AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782365383837
248 pages
Rebelle Editions (17/03/2016)
3.75/5   4 notes
Résumé :
David est un accro de la mythologie grecque depuis qu'il est adolescent, qu'il en a commencé la lecture et découvert ce monde étrange et fantastique. À présent qu'il est professeur d'histoire, il décide de raconter cet univers à ses lycéens... mais voilà, rien ne se passe tout à fait comme il l avait prévu...
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique

Un roman pour aborder la mythologie grecque de façon ludique.

Ce livre n'est pas une histoire mythologique remaniée, mais plutôt un recueil concentré des événements les plus marquants - et surtout des conquêtes - de ce Dieu plus que cavaleur et séducteur qu'est Zeus... En effet, même s'il y a une minuscule intrigue en fond, celle-ci est quasi inexistante.

David est un prof d'histoire féru de mythologie. Il décide un jour d'intéresser ses élèves à la mythologie grecque en étudiant l'un de ses dieux majeurs, Zeus, de façon drôle et ludique. Chaque jour, il leur conte ainsi plusieurs de ses aventures, notamment ses rocambolesques actes de séduction, et leur fait ainsi découvrir ses femmes et descendants. A la fin du cours, ceux-ci doivent illustrer ce qu'ils ont appris par un dessin, joliment crayonné dans le roman par Philippe Reyt. Contre toute attente, il va déclencher l'enthousiasme des enfants et se retrouver plongé dans une histoire invraisemblable...

La plume de l'auteure est agréable, même si j'aurais apprécié une histoire de fond plus développée. Je trouve que ce livre est parfait pour des adolescents ou adultes qui aimeraient aborder la mythologie grecque sans rien savoir à son sujet. Les mini-histoires sont parfaites pour donner envie de chercher sur internet et développer ce que l'on vient d'apprendre. L'idée de demander aux enfants de faire un dessin pour illustrer chaque récit est également sympa et pourrait être réutilisée par les parents comme les professeurs.

En résumé, une jolie découverte que j'ai été ravie de vous présenter.


Lien : http://cocomilady2.revolublo..
Commenter  J’apprécie          50

Je n'étais pas première de classe en ce qui concerne la mythologie grecque, je ne peux que remercier Brigitte car j'ai appris en prenant du plaisir à le faire.

David est professeur, il enseigne la mythologie grecque à ses élèves, avec en personnage central, le Dieu des Dieux, Zeus.

Si mon prof nous l'avait enseignée de cette manière, j'aurais été beaucoup plus attentive en classe ☺

Le super bon point, c'est que ce n'est pas présenté de manière "scolaire", il y a une histoire qui mêle la mythologie à du fantastique. David parle à ses élèves comme le ferait un copain, tout en gardant cette limite prof/élève malgré tout.

Le livre est parsemé de jolies illustrations que j'ai trouvé magnifiques. Elles illustrent chacun des cours de David, chacun des personnages qu'il nous présente.

La chute de l'histoire est totalement inattendue, je suis resté abasourdie par ce final que nous donne Brigitte.

Que vous soyez expert ou pas en mythologie grecque, vous ne pourrez qu'aimer ce voyage.

Commenter  J’apprécie          20

Dans l'avant propos, l'auteur veut nous faire découvrir l'univers de la mythologie grecque "de façon simple et un peu originale".

Parie réussi pour ce roman (oui, c'est bien un roman). 

David est un professeur qui veut capter l'attention de ses élèves, pour cela il décide d'aborder la mythologie Grecque et de commencer tout naturellement par Zeus. Et ce fut une réussite. 

Sous réserve d'un pitch assez "simpliste" (mention spéciale pour le dernier chapitre, que je n'avais pas vu venir, quelle chute!), l'auteur nous fait voyager dans cet univers aussi onirique que féerique. Chaque chapitre correspond à un personnage célèbre, chaque chapitre est également agrémenté d'un dessin Philippe Lafleur.

J'ai aimé ce recueil de petites histoires et anecdotes, la façon très ludique de présenter L Histoire.

Un livre qui se lit très bien, la plume est agréable, en résumé ce roman permet d'apprendre beaucoup de choses.

J'aurais tant aimé avoir David comme prof d'histoire!!


Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
Commenter  J’apprécie          10

Quelle belle idée que de nous faire (re)découvrir la mythologie de façon ludique !

Si j'avais eu un professeur d'histoire aussi passionné que celui de ce roman, je pense que j'aurais encore plus adoré mes cours !

On suit donc l'histoire d'un professeur qui donne cours à sa classe, toutefois, on ne tombe pas dans le scolaire classique qui finirait pas lasser le lecteur. Que nenni ! On est vraiment happé par ce livre et cette histoire, on a vraiment envie de tourner les pages et d'avancer dans l'histoire de David...

La fin m'a laissé étonnée, j'avoue que je ne m'y attendais pas du tout!

J'ai donc passé un bon moment lecture, et si vous aimez la mythologie et vous voulez la découvrir autrement, lisez-le !


Lien : http://les-lectures-de-lilly..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
"Une bonne idée
Depuis le matin, David ne se sentait pas vraiment dans une forme olympique. Toutefois, il avait réussi à donner ses cours en matinée, avait grignoté à midi à la cafétéria avec ses collègues et repris sans entrain son travail après le repas.
— Bonjour, lança-t-il, en entrant dans la classe.
— Bonjour professeur, crut-il entendre dans une impressionnante cacophonie.
Debout devant son bureau, il fouilla dans sa sacoche et en ressortit une chemise contenant quelques feuilles volantes. Il consulta sa montre, il était très exactement seize heures. Bizarrement, il éprouvait encore une drôle de sensation, et aurait été bien en peine de donner un nom à ce malaise. Il fallait qu’il se ressaisisse et pendant qu’il triait les documents à distribuer, il expliqua à ses élèves ce qu’il avait prévu pour ce cours, en insistant bien sur le sujet sélectionné, pour capter au maximum leur attention.
— Je vais vous parler du grand Zeus, le Dieu des Dieux de la mythologie grecque. Vous connaissez tous, je pense ?
Quelques « oui » fusèrent, éparpillés çà et là dans la classe, mais c’était une majorité. Toutefois, les élèves se regardèrent en souriant et David surprit, avec une certaine satisfaction, leur regard étonné. Il pensait qu’un peu de fantaisie ne leur ferait pas de mal. Il savait pertinemment que ce n’était pas au programme, mais il était tellement passionné par la mythologie grecque, que rien ni personne n’aurait pu le dissuader de faire ce cours, ni même les cours suivants, parce qu’il comptait bien ne pas s’arrêter à celui-là. Il pourrait intercaler cours classique et mythologie, selon la motivation de ses élèves.
David avait mis tout son cœur dans ses explications et à la suite de sa déclaration, il y eut quelques chuchotements, puis à nouveau des sourires et là il sut que les lycéens étaient vraiment à l’écoute. C’était gagné. Alors, sans perdre une seule minute, il attaqua aussitôt.
— Bien. Avant de vous parler du grand barbu, je vous expose les principaux sujets que nous aborderons : les épouses, les maîtresses déesses, les maîtresses mortelles et quelques personnages célèbres, directement liés à Zeus. Nous commencerons donc par les épouses légitimes, celles qui furent ses préférées, mais également ses protégées. Enfin, si l’on peut dire, parce qu’elles n’ont pas eu toutes les mêmes chances. Vous constaterez au fil des différents récits qu’il a une longue lignée de prodigieux descendants, tel que le bel Apollon, pour ne citer que lui.
Puis David leur donna un petit aperçu de ce qu’il aborderait en premier, grâce à l’une des deux feuilles représentant l’arbre généalogique des parents de Zeus et leurs descendants.
— Pour avoir une idée générale et ne pas vous sentir perdus dès le début, je vous ai préparé cette fiche, qui devrait vous aider à suivre le premier cours.
Un élève se leva, à la demande de son professeur, pour faire la distribution.
— Vous devez d’abord savoir comment est né Zeus et surtout comment il a survécu. C’est quand même important… leur dit-il en souriant. Vous notez bien tout ce que je vais vous raconter et à la fin, je vous explique ce que j’attends de vous. Sachez déjà qu’il s’agit d’un dossier sur la mythologie. Quelque chose que vous ferez vous-mêmes, votre œuvre, en quelque sorte. Mais on en reparle, il faut d’abord que je vous sente bien dans le sujet. D’accord ?
Et à peine eut-il l’approbation de ses élèves que David commença le récit qu’il affectionnait par-dessus tout et qu’il connaissait par cœur.
— Alors, la vie de Zeus débuta bizarrement, puisqu’une pierre est à son origine… Oui, je sais, ça peut paraître curieux, mais attendez pour les questions, je vous explique d’abord. Son père, Cronos, avait entrepris de faire disparaître tous ses enfants. Mais pourquoi, me direz-vous ? C’est très simple. Afin de conjurer les augures, genre boule de cristal humaine, l’avertissant qu’il serait détrôné par un de ses enfants, Cronos, le père de Zeus, ne trouva rien de mieux comme solution au problème que de les « avaler ». On se protège comme on peut…
— Les avaler, vraiment ? intervint Mickaël en souriant, porte-parole pour l’occasion de tous les élèves.
— Oui, vous avez bien entendu, les manger si vous préférez. Et c’est ce qu’il fit, dès la première naissance. Prenez votre feuille et repérez les noms que je vais vous énoncer, ils sont dans l’ordre. Cronos avala d’abord Hestia, elle sera plus tard la déesse du Foyer. Puis ce sera au tour de Déméter, qui deviendra une des maîtresses de Zeus, malgré leur parenté. Oui, oui, ça se passait aussi en famille. Ensuite, Cronos avala Héra, qui sera la troisième et dernière madame Zeus. Et pour finir, ce sera au tour de Zeus lui-même, remplacé par la fameuse pierre, de Hadès et enfin de Poséidon.
— Pardon monsieur… Poséidon ?
— Attendez, laissez-moi finir, on va en parler. En ce qui concerne Poséidon justement, il existe une autre version qui dit que son père l’aurait jeté à la mer dès sa naissance ; pour moi, c’est la version la plus plausible, puisqu’il deviendra le Dieu de la mer, sûrement une sorte de cause à effet.
Comme un grand nombre d’élèves, Mickaël semblait particulièrement attentif aux paroles de son professeur et David sentit qu’il allait devoir s’expliquer sur pas mal de points encore. La mythologie était complexe, il le savait. Malgré tout, il espérait vraiment une complète adhésion de la classe, et pas seulement celle de Mickaël. Il reprit :
— Mais nous reparlerons de Poséidon plus tard, au fur et à mesure de l’évolution des cours. Juste un mot sur Hestia dont la légende est pour ainsi dire inexistante. En fait, son histoire est pauvre, on ne parle jamais d’elle, même si Apollon et Poséidon, justement, l’ont recherchée et traquée, sans succès. Elle resta vierge et exigea également la virginité pour ses prêtresses.
Fin de l’histoire de Hestia, il n’y avait vraiment rien de plus à ajouter, décréta David sans toutefois l’exprimer tout haut. Ses élèves l’avaient bien compris et avaient enregistré qu’il n’y aurait rien de plus à apprendre concernant cette fille de Cronos. David reprit :
— Lorsque le tour de Zeus arriva, il fut sauvé par Rhéa, sa mère, qui eut la merveilleuse idée de le remplacer par cette fameuse pierre.
— Mais une pierre, c’est gros ?
— Cronos était immense et ne vous étonnez pas trop, je vous réserve des choses bien pires que ça."
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : mythologieVoir plus





Quiz Voir plus

Monstres de la mythologie grecque

Je suis une créature hybride, mi-homme mi-cheval.

Le Minotaure
Le Centaure
La Cavale
La Manticore

12 questions
3026 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , mythologie grecque , créatures mythologiques , mythologie , mythesCréer un quiz sur ce livre