AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PiertyM


PiertyM
  08 septembre 2014
Je parlerai de la partie partie Fusées, alors pour être des fusées se sont des fusées, ce sont des pensées, des maximes, des aphorismes d'une absurdité extrêmes qui nettoie votre cerveau de toute connaissance, en fait ce sont des pensées qui vont au delà de ce qu'on aurait jamais imaginer comme par exemple "l'amour c'est le gout de la prostitution"
Enfin ce sont des pensées du jeune Baudelaire chaque fois qu'un geste ou un événement attirait son attention, il essayait alors d'y poser sa suggestion philosophique...on comprend que c'est fait avec un regard du génie...

Mon cœur mis à nu nous livre un cœur écœuré, fustigé pourquoi pas mutilé par ce que son regard lui renvoie de la société. Il nous livre son cœur sans gène de ce qu'aurait pu être la vie si seulement lui Baudelaire pouvait y changer quelque chose, ça se lit comme en exemple dans ses pensées:
"Le commerce est, par son essence, satanique."
"Le moins infâme de tous les commerçants, c'est celui qui dit : Soyons vertueux pour gagner beaucoup plus d'argent que les sots qui sont vicieux."
Il aborde diverses questions d'une manière assez particulière où le mot seul peut englober tout un domaine donné où une opinion sur un fait, les phrases résonnent comme des affluent d'un fleuve qui se jettent directement dans la mer, le style est poignant, saisissant, sec, aride comme si notre Baudelaire se confessait à quelques heures de sa mort...
Chaque feuillet est un coup de massue qui nous surprend et on se dit "tu vas bien loin mon gars" et ça c'est le propre d'un génie, toujours aller plus loin...

Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (18)voir plus