AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844140211
Éditeur : L'Association (01/10/2002)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 17 notes)
Résumé :
« Salade niçoise » ? Ce sont des petites fables se situant dans la ville de Nice et ayant pour personnage principal Manu, un jeune homme. C’est une bd réalisée par Baudouin quand il était l’un des auteurs les plus connus (et il l’est toujours !) et les plus prolifiques de chez l’éditeur « L’Association ». A cette époque, Baudouin ne concevait que des albums en noir et blanc.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Blackbooks
  06 juillet 2019
S 'éclipser, s'échouer, se laisser emporter...
Explorer les cartes des corps échoués
Les récifs des peaux abandonnées
Ecrire les grammaires de l'amour
La calligraphie des émotions
A l'encre des caresses
Aux pinceaux
De la mémoire
La vie comme un flux de vague, un perpétuel changement invisible, des êtres qui vont et partent comme des navires. Autant de destinations, de voyages sans retour, de ports ou d'écueils, de destins brisés sur les récifs de l'amour, de l'oubli. Des corps chavirés, renversés, abandonnés sur le trajet de l'existence, souvenirs délaissés sur la grande étagère de l'armoire du coeur.
Nice terminus ou carrefour des destinées, embarcadère vers un meilleur, transit des laissés pour compte. Baie des anges ou linceul de l'enfer, paradis de paillettes ou âtre mortifère. Edmond Baudoin dessine la vie, les émotions, sa région. Du port au mont Alban, tel une sentinelle, véritable ange gardien en quête d'histoire, de détresse, Manu guette les navires en perdition. Ultime sémaphore, il voit défiler les âmes, aiguillonne les errants, offre le dernier réconfort, l'ultime sourire. C'est ce frère désiré, cet amant éternel qu'on ne met jamais dans le lit mais qui souffre seul. « Je détestais ma lâcheté, mon impuissance. Je me détestais. J'aurais voulu être ailleurs. Dans une autre peau. Les bateaux ne vont pas ou jamais où j'aurais voulu être ».
Salade niçoise, ce sont plusieurs histoires parues dans un premier temps au Japon, c'est l'écriture du coeur, du corps, de l'humain. Rien ne les relie entre elles si ce n'est le lieu et le jeune Manu. Baudoin dans ses noirs et blancs distille ses ambiances si particulières, crie ses émotions, la passion pour sa ville par le biais de ses pinceaux. C'est un billet pour voyager sur les eaux salées de la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          198
Seraphita
  10 mars 2012
« Salade niçoise » : un titre un peu curieux pour une BD ? Que va-t-on trouver ici, à la lecture ? La recette d'un mets assurément bien commun, qu'on peut commander dans bon nombre de restaurants français ? Un mélange hétéroclite d'histoires plurielles, qui se regroupent autour d'un dénominateur commun : Nice ? C'est un peu tout cela que propose Baudoin, dans cette bande dessinée.
En introduction, Baudoin souligne que « ces pages ont été écrites et dessinées dans un premier temps pour Morning, un journal japonais ». Si au Japon la « salade niçoise » est bien connue, paradoxalement, Nice ne l'est pas. L'auteur se propose donc de combler cette lacune avec « Salade niçoise » qui se présente comme un mélange de petites histoires qui se déroulent toutes à Nice (de « La promenade des Anglais » vers « La baie des Anges » en passant par « Coco Beach » ou les « Quartiers nord »…), autant d'ingrédients hétéroclites qui, mis ensemble, deviennent un plat commun.
Un jeune homme traverse chaque histoire, tel un fil conducteur. Il y est question de désir, d'attirance, d'apparence, d'oubli, d'abandon… le graphisme de Baudoin est très particulier, à la fois épais, comme empreint d'une lourdeur noire, et tout à la fois aérien, presque gracieux. Les histoires sont souvent cruelles, voire parfois crues. Les êtres dessinés sont à vif, le plus souvent du côté de la vie, mais parfois la bascule n'est pas loin…
Une « salade niçoise » qui prend Nice pour port d'attache, mais Baudoin nous convie à larguer les amarres et voguer sur les flots d'une humanité partagée…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Juliedlbrt
  08 mai 2014
Salade niçoise est un recueil de plusieurs petites histoires avec comme point commun Nice et un jeune homme, Manu, qui traverse ces histoires. Nous le suivons de la baie des anges à la promenade des anglais, sur le port à la rencontre des marins, dans les cafés avec ses amis, etc. Il n'y a pas vraiment de lien chronologique entre chacune de ces histoires, mais elles sont toutes intéressantes et touchantes à leur manière. Il y a beaucoup de sentiments dans cette bande dessinée, des coeurs meurtris, du bonheur qui s'effrite, des âmes en peine... le graphisme de cette bande dessinée est assez particulier. C'était la première fois que je lisais un ouvrage d'Edmond Baudoin et je dois dire que son style, assez "brusque" et brut, m'a un peu dérouté au début. Uniquement en noir et blanc, son trait est plutôt épais. Cependant, au fil de ma lecture je me suis habituée et j'ai fini par vraiment apprécier ce style différent de ce que nous avons l'habitude de voir.
J'ai aimé cette lecture qui fut plutôt agréable, mais, je ne suis pas totalement conquise sans pouvoir expliquer pourquoi. Ce qui est sûr en tout cas, c'est qu'elle m'a donné envie de retourner me promener à Nice qui est une très belle ville et que j'adore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
livreclem
  01 août 2013
Très belle BD relatant à divers période les rencontres d'in garçon avec d'autres protagonistes. Émouvant et poétique
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BlackbooksBlackbooks   06 juillet 2019
Je détestais ma lâcheté, mon impuissance. Je me détestais. J'aurais voulu être ailleurs. Dans une autre peau. Les bateaux ne vont pas ou jamais où j'aurais voulu être.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Edmond Baudoin (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edmond Baudoin
Entretiens avec Philippe Sohet, auteurs de plusieurs livres sur Edmond Baudoin et invité d'honneur du SoBD 2017. Réalisé sur le salon, en décembre 2017. Philippe Sohet y expose la manière dont il envisage l'étude de la BD.
autres livres classés : niceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3443 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre