AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de El_Gabier


El_Gabier
  11 janvier 2018
"Avec ses pinceaux, il voulait simplement effleurer quelques instants d'éternité", peindre l'amour, la beauté éphémère. le temps s'effile, l'ombrageuse futilité de l'existence remplace les rêves étoilés. Des nuages s'amoncèlent sur son oeuvre, les traits ne sont plus qu'inquiétude, les blancs des doutes. La vie lui échappe, les mots ne viennent plus pour traduire son amour, mais faute de lui dire, faute de l'avouer, l'indicible ne transparait pas de ce portrait. Son portrait. L'oeuvre ultime qui couronnerait sa vie de recherche, de création. Sa main le trahit, la jalousie le gagne, le mensonge s'insinue entre eux. Il est le peintre, elle est le modèle, elle est la jeunesse, il est la fanure, elle est la beauté, il est le reflet de la mort. Entre eux un silence, un portrait flou, un amour impensable.Le portrait retranscrit la parabole du peintre et de son modèle, une ode à la vie et à l'amour. Baudoin poursuit sa quête de la beauté, l'impossibilité de palper cette vérité, cette souffrance qui se cache au fond des êtres. Peau protectrice des misères de l'âme, des plaies du coeur, carapace abimée des parcours de nos vies, jalonnées de rivières de larmes aux sillons ravageurs, de bleus , de rouges des meurtrissures de l'existence. Baudoin est un refuge, un sémaphore dressé face aux brisants. Capitaine du vaisseau de la vie, ses dessins insufflent espoir et amour, un questionnement incessant sur notre place, sur le caractère dérisoire de l'existence. "Créer c'est être assez fou pour réduire la mort à peu d'importance. Assez fou pour nier l'évidence que la vie humaine est dérisoire et vaine" Heureusement il est des personnes qui peuvent vous faire oublier ces errements, vous rapatriez vers un havre de paix et de quiétude.
Commenter  J’apprécie          335



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus