AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale (400)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Souri7
  23 septembre 2016
Agatha Raison est UNIQUE Il faut être unique pour arriver dans un petit village, participer au concours de quiche (en trichant) et arriver à tuer un des notables... et tout cela en UN WEEK-END
Elle ne ressemble ni à l'héroïne sexy super jeune ... ni à la vieille dame passant son temps à tricoter comme dans Miss Marple ou Miss Silver.
Agatha Raison... c'est une quinqua de notre époque, débordante de pêche, acariâtre par moment, aimant descendre une pinte de temps à autre, avec un franc-parlé disons... imagé et aimant manger
Le livre se dévore comme... une bonne quiche


Le second degré est présent à toutes les pages et un petit chat apparait au chapitre 11 (lien avec le tome 2)
Je ne vous parle pas des derniers chapitres avec l'arrivée du nouveau voisin... Là j'ai vraiment passé un bon moment à rire pour la simple raison que je visualisais la scène

Si avec tout cela vous ne vous précipitez pas... je sais plus quoi faire
Commenter  J’apprécie          12011
Eric76
  11 juin 2017
Ah, la vie dans les campagnes ! Ses maisons de caractère entourées de beaux jardins fleuris… Les matins paisibles et les voisins qui vous saluent en souriant… La promesse d'une vie simple, sans fioritures, et de journées nonchalantes…
Le rêve (ou le fantasme ?) de tout urbain qui, passé la cinquantaine, est fatigué de la promiscuité bruyante des grandes villes, de la complexité des relations avec autrui, et prend soudainement conscience d'avoir couru, au sens propre comme au sens figuré, après des chimères.
Cette grosse fatigue accable Agatha Raisin, arrogante londonienne jusqu'au bout des ongles. Elle qui a passé sa vie à maquignonner dans les relations publiques, a toujours tout sacrifié pour son travail, décide du jour au lendemain de bazarder sa société et son bel appartement pour s'installer dans un charmant cottage à Carsely, village des Cotswolds. Une nouvelle vie commence pour Agatha ! Mais pas forcément celle qu'elle imaginait.
A peine arrivée, elle enrage de ne pas se faire accepter par les gens du village qui la rejettent avec gentillesse, mais non sans fermeté. La voilà même obligée de participer au concours de la meilleure quiche dans l'espoir de se faire adouber par ces indigènes. Elle, la femme d'affaire ! La patronne ! Quelle humiliation ! Pour comble de malheur, une sommité de Carsely meurt empoisonnée par sa quiche. Alors ! Terrible accident ou meurtre ? Agatha qui s'emmerde comme un rat mort décide de mener l'enquête. Frasques, erreurs tragiques, énormes boulettes se succèdent tandis que l'on découvre l'envers du décor de ce village pittoresque et de ses habitants si dignes et respectables.
J'ai lu ce livre pour rire, et en ce qui me concerne, le compte n'y est pas (je suis pourtant bon public). Je n'ai vraiment gloussé qu'en toute fin de livre quand un nouveau voisin rencontre Agatha. de quiproquos en malentendus, il va légitimement s'inquiéter de vivre aux côtés d'une agitée du bocal…
Une auteure, vous l'aurez compris, qui lorgne du côté de Christie et d'Exbrayat, mais à qui il manque leur folie, leur démesure et leur extravagance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1049
iris29
  23 novembre 2016
Une très jolie illustration sur la couverture , un hommage affiché à Agatha Christie, un personnage principal qui pourrait être la fille de Miss Marple ( si cette dernière n'avait pas été vieille fille...) , et me voilà attablée devant cette quiche fatale ...
Agatha Raisin , la cinquantaine tonitruante, a décidé de quitter Londres , et de vendre sa petite entreprise de relations publiques, qui ne connait pas la crise . Objectif : un petit village des Cotswolds où elle espère passer une retraite heureuse et pépère ...
Mais elle va vite déchanter car la solitude lui pèse et les aimables habitants ne s'intéressent pas assez à elle . C'est pour remédier à ce problème qu'elle va participer au concours de quiches organisé par le village . Or Agatha ne sait pas cuisiner, aussi va t-elle acheter subrepticement à Londres, une magnifique quiche qu'elle fera passer pour du "fait maison " . Mais quand l'arbitre du concours décède après avoir absorbé l'objet de son mensonge, tout le village est au courant et adieu la popularité escomptée ...

Amateurs de romans policiers au suspens insoutenable, cette série n'est pas faîte pour vous ...
Pour celles et ceux qui affectionnent les petits villages anglais , la série TV Barnaby , cette Quiche fatale pourra être une entrée avant un plat plus consistant .
Publié en 1992, ce 1° tome annonce une longue série qui a eu beaucoup de succès en Angleterre, et a même été adaptée en série TV. En France , on en est qu'au n° 4 .
Une lecture pour l'ambiance "campagne anglaise" (vieilles maisons charmantes et jolis jardins ), plus que pour l'histoire policière.
L'ambiance cosy devrait être plus pimentée dans les prochains épisodes , avec l' arrivée d'un nouveau voisin au physique agréable , lequel met en émoi la gent féminine du village et Miss Raisin en particulier .... Pas si Miss Marple que ça finalement , notre Agatha !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          816
lyoko
  18 mai 2018
Agatha Raisin prend sa retraite et décide d'aller paisiblement vivre dans un cottage en pleine campagne. Mais sa retraite ne sera pas de tout repos.

Un roman sympa, très rapide à lire. Un roman détente, ou de plage comme je les appelle. Il ne demande pas trop de réflexion, il se laisse lire.

J'aime assez aimé la plume de l'auteure qui nous décrit superbement la campagne anglaise. L'humour est présent , mais néanmoins il n'y a pas de quoi se rouler par terre.
J'ai également assez apprécié le personnage d'Agatha qui est bien campé avec un bon caractère bien trempé et un langage bien a elle.

Après le roman reste très stéréotypé avec les habitants du village, les commérages qui en découlent, et bien sûr le policier en lui même.

Un moment agréable de lecture , mais rien de transcendant. Néanmoins ayant besoin de légèreté en ce moment je lirais très vraisemblablement d'autre aventures de la dame.
Commenter  J’apprécie          752
Ptitgateau
  10 février 2018
Elle ne se doutait pas qu'en se réfugiant dans les Cotswolds, région de rêve en Grande Bretagne, elle devrait d'abord être acceptée par la communauté, elle qui, avant de prendre sa retraite ne vivait que pour son emploi, elle était loin de se douter également que la quiche qu'elle allait présenter au concours annuel du village serait fatale à un notable du coin et lui vaudrait une grosse animosité de la part de certains habitants de la région.

Et la voilà installée dans son cottage, avec une voisine bien gratinée qui l'accuse de meurtre. Elle se retrouve donc malgré elle, au coeur d'une enquête que l'agent Wong lui interdit de mener…

Si ce récit n'a rien de vraiment extraordinaire, je peux affirmer que je ne me suis pas ennuyée durant cette lecture. Certaines scènes sont très plaisantes, notamment le récit de la promenade à laquelle Agatha s'est engagée pour sortir de son ordinaire, le couple

Boggle, personnes âgées tout a fait désagréables et impolies qu'elle va devoir supporter pour la journée, ou encore l'organisation de la vente aux enchères des objets antérieurement destinés à la décoration de son cottage, et gardons en tête que notre héroïne passe de Londres au calme de la campagne, de l'anonymat à une vie communautaire qu'elle découvre, d'une relation avec autrui non dépourvue d'intérêt à une immersion parmi les dames du village pour s'occuper des oeuvres de charité, contraste bien désopilant.

J'en ai profité pour aller m'intéresser à cette région des Cotswolds, les paysages sont magnifiques, à rapprocher de ce que l'on peut voir dans notre Aveyron !

J'ai donc découvert une héroïne très sympathique et qui n'a certainement pas fini de se dévoiler, une région, une histoire sympa et divertissante. Je lirai donc d'autres romans de cette série.


Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          704
LydiaB
  04 août 2019
J'ai tardé à lire ce premier tome car vous savez comment je suis, dès que l'on parle un peu trop d'un livre, je le fuis et j'attends quelques mois/années avant de l'ouvrir (ou pas). Et l'adaptation télévisée (que je n'ai pas vue donc je me garderai bien de la juger) n'a fait qu'ajouter au battage médiatique…

Mais en vacances, je recherche toujours des lectures légères, marrantes si possible… et si c'est un petit polar, c'est encore mieux. Donc, les fortes chaleurs m'ont fait rejoindre la Grande-Bretagne, espérant y trouver un peu de pluie virtuelle (ami cliché, quand tu nous tiens !). J'y ai retrouvé Agatha qui, voulant s'intégrer dans le petit village dans lequel elle avait acheté un cottage, pique la femme de ménage de la voisine qui lui voue alors une haine sans nom, triche à un concours de quiche et se retrouve, à cause de la dite préparation, accusée du meurtre du juge du concours…

Que les puristes de la quiche se calment de suite ! Non, une quiche n'a jamais fait mourir personne, sauf lorsqu'elle est agrémentée d'une plante toxique cachée dans les épinards. Je sens mes puristes mourir eux-aussi en lisant qu'il y a l'aliment favori de Popeye dans la sacro-sainte tarte !!! Allez, on va dire que c'est un problème de traduction, surtout si je vous dis qu'il y en avait aussi aux champignons dans le concours.

Bref, j'ai aimé ce petit polar et j'ai retrouvé le même plaisir à le lire qu'avec un Imogène, en plus léger tout de même. Ce personnage fantasque, mal embouché me plait bien et si vous avez lu ma Frénégonde (allez hop, que je te fiche un peu de pub en même temps), vous comprendrez pourquoi !
Lien : https://promenadesculturelle..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          630
Kittiwake
  01 juillet 2017
Le titre est attirant (c'est le cas aussi pour la version originale que l'on peut traduire par « La Quiche de la mort). Il fleure bon l'intrigue anticonformiste, et laisse présager une bonne dose d'humour.
M;C. Beaton situe son histoire dans la charmante région des Cotswolds, à l'ouest d'Oxford, connue pour ces charmants petits villages aux cottages fleuris, si typiques de l'Angleterre rurale (au point être envahis par les visiteurs amateurs de tradition)

Si Agatha Raisin a cru aussi qu'une retraite paisible dans l'un de ces hameaux lui permettrait de réaliser le rêve de sa vie, elle est vite rattrapée par sa nostalgie de la trépidante vie londonienne et par l'accueil distant de la population.
Dans le but de tenter de s'intégrer , mais aussi d'épater la galerie , elle participe à un concours de quiches, elle qui en est une vraie (de quiche) en cuisine. Son astuce : en acheter une toute faite à un excellent traiteur londonien!
Le problème c'est que non seulement elle ne gagne pas, mais un homme meurt après avoir dégusté une part de la fameuse quiche! Accident ou assassinat, Agatha part sur les traces de l'éventuel empoisonneur.

Le portrait de l'héroïne évoque tout de suite l'actrice Brenda Blethyn, qui joue l'officier de police dans les enquêtes de Vera : même physique solide, tendance enrobé, capable d'humour autant que de coups de gueule, et surtout obstinée.

On a une bonne trame policière, un humour très british, une illustration un tantinet ironique de l'ambiance de l'Angleterre profonde : un vrai coup de coeur pour le premier tome de cette série, à suivre.
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          578
alainmartinez
  22 août 2016
Il aura fallu attendre 24 ans pour qu'Agatha Raisin débarque chez nous. En effet « La quiche fatale » a été publié en 1992 et est le premier titre d'une longue série qui en compte 28. Sous la plume de M.C. Beaton, pseudonyme de Marion Chesney, Agatha Raisin nous entraine dans une comédie policière très british.

Passé la cinquantaine, Agatha laisse son agence de relations publiques et Londres pour vivre son rêve d'enfance en s'installant dans un cottage dans la région des Cotswolds, (région verdoyante entre Oxford et Bristol).
Agatha, s'apercevant que son intégration au sein de cette petite communauté est difficile, décide de participer au concours annuel de la meilleure quiche. Lorsque le juge du concours meurt en mangeant sa tarte salée, Agatha doit avouer que ne sachant pas cuisiner, elle a triché en l'achetant dans une rôtisserie de Londres. L'investigation est vite bouclée par le détective Bill Wong. Mais Agatha se lance dans une enquête pour démasquer le vrai coupable.

J'ai bien apprécié ce roman qui nous rappelle Miss Marple d'Agatha Christie. Agatha Raisin bien que mal élevé, lunatique et arrogante est un personnage sympathique et attachant. On se laisse entrainer dans l'enquête, c'est drôle et divertissant. Rien de tel pour lire sous le parasol. J'attends la suite des aventures de Miss Raisin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Josephine2
  25 novembre 2016
Agatha Raisin, 53 ans, dynamique, à qui rien ne résiste, agaçante, qui n'a pas sa langue dans sa poche, a pris une décision qui va changer sa vie : vendre sa société de relations publiques, prendre une retraite anticipée, quitter Londres, et se retirer dans un cottage, à Carsely, elle qui en rêvait depuis son enfance.

Tout est fin prêt pour son arrivée. le cottage a été aménagé selon ses souhaits. Malgré tout, elle s'ennuie. Alors elle décide de se faire accepter par les villageois. Et pour cela, elle s'inscrit à un concours de « quiche ». Super défi pour elle qui n'a jamais cuisiné de sa vie.

Malheureusement, l'arbitre, Monsieur Cummings-Browne meurt après avoir mangé de sa quiche…

Et c'est là que l'on découvre le subterfuge. Agatha a raté son coup : elle a acheté sa quiche chez un traiteur. Elle a honte d'elle et ne sait plus quoi faire pour se racheter.

Son ancien collaborateur Londonien, Roy, va l'inciter à découvrir comment cette quiche a été empoisonnée. Etait-ce un accident ou un meurtre ? Alors que Bill Wong, policier qui deviendra un ami, la mettra en garde contre ses investigations.

Une histoire rafraîchissante, à l'anglaise, corsée d'un meurtre, avec une pointe d'humour « so British » des paysages splendides de campagne anglaise champêtre. Tout pour plaire. Et que dire des couvertures ! Pour les accrocs, dont je suis, il y a trois autres tomes. CHOUETTE ! Et ce d'autant plus, qu'un charmant voisin vient d'emménager….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
missmolko1
  25 janvier 2016
Premier tome des aventures d'Agatha Raisin et je dois dire que je suis conquise.

Agatha a passé toute sa vie a Londres, a géré sa propre compagnie et à 53 ans, elle se décide enfin à prendre une retraite anticipée et à se retirer à la campagne. Elle achète donc une petit cottage au coeur de la campagne anglaise et essaie de s'intégrer au village. Pour ça, elle décide de participer a un concours qui doit élire la meilleure quiche. Mais n'étant pas bonne cuisinière, elle choisit de tricher et achète une quiche aux épinards dans une épicerie fine de Londres. Résultat, elle ne gagne pas le concours mais en plus le juge qui goûte sa quiche meurt empoisonnée.
Vous l'aurez compris niveau intégration, c'est raté et comme tout le monde la soupçonne de meurtre, elle décide elle-même d'enquêter.

Il ne faut pas s'attendre ici à un thriller bourré de suspense, mais plutôt à un roman policier plein d'humour. L'enquête et l'intrigue se révèle plutôt mince mais pourtant, on passe un excellent moment.

Agatha est vraiment attachante et c'est tant mieux car a l'heure d'aujourd'hui la série compte une bonne vingtaine de tomes.

Pour compléter ma lecture, j'ai eu envie de voir le téléfilm diffusé en 2014 sur la chaîne anglaise Sky.
Et la encore j'ai passé un excellent moment.

Je dois quand même dire que le casting m'a laissé un peu perplexe durant les 5 premières minutes. Dans le roman, Agatha a 53 ans, des cheveux châtains, quelques problèmes de poids.... Bref
Ashley Jensen ne correspond pas vraiment a l'image que j'avais du personnage.

Mais après 5 minutes, je l'ai trouvé excellente dans ce rôle qui lui va si bien.

J'ai adoré aussi les autres acteurs et puis la campagne anglaise et magnifique. (Je ne vous parle même pas du petit cottage d'Agatha)


J'ai donc hâte de lire la suite et surtout, j'ai vu qu'une série allée voir le jour prochainement... Ça promet d'excellent moment.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Agatha Raisin et la quiche fatale (niveau facile)

Où vivait Agatha Raisin avant de déménager dans les Costwolds ?

Manchester
Londres
Cambridge

10 questions
108 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M.C. BeatonCréer un quiz sur ce livre
.. ..