AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277227749
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 17 notes)
Résumé :
En cet automne de 1393, un étrange équipage s’arrête devant le portail de l’abbaye de l’Escaladieu. Et voilà nos bons moines chargés d’un nouveau-né !

Il grandit, l’enfant blond, ignorant le secret de sa naissance…On fera de lui un cistercien. Mais quel dommage ! Taillé en athlète, il est fait pour l’épée, non pour le chapelet. Et quand il apprend qui était son père, il n’hésite plus : non ! Le fils d’Yvain de Lescar, le petit-fils de Gaston Phébus, n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Calixto
  08 avril 2018
Gaston Phébus est mort ainsi que son fils bâtard Yvain de lescar. Les héritiers en place se heurtent en permanence à la population et au souvenir de Phébus. Jusqu'au moment où un jeune novice, Landry, mystérieusement confié aux moines de l'Escaladieu, renonce aux ordres en apprenant qu'il est le petit-fils de Gaston Phébus. Ainsi s'achève la saga historique écrite par Myriam et Gaston de Béarn.
Commenter  J’apprécie          90
gill
  07 juin 2012
En cet automne de 1393 les moines de l'abbaye de l'Escaladieu sont chargés d'un nouveau-né, il grandit, ignorant le secret de sa naissance.
Quand il apprend que son père, Yvain de Lescar, était le petit fils de Gaston Phébus il prend le maquis et s'érige en justicier mais qui était sa mère ?
Il devra percer ce mystère...
Ce roman historique, écrit d'une manière flamboyante, par les descendants de Gaston Phébus, est le dernier volet de la trilogie "Gaston Phébus".
Il est aussi passionnant que les deux autres et ne se laissera refermer qu'à la dernière page.
Commenter  J’apprécie          40
Lekarr
  18 janvier 2014
Des trois volets qui composent le "cycle des princes béarnais" celui-ci est sans doute le plus romanesque. Mais un romanesque un peu daté, à telle enseigne qu'on pourrait le croire issu de la plume de Féval, Zévaco ou Dumas. On y retrouve d'ailleurs les péripéties qui ont fait les beaux jours de la littérature populaire du XIXème siècle avec un enfant abandonné puis retrouvé grâce à un bijou qui atteste de sa haute naissance, un trésor caché, un passage secret et des amours contrariées. le héros, ce Landry qui donne son nom au roman, est au diapason. Jeune, beau et intrépide, voleur au grand coeur, il campe une sorte de nouveau Robin des bois qui aurait troqué la forêt de Sherwood pour la lande de Lannemezan.
Comparé aux deux précédents volumes, le récit gagne en surprise ce qu'il perd en véracité historique et si l'on est satisfait de découvrir un héros tout neuf dont on ne connaît pas à l'avance la destinée, on regrettera en revanche que l'histoire y soit si malmenée. Je pense notamment au rôle et à la personnalité de Rodrigue de Villandrando qui me paraissent bien loin de la réalité. On pourra bien sûr m'opposer la licence poétique de l'auteur et les libertés qu'il peut se permettre. Mais de là à transformer un routier de la pire espèce en gentilhomme de bonne tenue, il y a un monde !
Au final, "Landry des bandouliers" constitue une agréable conclusion au panégyrique romancé que les époux Béarn ont consacré à leurs ancêtres.
Lien : http://sfemoi.canalblog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
musica92
  28 novembre 2012
Légèrement décevant alors que les 2 premiers tomes sont passionnants. On a plus l'impression de lire un livre d'aventures malgré tout le contexte historique bien respecté.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gillgill   20 juin 2012
Par un soir d'automne de l'an de grâce 1393, une imposante litière s'engouffra dans la cour de l'hostellerie de la Lune, sise en la bonne ville d'Orthez.
Surgissant aussitôt, le maître des lieux d'accourir, s'épandant en courbettes et s'apprêtant à formuler des souhaits de bienvenue aux nouveaux arrivants.
Mais l'étrangeté de l'habitacle ambulant qui venait de s'immobiliser au bas de l'escalier éberlua si fort le brave homme qu'il en resta muet.
Une légère barrière séparait l'intérieur. D'un côté sur une jonchée de paille, une chèvre aux flancs rebondis ruminait, rêveuse. De l'autre, un berceau emmitouflé près duquel se tenait assise, roide et digne, une personne d'âge respectable.....
(extrait du chapitre premier de l'édition parue chez "J'ai Lu" en 1979)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CalixtoCalixto   08 avril 2018
Doucement Romane s'est approchée de sa fille et lui effleure le front.
Ne pleure pas... Sur toi je vois briller le Grand Soleil.
Commenter  J’apprécie          20
CalixtoCalixto   08 avril 2018
Ce jeune homme blond, avec un bras en écharpe, qui vient de sortir, qui est-ce?
On le dit bâtard de Béarn, mais j'ai entendu son chef l'appeler Landry.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1469 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre