AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dominique Haas (Traducteur)David Camus (Traducteur)
EAN : 9782258063549
732 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (07/04/2005)
3.9/5   46 notes
Résumé :
C'est un petit mammifère insignifiant qui a bien du mal à survivre dans l'univers impitoyable de notre planète, il y a soixante-cinq millions d'années. Mais Purga va bénéficier de l'extinction des dinosaures et devenir ainsi le chaînon manquant, l'ancêtre de l'humanité. Une épopée grandiose de bruit et de fureur où se mêlent l'histoire et la science.


Sur Terre, quelque soixante-cinq millions d'années avant notre ère. Alors que les dinosaures r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,9

sur 46 notes
5
4 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

fnitter
  12 décembre 2016
Instructif et divertissant.
De Purga, petit mammifère ancêtre des hommes et de bien d'autres espèces il y a 65 millions d'années, à Ultima, lointaine descendante de notre espèce, 500 millions d'années après notre ère. L'histoire de la vie de l'humanité, où notre forme moderne, n'est finalement qu'un tout petit épisode dans le torrent du temps.
Qui peut arriver à nous intéresser à l'existence d'un Purgatorius, d'un Notharctus, d'un homo erectus ? Baxter bien sûr.
Sans jamais être didactique l'auteur parvient à nous passionner en nous narrant les batailles pour la vie, la survie de petits animaux, faisant parfois peut-être un peu d'anthropomorphisme.
On aborde à peu près tous les événements clés de l'évolution de notre planète et par là-même celle de notre espèce.
On se rend compte que nous sommes bien petits à l'échelle du temps de la planète et que notre survie dans notre forme actuelle, limite accidentelle, ne représente pas grand chose.
Nous avons un pavé (plus de 1000 pages) qui se lit très vite, presque comme un roman, ou plutôt un recueil de nouvelles d'aventures, chaque nouvelle n'ayant comme lien très ténu que la descendance.
Certaines nouvelles sont plus passionnantes que d'autres bien sûr et il faut bien que sur 1000 pages il y ait quelques longueurs.
Au final, comment lire un manuel sur l'évolution en se divertissant ? Lisez Evolution de Baxter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8710
ibon
  23 juin 2021
Ambitieux et passionnant.
Nous voici sur les épaules de Darwin, ou plutôt sur celles de Baxter pour découvrir, notamment, que les cataclysmes sont des accélérateurs de l'évolution des espèces.
De ce fait, nous suivrons les conséquences des différentes glaciations , des éruptions volcaniques massives ou de la fameuse chute de la comète, il y a peu, sur la vie sur terre et en dessous.
Ces épisodes marquants constituent des nouvelles avec un lien plus ou moins lointain avec l'humanité. Dans son élan, l'auteur envisage même les prochains millénaires.
Ainsi, Baxter présente l'histoire d'UN passé très très lointain et d'un futur tout aussi lointain de l'humanité. Une gageure qui donne ce pavé dont j'ai goûté certaines pages, comme l'incroyable description de l'extinction de masse il y a 65 millions d'années.
Mais l'auteur a ses têtes...
Vous goûterez alors, peu ou prou, aux saillies contre l'homme de Neandertal, un être trapu au front bas avec de grosses arcades sourcilières. Baxter prend le parti d'en faire un sous homme, plus ou moins asservi à l'homo sapiens, qui dort avec ses excréments et bave devant les belles sapiens.
Hum, pas très objectif et surtout pas très scientifique tout ça, je lui aurais bien coller sa face devant les peintures rupestres de ma grotte si j'avais été néandertalien.
L'anthropomorphisme m'a tout autant agacé au sujet du mammifère purgatorus ou de ses descendants immédiats. Un risque romancé inutile à mon avis qui dessert l'aspect scientifique de l'ensemble de l'oeuvre.
Heureusement, l'auteur se rattrape avec le futur en nous le présentant saisissant, forcément inventé et donc moins discutable.
Au delà de la fresque immense, quelques invariants semblent émerger d'une frise chronologique aussi longue que la circonférence terrestre.
La vie terrestre s'est toujours arrangée des changements brutaux. Sans la comète meurtrière d'il y a 65 millions d'années, pas de primates, pas d'hominidés, pas d'art, pas de culture...ni d'Euro 2021.
C'est un livre marquant à bien des égards qui permet de se retrouver au coeur d'une explication de notre présence sur terre.
Terre, comme le souligne Baxter, que l'espèce humaine abime de plus en plus au détriment de beaucoup d'espèces.
La Terre s'en remettra, les rats aussi, et c'est à peu près tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3211
Patlancien
  09 avril 2021
Après avoir lu, il y a bien longtemps, les Premiers et les Derniers d'Olaf Stapledon qui retraçaient l'histoire de l'humanité de la fin de la première guerre mondiale jusqu'à deux milliards d'années plus tard, Stephen Baxter s'attaque dans son livre Évolution à l'origine de notre espèce de 65 millions d'années jusqu'à son extinction dans 500 millions d'années après notre ère. On commence avec un petit mammifère de la taille d'un rat répondant au nom de Purga et vivant à l'époque des dinosaures et on finit notre cycle avec Ultima, une humanoïde vivant en symbiose avec un arbre…Et l'homme moderne dans tout ça? Eh bien, on s'aperçoit vite que nous représentons peu de chose dans cette immense fresque historique et chronologique.
Sans être obligé d'aimer la Hard-SF, et malgré les 1000 pages à lire en format poche, l'écriture de Stephen Baxter reste agréable. Les histoires de nos différents ancêtres qu'ils soient australopithèque, homo sapiens et autres, restent attachantes. Leur environnement, leur état d'âme, leurs sentiments, tout est fait pour nous intéresser sans nous lasser. L'auteur arrive même à nous émouvoir quand il aborde la fin de notre espèce dans les dernières pages de son roman.
Là où Olaf Stapledon nous avait écrit un livre d'histoire assez indigeste, Stephen Baxter nous entraîne dans la grande aventure de l'Homme avec beaucoup de réussite. A lire ou à relire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
kalimera
  22 mai 2015
Amérique du nord, Montana 65 millions d'années avant notre ère:
Je suis Purga, vous êtes tous mes enfants, mes descendants.
Centre du Kenya, Afrique de l'est, 1,5 millions d'années avant notre ère:
je suis Loin petite hominidée pleine de la joie de courir, je parle aussi, des mots simples, mais je ne suis pas encore tout à fait humaine.
Sahara, Afrique du nord, 60 000 ans avant notre ère:
Je suis Mère, mon cerveau se décloisonne, je vois des choses abstraites et je vais les peindre sur ma peau.
Darwin, territoire du nord, Australie, 2031 après J-C:
Je suis Joan anthropologue, je vois la fin.
Afrique de l'est, 30 millions d'années après notre ère:
Je suis Souvenir, je régresse, je suis une post-humaine qui retourne dans les arbres abandonnant le sol devenu royaume des rats.
Montana, centre de la nouvelle Pangée, 500 millions d'années après notre ère:
Je suis Ultima, je vis en symbiose avec Arbre, je ne suis plus humaine et la Terre s'assèche et retourne à la poussière.
Evolution est un condensé vertigineux d' histoire de l'homme et de la Terre et de leur devenir possible, un formidable livre de science-fiction mêlant réalité et imaginaire.
724 pages de découverte, de folie et de vertige.
J'ai refermé mon livre avec un sentiment de tristesse d'avoir à quitter ces personnages et ces descriptions géniales de notre petite planète, qui tourne vaille que vaille depuis si longtemps et qui continuera certainement sans nous, les humains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
Rusen
  20 décembre 2015
En 2002, Stephen Baxter décide de se lancer dans un projet plus qu'ambitieux: raconter l'histoire de l'humanité, étalée sur plus de 550 millions d'années, de Purga, petit mammifère vivant au crétacé en compagnie des dinosaures, à Ultima, son (et, par voie de conséquence, notre) ultime descendant.
S'étalant sur 720 pages (plus de 1000 en poche, réparties en deux tomes), Evolution se divise en plusieurs parties traitant de nos ancêtres, des Hommes de 2031 puis de nos descendants.
Chacune de ces parties est découpée en plusieurs chapitres, plus ou moins longs, chacun correspondant à un saut dans le temps, de quelques milliers à plusieurs millions d'années, et met en scène l'un des descendants de Purga, que ce soit un petit mammifère arboricole, un Cro-Magnon, un citoyen romain du Veme siècle après JC, un homme moderne ou, encore, une hypothétique créature vivant 30 millions d'années dans le futur (entre autres !).
Ces différentes histoires permettent à l'auteur d'expliquer les processus évolutionnaires tout en dressant un véritable portrait des lieux. Evolution nous propose ainsi un véritable voyage dans le temps et on foulera la terre des dinosaures, on verra la Pangée se séparer, on explorera les jungles primitives, peuplée de créatures ayant quitté la surface de la terre depuis des temps immémoriaux, on se baladera au beaux milieux de petits villages préhistoriques, on découvrira le monde de 2031 et au-delà...
Chaque chapitre est un véritable voyage au sein d'un monde en constante mutation.
"Hard SF" oblige, la science est à l'honneur et l'auteur nous expliquera toutes sortes de choses au fil du livre, des processus biologiques de l'évolution à la tectonique des plaques, en passant par la formation des fossiles ou encore la valse des astéroïdes dans l'espace.
Chaque "personnage" est attachant et, même si on nous raconte l'histoire d'une petite bestiole poilue puante à moitié bipède, passant sa journée à manger, à rechercher une partenaire et à balancer des jets de chiasse quand il est content, on ne peut s'empêcher d'être captivé.
Sans les faire parler, Stephen Baxter parvient néanmoins à rendre ses personnages très vivants et on se retrouvera à frémir parce qu'une sorte d'écureuil préhistorique aura à traverser une plaine remplie de dinosaures, ou à encourager un machin arboricole qui se ballade la stouquette à l'air en pleine saison des amours. Même si assez basé sur les descriptions, Evolution n'oublie pas pour autant son aspect ludique et propose de nombreux instants de bravoure et autres séquences finalement assez touchantes.
Au fur et à mesure des chapitres, on assistera à la mise en oeuvre des processus évolutionnaires et on verra progressivement naître la conscience, les liens sociaux, le langage, les outils, la religion, l'agriculture...
Tout simplement fascinant !
Et comme dans Science-Fiction il y a aussi Fiction, l'auteur se permet également d'ajouter des créatures préhistoriques sortant tout droit de son imagination, leurs traces ayant disparues depuis des millions d'années, et, surtout, nous projette au sein d'un futur en tout point fascinant et vertigineux dans la dernière partie, nous montrant clairement que l'homme comme il est maintenant n'est qu'une étape parmi d'autres et en aucun cas une finalité, jusqu'à un final super touchant et plein de "sense of wonder".
Génial !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   13 décembre 2016
A en juger d'après le passé, nous pouvons en conclure avec certitude que pas une des espèces actuellement vivantes ne transmettra sa ressemblance intacte à une époque future bien éloignée, et qu'un petit nombre d'entre elles auront seules des descendants dans les âges futurs.
Charles Darwin
Commenter  J’apprécie          521
fnitterfnitter   18 décembre 2016
J'aurais pourtant cru que les chats survivraient.
Les chats sauvages étaient de parfaites machines à tuer. Mais la variété domestique avait des dents, des mâchoires et un cerveau plus petits que leurs ancêtres sauvages, parce que les vieilles dames les préféraient ainsi.
J'ai toujours pensé que les chats faisaient semblant. Ils n'étaient pas si coriaces. Au fond, c'étaient que des emmerdeurs.
Commenter  J’apprécie          382
fnitterfnitter   14 décembre 2016
La mort était aussi absolue qu'elle l'avait toujours été, aussi loin que remontait la lignée des hominidés et des primates : la mort était un terminus, la fin de l'existence, et ceux qui étaient partis avaient aussi peu de signification que la rosée évaporée, leur identité même se perdant au fil des générations.
Commenter  J’apprécie          360
fnitterfnitter   17 décembre 2016
N'y a-t-il pas de la grandeur dans cette façon d'envisager la vie ?... Dans le fait que... une quantité infinie de belles et admirables formes, sorties d'un commencement si simple, n'ont pas cessé de se développer et se développent encore.
Charles Darwin.
Commenter  J’apprécie          350
fnitterfnitter   16 décembre 2016
Il est dans la nature des systèmes de se planter, si bien conçus et construits qu'ils soient. Ce n'est qu'une question de temps.
Commenter  J’apprécie          490

Videos de Stephen Baxter (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Baxter
Découvrez le premier extrait de Premiers nés de Arthur C. Clarke en livre audio chez Hardigan.
Et n'oubliez pas, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT votre premier livre audio sur audible.fr ! ? http://bit.ly/2k3xtYv
Sortie en JUIN 2016 !
--------------------------------------------------------- ? de quoi ça parle : ?
Les Premiers-Nés - la mystérieuse espèce extraterrestre, déjà connue par les fans de science-fiction pour avoir édifié le monolithe noir de 2001 : l'Odyssée de l'espace - ont hanté l'?uvre de Sir Arthur C. Clarke, monstre sacré de la SF, pendant des décennies. Avec L'?il du Temps et Tempête solaire, les deux premiers volumes de la trilogie de L'Odyssée du Temps, Clarke et Stephen Baxter ont imaginé un futur proche dans lequel les Premiers-Nés tentent d'arrêter l'avancée de la civilisation humaine en employant une technologie indiscernable de la magie (en vertu de la célèbre troisième loi de Clarke). Cette fois, ils ont envoyé une "bombe quantique" vers la Terre, un instrument que les scientifiques humains peinent à comprendre, impossible à stopper ou à détruire -et qui anéantira le monde. La quête de réponses désespérée de Bisesa l'envoie d'abord sur Mars puis sur Mir, elle-même menacée de destruction. L'extinction semble inévitable... Mais un allié inattendu surgit des profondeurs de l'espace, à des années-lumière de là.
---------------------------------------------------------
Pour retrouver tous nos ouvrages chez Audible c'est par là : ? http://bit.ly/AudibleHardigan
---------------------------------------------------------
Passez nous dire bonjour sur Facebook : http://facebook.com/playhardigan Suivez nous sur Twitter : http://twitter.com/playhardigan Rejoignez le cercle sur Google+ : http://google.com/+HardiganFrance
---------------------------------------------------------
Les musiques utilisées, le contenu des livres audio est copyright Hardigan et nécessité une autorisation pour diffusion. Hardigan est une marque protégée.
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3698 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..