AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782410009293
80 pages
Éditeur : Editions Belin (23/02/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dès le plus jeune âge, on nous répète que « le masculin l’emporte sur le féminin ». Pas étonnant qu’on puisse douter ensuite que « directeur » ou «préfet», « artisan » ou « écrivain » puissent s’accorder au féminin. Et que continuent à circuler l’idée que les femmes sont des pipelettes et les hommes des tribuns.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
IreneAdler
  07 août 2018
Que celui qui doute encore de la construction culturelle de la langue lève la main ! Ou lise ce livre. Alors même qu'au Moyen Age les noms des professions se féminisent ou se masculinisent selon les besoins de l'instant (auteur/autrice, médecin/médecine, par exemple), la Renaissance et la création De l'Académie Française masculinisent la langue (la fameuse antienne du masculin qui l'emporte...Merci Richelieu). Et c'est pas près de s'arrêter, vu le scandale causé par un seul manuel s'essayant à l'écriture inclusive ou les débats houleux entre écrivain/écrivaine... Sans parler des titres, qui se (re)mettent tout doucement au féminin.
Il s'agissait, au 16è siècle, d'effacer la présence féminine de l'espace public, pour les cantonner plus facilement à l'espace domestique. Ce cantonnement sera par la suite accentué encore par Rousseau et son contrat social. le résultat est encore visible aujourd'hui dans les dénominations, mais aussi dans le plafond de verre et l'autocensure des filles et des femmes au niveau de l'orientation et des demandes d'évolution (sans parler du salaire). Sans parler de la déconsidération des métiers qui se féminisent...
Comme la langue est un construit culturel, ayant contribué à exclure les femmes de l'espace public, elle peut aujourd'hui faire l'inverse : les rendre visibles et les revaloriser. Certains pays comme la Suisse ou le Canada utilise l'écriture inclusive dans la presse depuis plusieurs années, l'allemand permet de construire un féminin très facilement. Aucun de ces pays n'est au bord de la révolution linguistique pour autant ou au fond du trou économique ou social...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mireille.lefustec
  13 mars 2018
Tout d'abord, je remercie les éditions Belin et masse critique de m'avoir offert ce livre que j'ai lu avec intérêt.
"Ce livre analyse le sens caché des mots et des règles. il raconte les luttes pour émanciper la langue ainsi que la violence des résistances individuelles et collectives. Il donne des solutions et plaide pour que la décolonisation de la langue s'impose afin de promouvoir une culture de l'égalité."
Ceci est sur la quatrième de couverture. je ne saurais mieux dire.
J'ai découvert que le masculin ne l'a pas toujours emporté sur le féminin. C'est une acquisition récente que nous avons sérieusement inculquée à nos enfants m^me si ça chatouillait notre ego féminin.
Je pense que les jeunes d'aujourd'hui trouvent naturel de féminiser les noms de métier. J'avoue qu'à mon grand âge mon oreille a grimacé en entendant "écrivaine", "auteure". Il faut un temps d'adaptation.
Même chose, pour les yeux : lire l'écriture inclusive n'est pas "naturelle".
Il est bon de trouver des solutions.
Ce qui est notable, qui porte à sourire avant de contrarier, c'est l'opposition farouche des Académiciens à toute proposition de modification.
"Non à la langue défigurée" s'indignait Maurice Druon
Et : "La domination masculine est menacée dans la langue."
Voilà bien où le bât blesse.
Et ces messieurs des dictionnaires qui ont donné un sens très différent à un même adjectif selon qu'il est masculin ou féminin. Un seul exemple avec "homme public" ou "femme publique"
En plus d'être documenté, ce livre est un petit régal.
Pour une femme !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Ellana1978
  05 avril 2018
J'ai découvert la collection Egal à Egale avec le titre « La ville faite par et pour les hommes », que j'avais trouvé très intéressant. Je retrouve les mêmes qualités dans « Le sexe des mots : un chemin pour l'égalité ».
Le livre et concis, synthétique, accessible et bien documenté. Cela permet de faire le tour du sujet en prenant du recul sur nos pratiques. Car c'est bien là l'enjeu de cette collection : nous permettre de nous poser les bonnes questions.
Qu'implique le fait d'utiliser Mademoiselle ? Comment la langue est-elle régie ? Pourquoi le nom de certains métiers ou statuts n'ont toujours pas été féminisés ? Pourquoi le masculin l'emporterait-il sur le féminin ?...
« Le sexe des mots : un chemin pour l'égalité » est un bon livre à lire et à offrir, afin de permettre au plus grand nombre d'utiliser les mots en conscience, de savoir ce qu'ils signifient vraiment.
Commenter  J’apprécie          00
meghanepied
  03 avril 2018
Comme vous l'aurez compris dans le résumé, ce livre n'est pas une fiction. C'est une mine d'informations sur l'histoire de la langue et la place de la femme dans le langage. Tout y passe: le débat Madame/Mademoiselle, la possibilité de garder son nom de jeune fille après le mariage, la féminisation de certains métiers, etc... Et tout cela est très bien documenté, avec une très bonne bibliographie. J'ai appris énormément de choses que ce soit au niveau linguistique qu'historique. C'est un livre à mettre entre les mains de toutes les femmes pour comprendre les combats qui ont été mené, et ceux qui nous restent à mener. 
Lien : https://littlemeggy.wordpres..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
meghanepiedmeghanepied   03 avril 2018
L'égalité entre les femmes et les hommes progresse lentement mais inéluctablement. Dans une société démocratique, il est difficile de s'opposer frontalement à ce mouvement. Pour le retarder et continuer à croire que tout est comme avant, les conservateurs s'attachent aux mots.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
44 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre