AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782707323385
156 pages
Éditeur : Editions de Minuit (06/02/2014)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 13 notes)
Résumé :
À suivre la théorie des univers parallèles, que prennent de plus en plus au sérieux les physiciens, je ne suis pas seulement en train d’écrire ce livre, mais aussi de diriger un orchestre symphonique, de mener une enquête à Scotland Yard et de faire l’amour avec une star de cinéma.
Il est étonnant qu’une théorie aussi stimulante, illustrée par un grand nombre d’écrivains – comme Dostoïevski, Nabokov ou les sœurs Brontë – et qui permet de résoudre de multiples... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Anjali84
  10 mars 2014
Partons d'une question « simple » : que se serait-il passé si ce matin, au lieu de prendre ma voiture, j'avais pris le bus ? Aurais-je rencontré un ancien ami ? Aurais-je raté un rendez-vous important pour cause de panne ? Sans cesse, nous faisons des choix et même les plus anodins nous placent face à une bifurcation, laissant de côté tous les possibles qui ne se seront pas réalisés.
C'est là le point de départ de Pierre Bayard dans son dernier essai, Il existe d'autres mondes.
L'auteur, essayiste, professeur et psychanalyste, y aborde la théorie des univers parallèles. Dès le XIXè siècle, Blanqui imagine que des multitudes de planètes semblables à celles où nous évoluons sont créées au moment de ces fameuses bifurcations. Plus philosophique que scientifique, ce postulat continue de se développer et de se transformer, jusqu'à trouver de fervents défenseurs chez les physiciens actuels. Ainsi, Everett puis DeWitt s'appuient sur la célèbre expérience du « chat de Shrödinger », selon laquelle l'animal enfermé dans une boîte est à la fois mort et vivant avant que l'on ait vérifié. La théorie des cordes utilise aussi abondamment cette notion de « multivers ».
Pierre Bayard se place à la lisière de la science et de la science-fiction, terreaux les plus favorables aux univers parallèles. Selon lui, seule cette hypothèse métaphysique pourrait expliquer certaines incohérences apparentes de notre monde. Il puise ses exemples dans la littérature et les arts visuels. Ainsi nous sont exposées des théories aussi stimulantes que le paradoxe du grand-père (un personnage projeté dans le passé tue son aïeul et par conséquent cesse d'exister, et donc ne peut plus avoir tué son grand-père etc.), le passage d'un univers à un autre ou les échos entre eux. Poussant à son terme la réflexion, l'auteur imagine ce qu'auraient pu être Kafka, les soeurs Brontë ou Freud si d'autres possibles s'étaient réalisés pour eux. Et peut-être se sont-ils produits dans un autre univers, ce qui jette une lumière inédite sur l'oeuvre que nous connaissons d'eux.
Le lecteur n'est pas obligé d'adhérer à cette théorie, qui cependant est sérieusement interrogée dans les milieux scientifiques. Mais la clarté de l'écriture et de la réflexion de Pierre Bayard offre un agréable moment de lecture et lance des pistes, nous invitant à adopter un autre point de vue sur notre monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jaiuneheurealire
  21 octobre 2016
Je termine "Il existe d'autres mondes".
Où comment appréhender la littérature d'une manière autre que tangible mais selon des réalités parallèles.
Ce qui nous invite à relire notre bibliothèque en partant du principe que l'invention de l'auteur n'est pas seulement due à son imagination issue d'une réalité interne à lui-même mais aussi d'une réalité externe, dans une autre vie parallèle que nous partageons d'une même évidence: ce qui s'applique aux uns s'applique forcément au commun des mortels!
"Et si"... c'est l'interjection qui me semble la plus appropriée pour décrire cet ouvrage. Comme autant de possibilités, abouties, non abouties mais pourtant participant d'un ensemble que nous percevons, parfois.
Entre les données scientifiques de Schrödinger et l'altérité des écrivains, comment se retrouver dans son propre quotidien.
Parce que chaque chose est affaire de perception, interne ou externe, ce qui fait que nous sommes nous dans cet univers et autre-nous dans un univers parallèle. Qu'à chaque moment de notre existence, il y a une variabilité de notre perception selon l'influence que nous retirons de nos émotions et de nos sensations... Interne, externe, exitimité?
J'ai découvert ce bouquin au hasard d'une émission de radio. Premier livre que je lis de cet auteur, sa manière élastique d'envisager la littérature m'incite à compléter ma lecture de ses précédentes oeuvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mouette_liseuse
  27 septembre 2014
L'idée est excellente mais ne tient pas ses promesses sans doute car nous ne pouvons rien savoir de ces mondes parallèles, sauf émettre des hypothèses. Bayard lance des idées qu'il ne developpe pas vraiment. Il ouvre des portes qui pourraient ouvrir sur d'autres mondes. Est-ce au lecteur de faire le boulot ? On retrouve la thématique habituelle de Bayard, le lecteur doit avoir un regard critique sur l'écrit.
Commenter  J’apprécie          60
Cacha
  26 juin 2015
Ce théoricien des mondes parallèles ne m'a pas convaincue, même dans son explication de la pluralité de certaines oeuvres littéraires.
Commenter  J’apprécie          70
gielair
  16 octobre 2018
Pierre Bayard qui nous avait offert Comment parler des livres que l'on a pas lus?, Pierre Bayard qui s'insinue dans le monde du livre et de la littérature en empruntant diverses portes, en choisissant divers parcours, en traitant le sujet selon des angles toujours plus originaux, nous entraîne ici, par cet essai littéraire, sur le terrain assurément mystérieux des univers parallèles. Il suscite notre curiosité, notre désir d'en savoir plus, de comprendre, si cela était imaginable, l'impact de la théorie des univers parallèles et les traces qu'elle aurait pu laisser sur la littérature, sur nos lectures et donc sur notre vie. Se situant à l'une des frontières multiples entre la science et la science-fiction, il nous convie à une exploration de cette hypothèse, maintenant partagée par plusieurs physiciens, pour y découvrir une possible solution à diverses énigmes que nous a laissées la littérature. Allant des paradoxes des voyages dans le temps au sentiment partagé de déjà-vu, du chat de Schrödinger à la théorie des passages et des glissements entre des univers partageant une grande part de réalité comme dans 1Q84 de Murakami, des écritures inspirées de vies parallèles au plagiat par anticipation, Bayard nous amène par cet exercice ludique de réflexion à saisir que nos lectures sont en quelque sorte des regards sur des univers issus de bifurcations et que souvent les auteurs font office de passeurs.
J'aurai vécu un très beau moment de lecture dans l'étrange univers de Bayard.

Lien : http://rivesderives.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LaPresse   18 août 2014
Comme dans ses livres précédents, l'auteur semble nous convier à un jeu ludique qui s'avère toujours plus sérieux qu'il n'y paraît et il fait la part belle à l'imagination, cette faculté qui démultiplie nos vies.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
jaiuneheurealirejaiuneheurealire   21 octobre 2016
page 45; Ed. de Minuit:
"Il y a en effet trois raisons fortes, si l'on y réfléchit, pour lesquelles la critique littéraire et artistiques, et plus généralement les sciences humaines, auraient bien tord de se passer de l'hypothèse des univers parallèles ou de la considérer comme une allégorie plaisante permettant de penser la diversité psychique."
Commenter  J’apprécie          10
jaiuneheurealirejaiuneheurealire   21 octobre 2016
page 107; Ed. de Minuit:
"Penser que la théorie de la sublimation et celle des univers parallèles constituent des représentations de la créativité assez proches et que les deux notions sont équivalentes serait donc méconnaitre combien la prise en compte de la pluralité des mondes réels peut enrichir notre compréhension de l'imaginaire des écrivains et des artistes, et des sources lointaines où ils puisent pour construire leur oeuvre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gielairgielair   16 octobre 2018
Face aux différentes hypothèses proposées pour résoudre ces énigmes de l'expérience quotidienne, il est juste que, comme aux échecs ou en mathématiques, la solution la plus élégante et la plus simple l'emporte.
Commenter  J’apprécie          10
jaiuneheurealirejaiuneheurealire   21 octobre 2016
page 46; Ed. de Minuit:
… "Dès lors qu'une hypothèse se révèle utile par le surplus de compréhension qu'elle apporte au réel, il importe peu de savoir si elle est ou non scientifiquement fondée."
Commenter  J’apprécie          10
jaiuneheurealirejaiuneheurealire   21 octobre 2016
page 150; Ed. de Minuit:
"Le modèle de la superposition, en revanche, nous reconnait le droit de penser en même temps et avec une sincérité égale une chose et son contraire, de nous contredire entre plusieurs phrases sans que cela nous soit reproché, et surtout de vivre plusieurs existences simultanées, attentifs à pluralité des univers et à la complexité du nôtre."
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Pierre Bayard (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bayard
Les Colloques de Bordeaux :
Jean-Michel Devésa, Université de Limoges, France « La Voix ?humaine, abandonnée? de Jean-Philippe Toussaint »
Jovanka Sotola, Université Charles de Prague, Tchéquie « Les Mécanismes de séduction de Jean-Philippe Toussaint, écrivain »
Jimmy Poulot-Cazajous (Université Toulouse Jean-Jaurès, France), « Dans le combat entre toi et la phrase, sois décourageant »
Pierre Bayard (Université de Paris VIII-Vincennes, France), « L?Art de la procrastination »
Christophe Meurée (Archives & Musée de la Littérature, Bruxelles) et Maria Giovanna Petrillo (Université de Naples, Parthenope), « ?Dire je sans le penser? : qui es-tu, Monsieur Jean-Philippe Toussaint ? »
Aurélia Gaillard (Université Bordeaux Montaigne, France), « Jean-Philippe Toussaint écrivain-coloriste infinitésimal ? »
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/Recherche/Auteur/0-1329378/jean-philippe-toussaint
Note de musique : ©mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : univers parallèlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?

Un des chapitres débute avec la phrase : « L’idéal, pour séduire quelqu’un en parlant des livres qu’il aime, sans les avoir lus nous-mêmes, serait d’arrêter le temps ». Pierre Bayard étaie cette hypothèse en évoquant le film …

Massacre à la tronçonneuse (The Texas Chain Saw Massacre)
Un jour sans fin (Groundhog Day)

7 questions
152 lecteurs ont répondu
Thème : Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ? de Pierre BayardCréer un quiz sur ce livre