AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de LesLecturesdOriane


LesLecturesdOriane
  10 décembre 2016
Emma Swan s'apprête à fête son vingt huitième anniversaire en solitaire. Cependant, alors qu'elle souffle son unique bougie, un jeune garçon sonne à sa porte. Il lui apprend rapidement qu'il est son fils, et qu'elle doit le raccompagner chez lui pour l'aider. Durant sur le chemin Henry, le jeune garçon, apprend à Emma qu'elle est la seule à pouvoir rompre la malédiction qui pèse sur la ville où il a grandi. Et plus encore, il lui apprendre que toutes les personnes qui vivent à Storybrooke sont en fait des personnages de contes de fées, coincé dans cette ville sans aucun souvenir à cause de la méchante reine. Loin d'être impressionnée, Emma ne croit pas à toutes ces histoires. Mais une fois qu'elle a ramené Henry chez sa mère adoptive, elle décide de rester un peu pour s'assurer que le garçon va bien. Et si cette simple décision pouvait changer sa vie ? Ou la vie de tous les habitants de Storybrooke ?

Étant une très grande fan de la série depuis plusieurs semaines, je n'ai pas résisté à la tentation de livre le livre. Après tout : toutes les excuses sont bonnes pour prolonger l'univers d'une série que j'aime autant ! Ce livre relate donc en grande partie toute la saison une, en modifiant quelques petits détails, en enlevant un personnage qui est censé apparaître dans les derniers épisodes et évidemment du coup : en changeant la fin. Mais pour ce dernier point, j'y reviendrais plus tard.

Nous sommes donc en présence d'Emma, une jeune femme ordinaire qui va se retrouver mêlé à une histoire… qui est loin d'être ordinaire, il faut l'avouer ! Plongé dans une ville où toutes les personnes sont des personnages de contes de fées ?! Oui, je peux comprendre qu'Emma soit très sceptique dès le début du livre. Qui ne le serait pas, après tout ?

Ce qui m'a fait aimer la série, est la même chose qui m'a fait aimer le livre : le mélange de notre monde à celui des contes de fées. Mais aussi le fait que les histoires que nous connaissons tous depuis notre enfance ne soit pas les mêmes, qu'elles s'imbriquent ensemble pour créer un seul univers où se trouve tous les personnages. Et au fil des pages c'est un plaisir de retrouver Blanche Neige, le Prince Charmant, mais aussi le Petit Chaperon Rouge, Pinocchio ou encore Rumpelstiltskin !

Autre point positif c'est la fin ! J'en parlais justement plus haut. Alors comme dans toutes les séries, la fin de la saison une de Once Upon A Time finit d'une manière bien précise : avec un nouvel élément qui nous donne envie de savoir la suite. Pour le livre par contre, ce n'est pas le cas. Il y a bel et bien une fin, et je trouve que c'est une bonne chose car il me semble qu'il n'y aura jamais de suite.

Par contre, peu importe à quel point j'adore cet univers, je me dois de dire que j'ai trouvé des points négatifs à ce livre. Un en particulier : j'ai lu le livre en ayant déjà une belle avancée dans la série, et heureusement. Sans ce détail je ne sais pas si j'aurais autant apprécié ma lecture. Dans les chapitres les passages à Storybrooke et ceux dans la Forée Enchantée se succèdent, et les personnages aussi. Dans la série il est simple de faire le lien entre les personnages, grâce aux acteurs, mais dans le livre c'est bien plus dur. Et à cause de ça je pense que j'aurais moins apprécié ma lecture. Mais après ayant vu la série en premier, je ne fais qu'une supposition, il se peut que je me trompe totalement sur ce point.

L'autre point négatif que j'aurais à ajouter, mais là encore c'est très personnel, c'est le fait que le livre reprenne exactement la saison un. À part quelques petits détails, sinon les faits y sont identiques, et je trouve ça dommage. J'aurais adoré avoir des éléments supplémentaires qui auraient enrichi l'univers. Mais malgré cela, j'ai quand même beaucoup apprécié ma lecture !
Lien : https://lecturesmmdoriane.wo..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura