AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jamila Ouahmane Chauvin (Traducteur)
EAN : 9782070769162
640 pages
Éditeur : Gallimard (21/10/2004)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Dans l'Angleterre victorienne, la jeune Mary Kingsley a un destin tout tracé : mariée ou vieille fille, elle mènera une existence confinée. Pourtant, elle va s'affranchir de cette malédiction pour devenir, comme son père, une intrépide exploratrice, s'aventurant au cœur des ténèbres africaines, chez les mangeurs d'hommes. Un siècle plus tard, Lily Austin, fille d'acteurs et dramaturge en herbe, est un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LePamplemousse
  13 août 2013
Dans l'Angleterre victorienne, la jeune Mary Kingsley a un destin tout tracé : vieille fille, elle mènera une existence confinée auprès de son père malade et plus tard, elle sera à la charge de son frère, du moins, c'est qu'on a prévu pour elle.
Pourtant, elle va s'affranchir de cette malédiction pour devenir, comme son père, une intrépide exploratrice, s'aventurant au coeur des ténèbres africaines, chez les mangeurs d'hommes.
Un siècle plus tard, Lily Austin est une jeune américaine à qui l'avenir sourit et qui se passionne pour la vie de Mary Kingsley, au point qu'elle envisage d'écrire une pièce de théâtre sur sa vie.
Quels points communs peuvent bien avoir ces deux femmes, l'une étant une exploratrice et l'autre une simple étudiante ?
Comment à un siècle de distance ont-elles l'une et l'autre façonné leur vie ? Peu à peu leurs deux trajectoires finissent par s'entremêler et se faire écho.
Ce roman passionnant nous parle des femmes, de leurs choix, de leur droit à être indépendante, à faire ce qu'elles ont envie de leur vie, même si cela déplait à leur entourage ou va à contre-temps des moeurs d'une époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Shan_Ze
  23 mai 2013
Lily Austin, jeune femme contemporaine, traumatisée par un épisode douloureux de son enfance, est en admiration devant la vie de Mary dont elle envisage même d'écrire une pièce de théâtre sur cette Mary Kingsley, une femme du siècle précédent qui a parcouru les terres africaines. Par le biais de journaux intimes, elles s'adressent indirectement l'une à l'autre.
On passe très facilement de l'histoire de l'une à celle de l'autre, leurs vies finissent par se faire écho...
Très bon roman, un peu long à lire ( perso, une dizaine de jours, un peu quand j'avais le temps) mais assez captivant dans l'ensemble. C'est un beau portrait de 2 femmes que Bausch nous offre là et on comprend pourquoi il a choisi ce titre...
Commenter  J’apprécie          20
Maphil
  16 juin 2017
Roman dans lequel s'entrecroisent deux destins : celui de Mary Kingsley de l'ère victorienne et celui, un siècle plus tard, d'une jeune américaine à la vie libre et épanouie. Et pourtant, ce n'est pas cette dernière qui a le plus de chance. Car en un siècle, l'essentiel s'est perdu dans la confusion et la vulgarité générées par la libéralisation et une perte culturelle. Très beau roman.
Commenter  J’apprécie          30
vini64
  02 septembre 2010
Point de vue croisé de deux femmes vraies, entières, simples, intelligente et incroyablement courageuses! du courage de ceux connaissent la peur et l'affronte faute de savoir mentir.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
vini64vini64   02 septembre 2010
" L'âme d'autrui est aussi un continent inconnu, et il ne faut pas moins de courage pour l'explorer"
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Richard Bausch (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Bausch
Avant et après la chute de Richard Bausch et Stéphanie Levet aux éditions Gallimard
Quand Natasha Barrett et Michael Faulk se rencontrent, chacun voit en l'autre la lumière inespérée venue éclairer sa nuit. Elle, la trentaine, rêve d'être peintre mais s'est perdue dans une vie qui ne lui ressemble pas. Lui, à l'approche de la cinquantaine, quitte la prêtrise après des années de sacerdoce. Quelques semaines avant leur mariage, Natasha part en Jamaïque avec une amie tandis que Michael se rend à New York. Surviennent alors les attentats du 11 septembre. Natasha croit avoir perdu Michael pour toujours et vit sur la plage un autre drame dont elle ne veut ni ne peut parler. Leur rêve de bonheur vacille ; de nouveau réunis, tous deux s'enferment dans un silence et une incompréhension de plus en plus profonds. Richard Bausch décrit les ravages que produisent ces quelques jours - avant, pendant et après le 11 septembre - sur la destinée d'un couple rongé par les malentendus. Dans ce vaste roman où s'imbriquent l'intime et le collectif, il explore avec beaucoup de finesse les méandres du repli sur soi, les zones d'ombre de l'existence et les sentiments contradictoires qui nous animent.
Une tragédie américaine de Theodore Dreiser aux éditions ACE
Fils d évangélistes errants, Clyde Griffiths vit mal la mendicité dévote de ses parents. Devenu jeune homme, il trouve un emploi dans un hôtel de luxe, où la richesse des autres l éblouit. Mêlé par insouciance à une sinistre affaire, il fuit la ville et se réfugie auprès d un oncle fortuné, propriétaire d une usine. Faible, vaniteux, ignorant, sensuel, attiré par le fruit défendu, Clyde séduit une petite ouvrière, Roberte Alden, qui le croit sincèrement amoureux d elle. Mais lors d une soirée chez son oncle, il est remarqué par la belle Sondra, une hautaine héritière qui s éprend follement de lui. Clyde se voit déjà riche. Mais Roberte est enceinte. Blessée par son infidélité, elle le menace de scandale. Il décide de s en débarrasser. Tels sont les ingrédients de ce roman policier et social, inspiré d une affaire criminelle réelle. Son titre indique la portée que Theodore Dreiser lui attribue. le cas Griffiths est pour l auteur caractéristique d un état des choses propre à l Amérique, à la fois immorale et puritaine. Considéré aux États-Unis comme l un des 100 plus grands romans jamais écrits en anglais, Une tragédie américaine a fait l objet d adaptations cinématographiques, dont le très célèbre film de George Stevens Une place au soleil, avec Elisabeth Taylor et Montgomery Clift.
Fable d'amour de Antonio Moresco et Laurent Lombard aux éditions Verdier
Le récit commence, se construit, et s'achève comme une fable : un vieux clochard, arrivé au plus bas de la déchéance sociale et physique, entre cartons souillés et sacs en plastique, dont le seul ami est un fidèle pigeon, fait la rencontre de la "jeune fille merveilleuse" qui le sauve par amour. Comme dans une fable, il instaure avec le lecteur un échange qui ressemble à celui du conteur et de son public et, loin de se complaire dans l'analyse psychologique des personnages, il s'appuie sur les passions fondamentales, moteurs muets des belles actions. Mais dans cette fable, rien de mièvre ni d'enfantin, rien de gratuit ni de mécanique. Rien de prévisible non plus, mais une ouverture qui surprend et suscite stupeur et émerveillement. Dans une scène qui a la pureté des grands récits fondateurs, la jeune fille merveilleuse sort ce personnage, comme venu des poubelles de Beckett, de ses cartons, prend un soin infini à le laver, à l'épouiller, à le remettre sur pied. Mais l'amour le plus pur et le plus mystérieux peut-il être plus fort que la vie ? a-t-il vocation à durer ? Si l'amour est sans pourquoi, doit-on chercher plus d'explications à ce qui le tue qu'à ce qui le fait naître ? Moresco écrit à propos de Fable d'amour : "Dans ce roman sont présents la cruauté et la douceur, la désolation et l'enchantement, la réalité et le rêve, la vie et la mort, qu'on ne peut séparer si l'on veut parler vé
+ Lire la suite
autres livres classés : afriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox