qu'Henry Bauchau, traversant une période de difficult... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
delitterys
  22 novembre 2012
C'est un beau mélange de souvenirs (entretiens, lettres, articles) qui s'ouvre à nous de façon posthume. Eclats qui éclairent la relation qu'entretint Bauchau avec les Jouve et l'importance qu'elle eut pour sa création littéraire.
A la pointe du triangle, Blanche : l'inspiratrice portant son poète de mari à bout de bras, la psychanaliste-Sibylle, à la parole oraculaire, qui ouvrira les portes du littéraire à son plus cher patient, la femme qui refuse de laisser derrière elle la trace de ses recherches, préférant se faire bain révélateur que créatrice elle-même. Génie de l'écoute.
A la base du triangle, deux voix écrivantes : l'un ne sera que trop peu reconnu son vivant et s'avère pourtant être l'un des poètes majeurs du XXe siècle ; l'autre connaîtra sur le tard la reconnaissance qui fut refusée au premier et laisse derrière lui une oeuvre superbe où psychanalyse, poésie et mythologie s'interpénètrent. Génies de la parole.
Au fil des pages se dessinent leurs rencontres, leurs univers littéraire, leurs mythes intimes et leurs contributions à l'histoire littéraire & celle de la psychanalyse.
Un document essentiel, pour qui s'intéresse à Bauchau et aux Jouve.
Lien : http://www.delitteris.com/no..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
fbalestasfbalestas   20 mai 2020
Est-ce que l'analyse s'épuise, est-ce qu'elle veut s'approfondir, je ne sais. Au milieu des années 1960, je ressens le désir de vivre à nouveau le temps des séances et je forme le projet d'une analyse didactique. Je me rends chez celui que je j'appellerai ici mon second analyste et je lui fais part de mon intention. Je ne m'en tiens pas là, après lui avoir parlé de mon évolution, au cours des dernières années je m'entends lui dire : je suis crucifié entre deux parties de moi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Henry Bauchau (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry Bauchau
Photographie : Henry Bauchau (Sipa). Cinq entretiens avec Catherine Pont-Humbert (À voix nue / France Culture) [2009]. Par Catherine Pont-Humbert, réalisation : Bruno Sourcis. Avec la collaboration de Claire Poinsignon. Rediffusion des émissions du 31 août au 04 septembre 2009. « Poète, dramaturge, romancier, psychanalyste, Henry Bauchau est né en 1913 à Malines, en Belgique et décédé à Paris en 2012 à l'âge de 99 ans. Il avait un an et demi lorsqu'en août 1914, les Allemands, face à la résistance du peuple belge, décident d'incendier Louvain où il se trouvait avec ses grands-parents qui fuient la ville en flammes. Son entrée sur la scène du XXe siècle fut donc marquée par l'Histoire. Henry Bauchau ne l'a ensuite plus jamais quittée. Le récit de cet épisode fondateur de 1914 apparaît à plusieurs reprises dans l'oeuvre, notamment dans “La déchirure”, roman paru en 1966. Henry Bauchau a donc vécu les deux guerres mondiales du XXe siècle. L'écriture s'impose tardivement (il avait 45 ans lorsque parut, en 1958, son premier livre, “Géologies”, un recueil de poèmes) mais elle avait été préparée par de longs cheminements intérieurs, des explorations archéologiques intimes, dont la psychanalyse. Henry Bauchau entreprend une analyse chez Blanche Reverchon-Jouve (qu'il appelle “La Sibylle”), la femme de Pierre-Jean Jouve, avant de devenir lui-même psychanalyste dans les années 1970. L'expérience de l'inconscient dans la cure analytique donne naissance à un écrivain. Outre les richesses de l'inconscient (les rêves sont chez lui un matériau d'écriture essentiel), il découvre celles du langage poétique qu'il n'abandonnera jamais. Venant d'une famille où on lui avait donné à entendre que la vie en prose était la vie réelle, il a dû faire un immense effort pour reconnaître l'existence d'une vie poétique. C'est avec “Oedipe sur la route” en 1990 et le recours au mythe antique transposé à l'espace romanesque, que Bauchau accède à la reconnaissance en Belgique. Et c'est avec la publication d'un autre roman du cycle thébain, “Antigone” en 1997, qu'il s'impose en France. Autrement dit, c'est quand le roman ose réécrire le mythe, qu'arrivent reconnaissance et succès. Henry Bauchau n'écrit que ce qui s'est d'abord intériorisé en lui. C'est le retentissement intérieur des événements qui forme la chambre d'écho de l'écriture. L'oeuvre littéraire qu'il continue à bâtir aujourd'hui, à plus de 95 ans, est une oeuvre qui lui est “dictée”, dit-il. Cet ordre reçu le fait entrer dans ce qu'il appelle un “sillon d'oeuvre”. De là naissent des textes où s'impose l'idée que, derrière l'enfance, il existe un passé plus lointain, presque imaginaire, qui nous rattache à des forces ancestrales. Son oeuvre qui retrace les errements, les contradictions, les trébuchements d'un homme qui avance dans la vie et dans l'écriture, donne avec une rare beauté le sentiment du monde. Et si l'enfance a été perdue en partie, il en reste des “traces effilochées à tous les buissons, à toutes les ronces de la vie”. La Poésie complète d'Henry Bauchau est publiée chez Actes Sud, ainsi que le livret de l'opéra “La lumière d'Antigone”. » Catherine Pont-Humbert
1) Une enfance belge : 0:00 2) Les guerres : 28:17 3) Les chemins de l'oeuvre : 54:36 4) Le peuple des mots : 1:20:00 5) L'exigence d'écriture : 1:46:00
Invité : Henry Bauchau
Thèmes : Littérature| Littérature Française| Belgique| Mythologie| Oedipe| Antigone| Poésie| Psychanalyse| Henry Bauchau
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : psychanalyseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les femmes en poésie

Quel nom donne-t-on à la femme qui inspire ses plus beaux textes à un poète (ou à un auteur en général) ?

La buse
La muse

5 questions
81 lecteurs ont répondu
Thèmes : femmes , poésieCréer un quiz sur ce livre