AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811205462
Éditeur : Milady (24/06/2011)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Il y a 100 000 ans, la galaxie foisonnait d’espèces.
Elle était dominée par les Forerunners, dont les connaissances et la technologie devançaient toutes les autres de plusieurs éons. Même si leur règne était pacifique, ils n’hésitaient pas à faire usage de la force pour imposer leur volonté. Ces êtes omnipotents étaient les gardiens du Manteau, la nouvelle étape de la vie dans l’évolution de l’univers.
Jusqu’à leur disparition.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  16 septembre 2016
Un bon space opera .
La touche personnelle de l'auteur est palpable dans la solidité nuancée des personnages et dans la mise en place d'un environnement solide du point de vue scientifique et pour fournir une conformité du texte avec les règles du genre SF .
Le personnage du jeune forerunner ( novelastre ) est excellent car sa mutation très nuancé et son évolution au cours du récit est livrée selon des modalités qui sont aussi nombreuses que variées et crédibles du point de vue romanesque .
Les personnages introduisent efficacement et intimement le lecteur dans cet univers crédible .
Nous sommes au début de la fin de la culture forerunners , et aux temps de la création des halos ( armes redoutables et arches splendides ) ...
Les Halos sont splendides en même temps que denses et ils sont aussi riches que cet univers est somptueux et envoutant .
Je ne suis pas un utilisateur du jeu mais les novélisations du jeu halo sont jusqu' à présent des réussites incontestables à cause du style ... du rythme .. de la qualité des intrigues , mais avant tout parce que cet univers est puissant et d'une ampleur immersive unique ...
L'action militaire n'est pas absente de ce récit mais c'est principalement une mise en place politique et factuelle des événements qui causeront la fin de la civilisation forerunner ..
Ce tome se suffit presque à lui-même et ce serait tout à fait le cas s'il ne suscitait pas la l'envie de connaitre la suite .
Un bon space opéra , sympa et lisible indépendamment des autres tomes ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
fnitter
  03 mars 2012
Après avoir lu et commenté la trilogie des halos traduite en français:
Halo, Tome 1 : La chute de Reach
Halo, Tome 2 : Les Floods
Halo, Tome 3 : Opération First Strike
Je me suis lancé avec avidité sur ce nouvel opus.
Un avertissement s'impose : Les 3 premiers tomes étaient des livres de sf militaire avec action et combats débridés. Avec cet ouvrage, on change totalement de registre. Il s'agit plutôt d'un space opéra, aventures quête. (Pas trop de hard science dont l'auteur est présenté comme en étant le meilleur écrivain).
C'est l'histoire des Forerunners (que l'on pourrait traduire en français par ancêtres ou Précurseurs) eux-mêmes descendants ou créations des Précurseurs, qui est développée dans ce roman, à travers les aventures d'un jeune.
Il y a de cela des éons, les humains et les Forerunners se sont affrontés lors d'un violent conflit. L'humanité défaite a vu ses principales colonies détruites. Ses membres ont régressé et se sont divisés en de nombreuses sous-espèces et n'occupent plus qu'une seule planète : Erdé-Tyrène.
L'histoire commence 10.000 ans plus tard sur cette planète avec un jeune Forerunner parmi les humains, à la recherche d'un trésor : Un cryptum (ou stase de combattants).
S'ensuit un départ dans l'espace pour une mission un peu obscure à la recherche d'un prisonnier évadé (l'atemporel) qui semble être la clé de la survie des Forerunners. La quête prendra tout son sens au fil du roman (avec un salvateur chapitre d'explication page 303).
Une narration à la première personne où l'on apprend à connaître au fur et à mesure l'histoire, la civilisation, la hiérarchie et l'organisation des Forerunners. On y présente les Halos et on découvre une partie de l'histoire des Floods.
Un style plus élaboré que celui des 3 tomes précédents traduits, probablement du à l'éclectisme de l'auteur, mais néanmoins facile à suivre. Une aventure personnelle sur fond de space opera qui pose les bases de l'histoire à suivre dans les 2 tomes suivant.
Une lecture intéressante que l'on soit fan du jeu Halo ou pas.
A suivre....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Ssugoer
  02 septembre 2012
Halo, c'est d'abord un jeu vidéo à succès. Sur fond de guerre interplanétaire entre humains et covenants (ces derniers constituant la faction extra-terrestre belliqueuse), on y suit les pérégrinations du Master Chief (c'est le nom du héros, rien à voir avec une émission de cuisine), qui tente de sauver l'univers. Ouais, rien que ça.
Prenant place au sein d'un univers assez fouillé, les aventures sont distrayantes… Mais ne constituent rien de plus qu'un simple jeu d'action.
Oui, la présentation est sommaire - certains fans vont hurler , mais je pose le contexte, hein.
Halo - Cryptum, quant à lui, est l'un des livres adaptés de cette franchise. C'est donc un roman « de commande » ; une oeuvre destinée avant tout – du moins, a priori – à exploiter le filon commercial d'une licence juteuse.
Oui, mais.
Tout d'abord, on est en fait assez loin de l'ambiance action/science-fiction militaire qui constitue normalement la pierre angulaire de la série. Notez au passage que je n'ai rien contre le militaro-futuriste (en plus, ça sonne vachement bien…). Dans Cryptum, l'aspect futuriste est bien présent (et comment !), mais le récit prend place environ 100 000 ans avant les aventures racontées sur console de jeu, dans un contexte forcément bien différent. Un choix qui a le mérite d'ouvrir la porte à l'ensemble des lecteurs qui n'ont jamais entendu parler du jeu. L'action pure et dure ne constitue plus le coeur de l'histoire ; elle est mise en retrait au profit d'un récit plus posé, celui du parcours initiatique du héros – un jeune Forerunner - et de ses compagnons humains.
En second lieu, Greg Bear (l'auteur) n'est pas n'importe qui. Euuuh, ce n'est pas moi qui le dit, hein : c'est l'éditeur (pour ma part, cet auteur constituait une parfaite découverte)...
À l'usage, force est de constater que le bougre s'y entend pour mettre en place une trame solide, et surtout poser les bases d'un univers crédible et d'une grande richesse. Pour le coup, j'irai même jusqu'à dire que c'est un véritable coup de maître, puisqu'il nous décrit pendant 400 pages de pur plaisir le fonctionnement d'une société tellement avancée, qu'elle en domine la galaxie et l'ensemble des espèces qui la peuplent. le lecteur y découvre les règles sociales, politiques, familiales des Forerunners, ainsi que leur spectaculaire technologie. le tout est à des années lumières de ce qu'on a l'habitude de croiser en SF, mais paraît en même temps tellement crédible…
Finalement, au-delà du récit en lui-même, c'est précisément le réalisme et la précision avec laquelle toute une civilisation nous est décrite qui permet à l'auteur de captiver autant le lecteur. Il y a du Tolkien ou du Herbert, dans cette capacité à faire émerger un univers si éloigné du nôtre, tout en lui conférant une telle crédibilité, une telle richesse. À n'en pas douter, cet univers au potentiel inouï constitue à lui seul l'un des grands attraits de ce roman. Mais attention : tout cela se mérite, certaines informations nous étant délivrées au compte-goutte. Il faudra parfois faire preuve de patience avant de pouvoir comprendre ou même simplement commencer à appréhender certaines notions. Même une fois le livre refermé, certaines questions seront d'ailleurs toujours présentes. Mais qu'importe, le plaisir de la découverte est bien là !
Alors on oublie ses préjugés sur les franchises commerciales, on met de côté les idées reçues, et on se plonge avec délectation dans ce vrai bon roman de science-fiction. L'auteur parvient à nous faire toucher du doigt un univers vivant / réaliste / foisonnant / technologique / grandiose… Et en même temps si fragile… Celui-ci prend forme et en devient presque tangible (snif, c'est beau, je suis ému. Pas certain que ça signifie quoi que ce soit, mais vous aurez compris l'idée !).
Bravo !
Et vivement la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Saiwhisper
  09 mai 2016
Mon conjoint étant fan de la firme de Halo, j'ai souhaité acheter toute la saga "Forerunner". Cependant, il y a là un tel lot d'informations qu'il est aisé de s'y perdre... Non pas que ce soit inintéressant, bien au contraire, c'est agréable de comparer le livre avec le jeu et de relier les deux supports. Personnellement, bien que j'ai joué à deux/trois jeux de la firme, j'ai décroché car c'était un univers trop complet, dense et détaillé pour moi... Mais pas pour mon chéri qui va alimenter ma critique.
Comme le dit le titre de la saga, on va apprendre à connaître les forerunners grâce à Novelastre, un jeune héros appartenant à cette race. L'idée de quête (la recherche d'un cryptum) est assez sympathique, d'autant plus que le jeune narrateur est accompagné d'humains. On va connaître l'histoire, la civilisation et l'organisation de la société des Forerunners, mais pas que ! Au cours du périple de la petite équipe, on va également découvrir de nombreuses informations sur les Halos, les Floods, etc. le style de l'auteur est assez agréable et maîtrisé. Il nous propose un univers très riche qui comblera toute personne appréciant la firme.
Malheureusement, je ne mettrai qu'un deux étoiles car j'ai vite décroché. Peut-être était-ce de la SF trop difficile pour moi ? Peut-être n'étais-je pas assez passionnée par l'univers d'Halo contrairement à mon conjoint ? Je ne sais pas... Mon chéri a retenu du positif (la découverte de la société des forerunners) et du négatif (il ne s'est pas attaché à Novelastre). Quoi qu'il en soit, il a lu les deux autres tomes de la saga que je chroniquerai en son nom plus tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
CDISainteUrsuleTours
  25 mars 2017
Novelastre est un jeune Manipuleur, fils d'un puissant Bâtisseur. Son caractère aventureux le pousse à s'opposer à son destin de bâtisseur, sa famille l'envoie sur Édom (planète voisine), au sein d'une famille de Mineurs pour lui inculquer des valeurs de travail. Mais Novelastre, passionné par les légendes et poussé par son ami, se rend seul sur Erdé-Tyrène, une planète autrefois centre du puissant empire humain détruit par les Forerunners au cours d'une guerre et maintenant berceau de la renaissance de l'espèce, où se trouverait un antique artefact Précurseur appelé Organon. Guidé par le chamanush Chakas (chef de civilisation) et le florien Traqueur, il se rend dans le cratère de Djamonkin, où lui et deux humains poussés par le génocode implanté par la Bibliothécaire, dévoilent un antique Cryptum gardé par des Sphinx de combat, contenant un puissant guerrier appelé le Didacte.
J'avais choisis ce livre car étant plus jeune, j'avais joué à la célèbre franchise sur console. Mais malheureusement, hormis le titre du livre, je n'ai rencontré aucune similarité avec le jeu vidéo.
Par contre, j'ai apprécié l'histoire, j'ai aimé le rôle des différents personnages et leurs actions dans le récit. J'ai aimé le moment où Novelastre quitte son domicile afin de partir sur Édom, j'ai trouvé cela très émouvant. J'ai également apprécié la style d'écriture qui était fluide et simple, avec un champ lexical certes spécifique à l'univers de Halo, néanmoins facile à comprendre. J'ai aimé le côté science fiction et futuriste de Halo avec les voyages intergalactiques, la vie en présence d'extraterrestres. Pendant la lecture de ce récit, je ne me suis identifié à aucun personnage, car ils étaient beaucoup trop différents de mon tempérament. D'autre part, j'ai trouvé que la fin était beaucoup trop prévisible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
finitysendfinitysend   30 décembre 2015
Nous voguions au-dessus d'un jardin d'abominations farouches capables de se démultiplier à l'infini.
Commenter  J’apprécie          120
finitysendfinitysend   10 mars 2012
La vérité n'était pas faite pour les insouciants .
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Greg Bear (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Greg Bear

Halo Cryptum : Master Chief visite les bureaux de Milady
À l'occasion de la sortie en librairie du roman "Halo : Cryptum" de Greg Bear, un hôte de marque s'invite dans les locaux des éditions Bragelonne/Milady pour...
autres livres classés : haloVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2839 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre