AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Gérard de Chergé (Traducteur)
EAN : 9782743620547
400 pages
Payot et Rivages (03/02/2010)
2.88/5   17 notes
Résumé :
En vacances forcées à Venise où il vit une étrange idylle, le lieutenant Janek reçoit un appel de New York : sa filleule, Jess, belle jeune fille saine et rayonnante, vient d'être assassinée dans un parc. Sous le choc et à la demande de ses parents, Janek se plonge dans une enquête embrouillée. Puis Janek se rend compte que la police elle-même ne joue pas franc-jeu avec lui, et que les détails du crime, grotesques et horribles, renvoient à une série de meurtres inex... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
jeandubus
  13 janvier 2013
Avec ces notations étoilées impossible de mettre moins de 4/20 à un livre et pourtant...
Le lieutenant Janek est une sorte de gommeux prétentieux sans culture qui a un avantage sur le lecteur, il a lu le scénario. Dans ces conditions il n'a aucun mal à: 1/ suivre la bonne piste même si elles ne sont pas nombreuses. 2/ prendre les autres personnages et le lecteur pour des imbéciles.
L'histoire est tellement invraisemblable qu'on ne peut qu'être d'accord avec les deux pseudo journalistes extasiés de la quatrième de couv' qui prétendent que l'auteur renouvelle le genre du thriller avec sérial killer.
Le lieutenant a les moyens de dormir au Danieli à Venise et de prendre des vacances au Mexique au moindre coup de blues.C'est tellment bien vu!
Côté intrigue, on connait l'assassin au bout de vingt pages grâce à deux courts dialogues de l'assassin avec sa mère (mama !!!!) C'est confirmé, signé au premier tiers . le reste est du bavardage.
On ne saurait écrire plus mal et le français du traducteur un certain "de Changé" regarde dans son Larousse bilingue de 1952 pour enfiler les métaphores ineptes.
Le titre n'est pas traduit heureusement. Wallflower signifierait "faire tapisserie". Et pour "changé" il existe des fleurs vulgaires. Pauvre type.
La librairie "l'arbre à lettre" dans ma rue, vient pour la troisième fois de mettre en valeur un nanar des plus mal gaulés, avec "les enfants de la morts" et "l'année du rat". le pire est-il encore à venir ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ratdeschamps
  30 juillet 2016
Franchement déçue... des ficelles grosses comme des filins, et cette manie usa d'être à tout prix correct : politiquement correct, sexuellement correct, voisin correct, psychiatre correct, .... à force, je deviens comme Gaston Lagaffe allergique au mot "effort", je suis allergique au mot "correct".
Mais encore, revenons-en au bouquin : une histoire qui ne tient pas ses promesses : oui mais au final, la mort de la filleule du flic passe au second plan, on se perd dans du psychiatro-chose, de la maladie mentale tellement ENORME mais tellement bien camouflée, etc, etc, etc, l'auteur lui-même peine à expliquer pourquoi elle est morte. Les autres, tous les autres, ça va, ils sont morts à cause de toutes petites rancoeurs, bien mijotées pendant quelques décennies...attention en fin de cuisson quand vous soulevez le couvercle!
Je trouve, et ça n'engage que moi, que l'auteur a dû se dire : "mon scénario est bancal, je trouve pas mieux, faut être correct ou je serai pas édité, alors, je vais te me l'emballer dans du verbiage et une romance européenne, que ça va leur faire oublier les faiblesses".
Plus que moyen, j'en connais qui se sont payé des échecs à l'école pour moins que ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lirio
  08 octobre 2011
Alors qu'il coule des vacances idylliques à Venise en charmante compagnie, le lieutenant Janek apprend la mort brutale de sa nièce adorée à New York. Dès son retour aux Etats-Unis, il se lance dans une enquête complexe afin de retrouver son assassin, et découvre sur la personnalité de Jess des détails qu'il aurait préféré ne jamais connaître. de plus, certains indices laissent penser que le meurtre de la jeune femme fait partie d'une stupéfiante série de crimes. Pour découvrir le coupable il va devoir plonger dans les profondeurs d'un esprit machiavélique et tourmenté, qui ne le laissera peut-être pas indemne.
Soutenue par une étude psychologique poussée des personnages, cette enquête mène le lecteur par le bout du nez jusqu'aux révélations finales. Magistral !
Commenter  J’apprécie          10
BVIALLET
  26 mai 2012
Alors qu'il est en vacances à Venise où il vient de rencontrer Monika, une belle psychiatre allemande, le lieutenant Janek apprend que Jess, sa filleule, vient d'être assassinée alors qu'elle faisait son jogging quotidien dans un parc. Rentré à New York, il se lance dans une enquête difficile. le meurtre à coups de pic à glace qui semblait en apparence gratuit, se retrouve assez vite relié à toute une série d'autres crimes commis de la même manière. de plus, Jess semblait mener une double vie. Etudiante et sportive le jour, elle était beaucoup moins sérieuse la nuit. Elle suivait également une thérapie, ce qui va entrainer Janek sur la piste d'une psychothérapeute un peu louche et lui faire prendre bien des risques...
Un thriller intelligent à l'intrigue particulièrement bien ficelée. le lecteur part dans un brouillard complet et suit d'abord pas à pas l'enquête du lieutenant. Une série de meurtres odieux avec un modus operandi immuable et répugnant, mais aucun lien apparent entre les victimes, issues de tous les milieux ni entre les lieux, situés aux quatre coins des Etats-Unis. Puis, l'assassin découvert, l'auteur raconte son histoire en nous plaçant dans la tête de la tueuse, ce qui éclaire un autre pan de l'histoire. Et ce n'est qu'à la fin que toutes les pièces du puzzle se mettent complètement en place, laissant émerger les ultimes révélations... A cette mise en scène magistrale s'ajoute une étude psychologique de la manipulation mentale, de l'humiliation, de la soumission à l'autorité et de la psychose particulièrement réussie dans un style efficace et agréable. L'ensemble permet de classer ce livre parmi les meilleurs de sa catégorie.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eleonoreclarisse
  21 octobre 2013
Ce livre est construit d'une manière particuliere!!
Pas mal mais la fin n'est pas génial
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
On a sauvagement tué et mutilé une fille que j’aimais, une fille que j’ai contribué à élever depuis qu’elle était toute gamine. Je suis un enquêteur. Je sais comment traquer les gens qui commettent ce genre d’actes. C’est mon métier. Si tu ne me laisses pas l’exercer en tant que policier, je suis parfaitement disposé à le faire à titre privé, tout seul.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
La serrer contre lui, l’embrasser, la toucher… c’était comme un rêve. Son véritable rêve de Venise, peut-être, même s’il ne l’avait pas su quand, pendant tant d’années, il avait rêvé de venir dans cette ville. Elle faisait l’amour d’une façon subtile, mais il ne se sentait pas emprunté avec elle, comme cela lui arrivait parfois avec des femmes qu’il trouvait particulièrement élégantes ou raffinées. Elle faisait paraître tout naturel qu’ils soient allongés côte à côte dans sa chambre – sa superbe chambre, le n°13, où, d’après la plaque apposée sur la porte, la grande romancière française George Sand avait vécu brièvement pendant l’hiver 1833 avec son amant, le poète Alfred de Musset.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
Elle avait parfaitement le droit d’avoir ses secrets, ses insécurités, ses luttes, son exploration tâtonnante de la sexualité. Personne n’est obligé d’être un parangon de vertu. Et il y a tant de choses positives dans son journal ! Le fait qu’elle ait rompu avec son boyfriend dépravé et qu’elle ait consulté une thérapeute est un excellent signe. Et le seul fait qu’elle ait essayé de te joindre quand elle se sentait en difficulté devrait te montrer tout ce que tu représentais pour elle. Quoi que tu aies pu découvrir, j’espère que tu ne l’en aimes pas moins pour cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
Dans le passé de tout patient, se produit un moment de distorsion de la personnalité, un moment où une émotion et une expérience, normalement incompatibles, s’associent et se bloquent. Mauvais traitements et amour, honte et plaisir : si contradictoires qu’elles soient, les pièces s’enclenchent pour permettre à la personne de survivre à sa peur et à sa rage. Il incombe alors au thérapeute de localiser ce verrou caché, d’analyser ses composantes, puis de rouvrir en douceur afin de libérer le patient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bzhbzh   17 mai 2011
Premier livre que j'ai lu de cet auteur. Je me suis jetée sur les autres dès celui-ci terminé.
J'ai adoré le style percutant, fluide, une écriture un peu cinématographique: bref, un régal à lire. Même quand on entre dans la tête du tueur...
Commenter  J’apprécie          10

Videos de William Bayer (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Bayer
Interview - William Bayer 09- Le rêve des chevaux brisés
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le rêve des chevaux brisés

Le point de ralliement des médias.

Chez Waldo
Le Bar
Townsend

20 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le rêve des chevaux brisés de William BayerCréer un quiz sur ce livre