AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dominique Haas (Traducteur)
EAN : 9782266173759
736 pages
Éditeur : Pocket (12/02/2009)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 64 notes)
Résumé :
En Angleterre, à notre époque, George Poole, quarante-cinq ans, divorcé sans enfant, informaticien sans grand avenir, vit et travaille à Londres. En rentrant à Manchester pour l'enterrement de son père, il découvre un secret de famille : il a une sœur jumelle, Rosa, qui a " disparu " alors qu'ils avaient trois ans. Ses recherches sur cette mystérieuse sœur l'amènent à Rome, où Rosa a été élevée par une étrange institution, l'Ordre de Sainte Marie Reine des Vierges, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  26 octobre 2017
George Poole vient de perdre son père. En faisant du tri dans les affaires familiales il se rend compte qu'il a une soeur jumelle dont il ne lui reste aucun souvenir. Il décide donc de lever le secret, en partant à sa recherche.
Mais ce secret prend ses bases dans la Rome antique. Stephen Baxter nous montre donc un roman a deux vitesses. Il nous narre a la fois l'histoire de George et celle de Regina.
Je reste sceptique quand a ce roman, si l'auteur maîtrise parfaitement sa narration a deux vitesses et le côté historique avec de très belles descriptions. Je suis beaucoup plus réservée sur sa vision de l'évolution humaine, même si chacun sait que l'homme est capable de beaucoup pour sa survie. Je ne critique en aucun cas le côté scientifique de Stephen Baxter, il est indéniablement bon en la matière, mais j'ai trouvé sa théorie un chouia trop poussée pour être réellement crédible.
Je suis restée sur une lecture plaisante, mais sans plus. Il reste bien évidemment les tomes suivants à cette série. Que je lirais très certainement mais sans doute pas tout de suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
finitysend
  03 mars 2016
Bon et très long ...
Baxter tente ici un paris difficile ... :
Il plonge dans l'histoire ...( Il réussit assez bien même si c'est loin d'être du Yourcenar .
Il s'essaye à des extrapolations autour de l'eusocialité et sur le thème du super organisme bio-social et il s'attelle également à brosser une fresque historique sur la longue durée .
Il réussit son paris même s'il est tellement osé, qu'il prête à tort et à raison à la critique .
Personnellement , je suis un inconditionnel des deux thèmes et pour moi cela a fonctionné à merveille.
Les personnages sont très fouillés et l'intrigue est très bien construite et du coup : on plonge .
L'auteur a totalement maîtrisé sa documentation et c'est perceptible à chaque ligne du récit .
Sur l'aspect eusocialité c'est un peu " light " quand même. le thème se prêtait à beaucoup plus de richesses et de nuances .
Sur l'aspect historique peu d'erreur en fait mais ne pas toujours prendre tout pour argent comptant ( pas toujours fiable dans les détails mais assez juste dans les grandes perspectives ) .
Personnellement j'ai été scotché alors que j'ai vraiment commencé la lecture à reculons .
Rome est superbement décrite mais les italiens de Baxter sont un peu trop clichés ( sourires ) .
Bref un bon moment avec un accelerando final assez bluffant et très riche de sens si on fait référence à la thématique centrale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
Glesker
  14 novembre 2012
À la mort de son père, George Poole, un infor­ma­ti­cien anglais qua­dra­gé­naire, décou­vre l'exis­tence d'une soeur jumelle que ses parents lui avaient tou­jours dis­si­mu­lée. Alors qu'il n'était qu'un jeune enfant, Rosa avait été pla­cée dans le mys­té­rieux Ordre de Sainte Marie Reine des Vier­ges, à Rome, fondé au Vème siè­cle par Regina qui selon la légende, serait l'ancê­tre de la famille Poole. George décide de se ren­dre dans la cité éter­nelle pour retrou­ver sa soeur.
Paral­lè­le­ment, alors que l'Empire romain s'effon­dre de toute part, une bre­tonne du nom de Regina, décide de quit­ter son île natale pour retrou­ver sa mère éta­blie à Rome.
Les his­toi­res de George et de Regina s'entre­la­cent : George décou­vre peu à peu l'orga­ni­sa­tion ter­ri­fiante à laquelle appar­tient sa jumelle Rosa et les mys­tè­res qu'elle pré­serve depuis des siè­cles. Regina quant à elle, fuit les îles bri­tan­ni­ques pour Rome où elle jette les bases de son Ordre au cen­tre d'une capi­tale impé­riale en décom­po­si­tion.
Le récit de George n'a pré­senté d'inté­rêt à mes yeux que celui de pré­sen­ter le con­cept qui sous-tend l'orga­ni­sa­tion de l'Ordre. le reste n'étant là que pour situer le per­son­nage. Bref, des cha­pi­tres sou­vent longs qui per­met­tent sur­tout de “meu­bler” entre deux cha­pi­tres dédiés au passé.
En revan­che, le récit de Regina (et de sa des­cen­dance) pré­sente à mes yeux un inté­rêt his­to­ri­que indé­nia­ble en plus de tra­cer le che­min vers la nais­sance de l'Ordre. L'auteur a vrai­sem­bla­ble­ment dû effec­tuer des recher­ches impor­tan­tes sur cette période clef qui pré­cède la chute de Rome et ne lésine pas à en faire une retrans­crip­tion riche, voire trop riche. Ainsi, les trois cent pre­miè­res pages per­met­tent de com­pren­dre com­ment et pour­quoi l'orga­ni­sa­tion impé­riale quitte sou­dain l'île de Bre­ta­gne et plonge sa société jusqu'alors paci­fiée dans le chaos ; com­ment en l'espace de quel­ques années, une civi­li­sa­tion peut s'effon­drer et con­duire les popu­la­tions vers une régres­sion tech­ni­que et poli­ti­que impen­sa­bles. L'on assiste ainsi à la fin des gran­des cités et au regrou­pe­ment de ces popu­la­tions cel­tes en tri­bus qui, sou­mi­sent à l'expan­sion des enva­his­seurs saxons colo­ni­sant le sud-est du ter­ri­toire, fuient vers le nord où tra­ver­sent les mers vers l'Armo­ri­que : un véri­ta­ble cours sur la dyna­mi­que du peu­ple­ment des îles Bri­tan­ni­ques et de la Bretagne continentale.
Mais Ste­phen Bax­ter ne se con­tente pas d'un "cours" d'His­toire, il pro­fite de l'occa­sion pour avan­cer une hypo­thèse sur l'ori­gine du mythe Arthu­rien, au cen­tre de laquelle inter­vient carrément Regina !
*** (Si vous n'avez pas lu le livre, sautez de paragraphe ;-) ***
Cette der­nière fait ainsi la con­nais­sance du géné­ral Arto­rius (Arthur) décidé à réu­nir une tribu autour d'un empla­ce­ment fort appelé Caml (Came­lot). Pour cela, ce roi­te­let s'entoure de gens talen­tueux : Regina qui accepte de deve­nir sa Mor­ri­gan (Mor­gane), et Myrd­din (Mer­lin) un mage for­ge­ron qui a autre­fois forgé une arme excep­tion­nelle : Cha­lybs (Exca­li­bur). J'ai réussi à rele­ver ces quelques élé­ments emblé­ma­ti­ques des légen­des arthu­rien­nes et ai cer­tai­ne­ment dû pas­ser à côté de beau­coup d'autres.
*** fin ***
Au global, si j'ai assez appré­cié ce livre, c'est presqu'uni­que­ment pour son inté­rêt his­to­rique ; car pour le reste… ça ne m'a pas vraiment passionné et surtout, le récit est lourd ! Dans les pre­miers deux tiers du roman, l'intri­gue est tota­le­ment asphyxiée par la sura­bon­dance des des­crip­tions de la vie de l'épo­que en Bre­ta­gne et à Rome ; tout y passe : socio­lo­gie, archi­tec­ture, poli­ti­que, etc.
Bref, de quoi faire décrocher rapidement les lecteurs papillons.
En tout état de cause, même si pour moi le bilan est mitigé, l'intérêt historique qu'a présenté à mes yeux le livre n'est pas suffisant pour me donner le courage de me plonger dans la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lolo6666
  28 février 2020
Un roman plus historique que SF
"A la naissance de Régina, la civilisation romaine était à son apogée. Elle dominait la Méditerranée et presque toute l'Europe, comme elle le faisait depuis cinq cent ans. La Bretagne, rebelle et en proie aux troubles, était malgré tout intégrée dans le régime impérial et son avenir façonnée par la culture et les valeurs romaines. Maintenant, alors que Régina arrivait au bout de son parcours personnel, l'Empire d'Occident avait disparu et ses possesions étaient tombées aux mains des barbares.
Au cours de sa vie de tourmente et de destruction, alors que les Saxons dévastaient la Bretagne comme un feu de forêt, et que Rome elle-même s'écroulait dans des soubresauts, Régina en était arrivée à voir sa famille non comme une chose dont elle devait préserver la liberté, mais comme une chose à préserver tout court ; un trésor à sauver."
