AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1023508400
Éditeur : Seuil Jeunesse (05/01/2017)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Un bébé est abandonné, dans un panier, au cœur de la forêt... Lorsque l'ogre s'approche, il sourit. Voilà 200 ans que lui et l'ogresse voulaient un enfant ! Alors cette petite fille, ils vont la choyer.
Blanche va devenir le centre de leur vie, leur unique préoccupation. Elle se régalera des mets les plus fins, elle sera habillée de soie. Mais un jour, Blanche s'étonne. Pourquoi ses parents ne mangent-ils pas la même chose qu'elle ? Que font-ils la nuit lorsq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
QueLire
08 février 2017
Quand deux de mes auteurs jeunesse préférés s'associent pour réaliser un album, forcément, j'approuve !
Un bébé est abandonné en pleine forêt. Un ogre passe et le ramène à la maison. Quelle joie, ce couple d'ogres espérait tant un enfant. Ils élèvent cette petite fille comme si c'était la leur, l'aiment autant que si elle était de leur sang. Mais l'enfant grandit et la réalité les rattrape. Pourquoi tant de différences entre eux ? Alors c'est le coeur lourd qu'ils décident de la confier aux humains...
Mon avis :
L'adoption, les liens du sang, l'amour inconditionnel d'un adulte pour un enfant même s'il n'est pas le sien... voilà les sujets difficiles qu'aborde cet album surprenant.
Surprenant parce qu'à première vue, il est très sombre. Les illustrations sont en gris, noir et blanc et les visages taillés à la serpe. Lorsque le bébé est découvert par l'ogre, on pense tout de suite qu'il va être en danger et pourtant, ces « monstres » sont capables de donner de l'attention et surtout tout leur amour à cette petite chose qui a besoin d'eux.
Mais les années passent et la petite se pose des questions, notamment d'ordre culinaire. Pourquoi ses « parents » mangent-ils des plats différents des siens ? Alors les parents de substitution comprennent que le moment tant redouté est arrivé, son retour parmi les hommes.
C'est beau, c'est plein d'amour, ça laisse des tas de questions en suspend pour que le lecteur s'imagine la suite. Ça parle aussi des apparences qui souvent sont trompeuses.
Et l'on ne peut s'empêcher de se demander qui ? Qui a abandonné le bébé ? Qui parmi les siens saura prendre soin d'elle comme eux l'ont fait ?
J'ai adoré cet album et forcément, il rejoint ma catégorie coup de coeur pour :
- le contraste entre le texte et les illustrations (espoir contre désespoir)
- l'histoire qui prête à réflexion
Alors oui, c'est un album à découvrir ! Tout comme "Camille est timide" , toujours deThierry Dedieu et Gilles Baum qui décidemment, signent des albums remarquables ensemble.
Lien : http://que-lire.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Gaoulette
03 avril 2017
Au premier abord, cet album jeunesse est beau mais pour un adulte. En montrant le livre mon fils de 5 ans il a eu peur et a refusé que je le lise. le dessin de la couverture est particulièrement sombre et donne la chair de poule mais quand on connait la raison de cette image, on sait pourquoi les créateurs de cet album l'ont choisi : semer le doute et jouer sur nos préjugés.
D'entre les ogres c'est avant tout une très belle histoire d'amour sur l'adoption et la différence. Une manière d'enseigner la tolérance à nos enfants avec des beaux dessins au fusain et une jolie poésie. Mais malheureusement pour mon enfant le message ne passera pas car les images sont trop sombres à mon gout. Et puis l'histoire finit bizarrement sans fin heureuse.
D'abord, enthousiaste par les beaux dessins mais pas emballée pour mon fils qui est le public visé. C'est un superbe travail de conception mais réservé à un public averti. Je ne vois pas la maitresse de mon fils l'exposer à sa classe.
Les concepteurs ont conquis la mère mais pas le fils dommage.
Note : 2,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Missmarguerite
11 avril 2017
Une petite fille recueillie par des ogres, qui finit par s'étonner des différences entre elle et eux. Des parents adoptifs qui décident alors de la ramener parmi "les siens".

Pas facile facile, cet album. de prime abord, mes loulous (5 et 8 ans) ont eu un moment d'hésitation : les illustrations sont très sombres, et les ogres "pas forcément jolis, maman". Mais l'histoire est en réalité très belle, le texte plutôt poétique, et la fin ouverte leur a permis d'imaginer la suite et donc d'évacuer l'obscurité et la (possibilité d'une certaine) violence qui ont précédé. Un vrai soulagement, chez mon fils cadet.
Il est question dans cet album d'amour, de différence, d'acceptation. Il permet d'aborder la question de la famille, des liens familiaux vs les liens du sang, de l'amour qui lie telle personne et telle autre, au-delà de ce qui les différencie. Il est visuellement sombre, effectivement, et sans doute effrayant, mais en regardant mieux, les touches de tendresse sont là, dans des détails parfois, qui illuminent l'ensemble, et sur lesquels nous avons vraiment insisté pendant la lecture ("Regarde, ils font comme nous")
C'est un album qui s'adresse aux "grands" enfants (mon presque-cinq-ans est un poil trop jeune, à mon sens, même s'il l'a d'autorité rangé dans sa partie de la bibliothèque) et qui ouvre à la discussion. Il permet d'aborder la question des préjugés, celle des choix que l'on fait (en pensant à qui? pour le bien ou le bonheur de qui?). Je crois qu'il ne plaira pas à tous les jeunes lecteurs, mais je l'ai trouvé très intéressant, notamment en raison du choc qu'il provoque lors de sa découverte : je pense qu'on ne s'attend pas à "ça", c'est-à-dire à un album sombre et qui aborde de front, sans filet, certains éléments potentiellement effrayants (il laisse entendre clairement que les ogres se nourrissent d'enfants tout en élevant la petite Blanche). de ce fait, on est presque obligés d'en parler et d'aborder ainsi les questions qu'il sous-tend.
Si personnellement je ne suis pas vraiment fan des illustrations (tout en reconnaissant qu'elles relèvent d'un parti-pris intéressant, dans leur opposition avec le côté poétique et plus optimiste du texte), j'ai par contre eu un gros coup de coeur pour l'histoire - très émouvante - et pour sa mise en texte. Un album à découvrir, vraiment !

Merci à Babelio et aux éditions Seuil Jeunesse.
Lien : http://margueritelit.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
trust_me
30 avril 2017
Un couple d'ogres ne pouvant pas avoir d'enfant trouve un bébé dans la forêt. Comblés, ils l'élèvent comme leur propre fille. Choyée, Blanche grandit dans la joie jusqu'au jour où elle se rend compte qu'elle est différente de ses parents. Elle se demande pourquoi elle ne mange pas la même chose qu'eux, pourquoi elle ne peut pas les accompagner quand ils partent chasser la nuit et quelle est cette odeur venant la cave ? Conscient qu'avec les années la situation devient compliquée et ne peut plus durer, l'ogre et l'ogresse décident de l'emmener au village des hommes…
Un album jeunesse sombre et dérangeant. Ce qui ne me gêne pas le moins du monde. Parce qu'à tous les âges un livre peut interpeller, questionner, ne pas aller dans le sens de ce que l'on a l'habitude d'attendre d'une lecture. Parce qu'un livre peut provoquer, être triste, offrir de multiples interprétations sans pour autant traumatiser.
Graphiquement, les illustrations charbonneuses de Thierry Dedieu ont un petit quelque chose de lugubre qui colle parfaitement au récit.
Clairement pas un album qui tourne à la franche rigolade mais le propos pousse à la réflexion et offre une émotion aussi touchante que contenue. de la belle ouvrage doublée d'une indéniable prise de risque. Chapeau bas messieurs.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gl622
08 juin 2017
Un album très fort, très touchant. Les textes sont superbes : très courts, ils vont à l'essentiel tout en formant une sorte de poème. Les illustrations sont elles aussi très belles, "ogresques" : les personnages occupent presque toute la page, le graphisme crayonné renforce leur expressivité.
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
Ricochet25 avril 2017
Le livre aux accents anciens compose une façon originale, impressionnante, de parler des éternels sujets de la différence et de l'adoption.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
GaouletteGaoulette24 avril 2017
C'est un panier.
Un panier qui pleure,
seul au milieu de la forêt.
Une main s'en saisit.
C'est une main d'ogre.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : ogreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
864 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre