AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221113721
Éditeur : Robert Laffont (03/11/2011)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :

La Reine du Yangzi, c'est ainsi que tout Shanghai surnomme Olympe Esparnac, la veuve du French Tycoon, dans les années 1890.

Véritable mère courage depuis le meurtre de Charles, le grand amour de sa vie, elle se consacre à l'éducation de leurs deux enfants, Louis et Laure, et à la survie de la Compagnie du Yangzi, l'entreprise créée par son défunt mari.

Dans ce but, elle n'hésite pas à prendre tous les risques pour livrer ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LunaZione
  18 novembre 2012
Je suis sous le charme.
C'est ce que je voulais et ce qu'il me fallait. Rien de plus ni de moins. Juste... parfait.
La série du Shanghai Club est vraiment un coup de coeur pour moi !

Comme lors de la découverte du premier tome, je ne doute pas que beaucoup n'apprécieront pas vraiment ce livre. Mais je pense que ce sera surtout du au fait qu'ils s'attendent totalement à autre chose : ce n'est pas un livre d'amour, ce n'est pas un livre d'aventure, ce n'est pas un livre de voyage : c'est tout ça à la fois.
J'aime quand tout se mélange, quand on sent que ça risque de déraper d'un moment à l'autre autre. Que rien n'est encore tout à fait acquis et que tout reste à faire. Que nos personnages sont sur la sellette bien que tout va pour le mieux pour eux... Et c'est exactement ce qu'il se passe dans ce livre.

Quitte à me faire taper sur les doigts (mais bon, tant pis, je prends le risque), je dirais que si Robin Hobb avait écrit un livre se passant en Chine à la fin du 19e siècle, je serais prête à parier qu'il ressemblerait étrangement au Shanghai Club.
Olympe est forte, indépendante, dirige une société ce qu'elle n'est pas vraiment sensé faire. Elle a de grandes idées et fait tout pour les réaliser. Laure est une passionnée, mais courageuse. Toutes les deux sont hors des conventions. Louis est un peu une forte tête qui ne supporte pas vraiment le destin tracé pour lui... Tous me rappelle des personnages croisés dans l'univers de Robin Hobb !
Et ça me plaît ! C'est très agréable de retrouver certaines choses hors du cadre habituel. Hors de la fantasy c'est aussi passionnant. Bon, je ne suis pas certaine que Jacques Baudouin apprécie cette comparaison mais c'est un beau compliment venant de moi.

J'aime les mots parfois acérés, parfois doux de Jacques Baudouin, mais toujours juste. Ce suspense judicieusement placé, ces phrases à double-sens...
Je me suis sentie à l'aise dans son livre, à ma place. Et c'est juste ce que j'attends d'un livre.
J'ai hâte de découvrir les autres titres de l'auteur !
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   24 juillet 2013
Être un bon chrétien ne signifie pas dépenser des taëls à tort et à travers pour des gueux. Surtout quand il s’agit des capitaux d’une entreprise qui doit gagner de l’argent et non en perdre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 juillet 2013
Shanghai a deux visages. Cette ville est un Janus aux yeux bridés. L’un est celui d’une ville riche, européenne, avec ses clubs, ses bals, ses fêtes et le business des grands taipans anglais et américains. L’autre est celui des bouges, des fumeries d’opium, des maisons de plaisir, des trafics sans nombre de la pègre chinoise et des crapules blanches.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 juillet 2013
Si nous voulons conserver nos clients, le lien direct, la connaissance et le respect mutuels sont notre meilleure arme contre la concurrence.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 juillet 2013
Dans ces circonstances-là, la loi du plus fort prime, et non le droit.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   24 juillet 2013
Les pirates sont des êtres humains, et ils font cela parce qu’ils sont pauvres!
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Jacques Baudouin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Baudouin
Interview Confidentielles de Jacques Baudouin pour son livre Petit Mao
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre