AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Perdre-son-temps


Perdre-son-temps
  04 mars 2011
Dans les Paradis Artificiels, Charles Baudelaire tente de nous faire comprendre les rapports étroits qui peuvent exister entre la consommation de stupéfiants et la création poétique, avec force détails sur les altérations psychiques que peuvent amener l'opium et autres substances psychotropes.
Mais bien qu'il en prenne un temps les apparences, ce n'est pas une étude ni un essai, de pages en page c'est une véritable descente aux enfer. Peu à peu, le lecteur se retrouve captif d'une sorte de voyage à faire littéralement dresser les cheveux sur la tête. Et s'il était tout a fait légitime de considérer ces Paradis artificiels comme un des grands textes fondateurs de la littérature fantastique ?

Et pour qui souhaiterait s'interroger sur les raisons profondes qui ont poussé le poète à traduire Edgar Allan Poe vers le français, pourquoi ne pas chercher quelques réponses parmi ce qui rampe et gémi entre les pages des Paradis Artificiels ?
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (8)voir plus