Vous aimez l'histoire ? Ce récit vous régalera. Fan de SF, vous chercherez sans doute, tout au long de ce roman, une bride d'hybride, une once de terre inconnue, une simple miette d'insolite, d'exotico-fantastique. Et vous la trouverez...trente page avant la fin du roman. Déception pour les puristes ? Certainement. Or, je n'en suis pas un, bien qu'ayant choisi cette oeuvre justement parce qu'elle intégrait une collection SF. le pitch du bouquin m'avait interrogé et j'ai choisi de découvrir ce mystérieux Ordre de Sainte Marie Reine des Vierges au sein duquel vivent toutes ces jeunes femmes, au faciès similaire, en auto-organisation. Et bien je dois dire que Stephen Baxter m'a littéralement scotché. J'ai englouti les 730 pages qui dessinent au fur et à mesure les contours de cette Organisation inédite, inquiétante, issue de la logique d'évolution, ...humaine ?
C'est également à la découverte de cette Institution que mène l'aventure de Georges Poole, obsédé par la disparition de sa soeur jumelle Rosa alors qu'ils n'avaient que trois ans. Georges, Rosa, Peter, Lucia et surtout Régina, la fondatrice au vécu hors du commun. Cinq destins, une convergence...l'Ordre.
Le roman alterne les immersions dans le passé et la progression dans le présent. de 400 après JC jusqu'à nos jours, l'Organisation se dévoile page après page et révèle son invraisemblance. Ici réside la fiction de l'oeuvre. L'auteur fait de cette fiction une réalité possible, une probabilité issue de la logique de l'évolution. Comme dans une ruche, qu'en serait-il d'une organisation humaine où la grégarité serait poussée à l'extrème ?
Un drôle de roman historico-SF qui, bien que m'ayant assez souvent égaré géographiquement tant les luttes de territoires se succèdent, me laisse avide de découvrir la destinée des enfants du Tome II. Des coulisses d'un second opus qui, introduites par la fin du premier, semblent ce coup-ci présager l'exploration de mondes autrement plus fictifs que ceux ici racontés.
Mon premier Stephen Baxter, pas le dernier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KORTO
  11 novembre 2010
La 4ème de couverture dévoile en gros l'ensemble du livre et de la problématique, et non pas le début de l'intrigue, ce qui au final est décevant. On a l'étrange impression de lire un autre livre que celui qu'on a choisi.
Autre surprise : le roman se construit en 2 : un époque moderne, et une époque antique. Cette dernière amenant à la compréhension de cette première.
En lisant du Baxter, je m'attendais à de l'anticipation pure, et ce plongeon dans l'antique m'a franchement perturbé... même si les derniers chapitres se déroulent dans un très lointain futur...
Mais bon... se laisser surprendre est intéressant, et l'intrigue est bien menée, bien écrite, bref un bon roman. Qui me laisse pantois sur les 2 autres tomes qui suivent de cette trilogie des Enfants de la Destinée : comment vont-ils s'inscrire par rapport à celui-ci ? Read and see...
Commenter  J’apprécie          90


Videos de Stephen Baxter (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Baxter
Découvrez le premier extrait de Premiers nés de Arthur C. Clarke en livre audio chez Hardigan.
Et n'oubliez pas, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT votre premier livre audio sur audible.fr ! ? http://bit.ly/2k3xtYv
Sortie en JUIN 2016 !
--------------------------------------------------------- ? de quoi ça parle : ?
Les Premiers-Nés - la mystérieuse espèce extraterrestre, déjà connue par les fans de science-fiction pour avoir édifié le monolithe noir de 2001 : l'Odyssée de l'espace - ont hanté l'?uvre de Sir Arthur C. Clarke, monstre sacré de la SF, pendant des décennies. Avec L'?il du Temps et Tempête solaire, les deux premiers volumes de la trilogie de L'Odyssée du Temps, Clarke et Stephen Baxter ont imaginé un futur proche dans lequel les Premiers-Nés tentent d'arrêter l'avancée de la civilisation humaine en employant une technologie indiscernable de la magie (en vertu de la célèbre troisième loi de Clarke). Cette fois, ils ont envoyé une "bombe quantique" vers la Terre, un instrument que les scientifiques humains peinent à comprendre, impossible à stopper ou à détruire -et qui anéantira le monde. La quête de réponses désespérée de Bisesa l'envoie d'abord sur Mars puis sur Mir, elle-même menacée de destruction. L'extinction semble inévitable... Mais un allié inattendu surgit des profondeurs de l'espace, à des années-lumière de là.
---------------------------------------------------------
Pour retrouver tous nos ouvrages chez Audible c'est par là : ? http://bit.ly/AudibleHardigan
---------------------------------------------------------
Passez nous dire bonjour sur Facebook : http://facebook.com/playhardigan Suivez nous sur Twitter : http://twitter.com/playhardigan Rejoignez le cercle sur Google+ : http://google.com/+HardiganFrance
---------------------------------------------------------
Les musiques utilisées, le contenu des livres audio est copyright Hardigan et nécessité une autorisation pour diffusion. Hardigan est une marque protégée.
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3181 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..