AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226400400
Éditeur : Albin Michel (30/05/2018)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Agatha Raisin est enfin mariée à James Lacey, mais les jeunes mariés font cottage à part et s'accusent mutuellement d'infidélité. James disparaît subitement et sa maison est saccagée. De plus, Melissa Sheppard, la grande rivale d'Agatha, est assassinée et Agatha est la principale suspecte. Pour laver son honneur et retrouver James, elle mène l'enquête avec l'aide de son vieil ami sir Charles.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  08 juillet 2018
Tome 11 de la saga Agatha Raisin Enquête.👠

Agatha a enfin gagné ! James est officiellement son époux 💍 et toutes les veuves, célibataire des Costwolds ont bien intérêt à se tenir à distance ! Seulement, tout n'est pas rose... James en tant que célibataire endurci a énormément de mal à se faire à la vie à deux ; reprochant à sa compagne maintes choses comme son incapacité à tenir la maison, ses piètres talents de cuisinière, sa tendance à se maquiller excessivement, à porter des tenues trop courtes, des chaussures trop hautes... Bref, à être seulement Agatha Raisin.
Lorsque Melissa Sheppard (une ex) tourne autour de James, Agatha voit rouge ! Après les avoir surpris au pub ensemble, Agatha les menace de mort. Alors, lorsque l'on découvre la maison de James saccagée et des taches de sang un peu partout, et un James évaporé... les autorités se posent des questions. Et, quand le corps de Melissa est découvert, les soupçons se font plus pressants.
Agatha, persuadée que James est encore vivant, décide de mener l'enquête... quitte à enfin ouvrir les yeux sur sa relation... Heureusement, Sir Charles est là pour l'épauler.

Bon, soyons honnêtes. J'ai ouvert ce livre avec une énorme appréhension. 😓 Après la déception et l'ennui des précédents tomes, je pensais retomber dans une énième aventure avec une intrigue redondante et sans intérêt. Au final, le bilan est plus positif qu'au départ. La disparition de James permet de retrouver une Agatha Raisin plus piquante, plus décapante comme dans les premiers volets de la série. le personnage de James avait tendance à trop la limiter dans ses faits.
L'intrigue de départ est plutôt moyenne avec la mort de Melissa, la disparition de James et les suspects en pagaille. Heureusement, le personnage de Charles et les échanges verbaux qu'ils ont sont par moment comique et ramène à l'histoire son aura décapante.🙂

Certes, ce n'est pas de la grande littérature, il n'y a rien de transcendant dans cette série, mais ce nouvel opus permet de revenir aux fondamentaux de la série. La fin est humoristique et la conclusion dans la veine de la série. Espérons cependant que ce renouveau perdurera.🙂
A lire pour un moment de détente sans prise de tête. 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          960
LePamplemousse
  20 juin 2018
Cette série a ceci de particulier qu'à la fin de chaque tome, je me dis que c'est le dernier que je lis car les intrigues sont répétitives et qu'Agatha, l'héroïne, a le chic pour m'agacer dans tout ce qu'elle fait, mais dès qu'un nouveau tome paraît, je l'emprunte aussitôt à la bibliothèque !
Agatha est désormais une femme mariée, elle a réussit on ne sait trop comment à épouser son voisin après lequel elle courait depuis des mois. Mais la vie maritale n'est pas toujours un long fleuve tranquille…
James trouve qu'elle s'habille vulgairement, qu'elle ne sait pas tenir une maison (il n'a pas tord!), qu'elle se maquille trop (pas faux!), qu'elle ne sait pas cuisiner (pas faux non plus!)... et les reproches ne font qu'augmenter au fil des jours.
Notre Agatha si indépendante et amoureuse en est toute chamboulée et le pire arrive quand elle soupçonne son tout nouvel époux de la tromper. Bien sûr la maîtresse présumée va être assassinée.
Agatha est encore une fois mêlée à l'enquête et elle va encore se mettre en danger alors que personne ne lui a rien demandé.
Malgré les péripéties nombreuses et les dangers qui rôdent, cette gourde continue à se soucier de sa petite personne même dans les moments les moins appropriés.
A t'on idée de se remaquiller 4 fois par jour alors qu'on va être interrogé dans un poste de police ou d'aller faire les boutiques de vêtements de luxe alors qu'on cours après un assassin ?
La fin apporte un bel élément de surprise et incite donc à attendre le prochain avec impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Sharon
  22 juin 2018
Agatha Raisin nage dans le bonheur. Si, si, je vous assure, elle a nagé dans le bonheur pendant au moins une demi-page. Elle avait réussi à épouser James. Zas ! le premier nuage se place dès la première page, le second survient très vite. En effet, il apparaît que certains hommes portent un regard très différent sur la femme aimée dès qu'elle n'est plus leur compagne mais leur légitime épouse : il faut qu'elle change, qu'elle obéisse ! Or, depuis dix tomes, nous savons déjà que ce n'est pas Agatha Raisin qui va se laisser commander par un homme, fut-il James !
Hélas, trois fois hélas, James disparaît - et le sang trouvé chez lui ne laisse pas présager un départ dans les meilleures conditions. Agatha n'aura de cesse de le retrouver - aidée par Charles, l'un des autres hommes de sa vie. Elle en a, des hommes, dans sa vie ! Elle cherche, elle cherche, elle cherche, elle ne cesse de parcourir la région, que dis-je la région, le pays, en tout sens, se livrant ainsi à une véritable quête de James. Ce ne sont pas les kilomètres qui l'arrêtent. Ni la manière dont les personnes qui l'interrogent la reçoivent. Il faut dire qu'Agatha part au quart de tour, il faut toujours tabler sur le fait qu'elle sera extrêmement énervée, explosive, plutôt que de penser qu'elle sera d'une incommensurable douceur.
A la décharge d'Agatha, il se trouve que James est plus ou moins accusé de l'assassinat de Melissa Shepard, charmante voisine et maîtresse de James. Plutôt plus que moins, d'ailleurs, parce que tous les policiers ne sont pas les champions de l'efficacité. Il faut donc qu'elle trouve le véritable coupable, et ce qu'elle apprend sur Melissa n'est pas des plus réjouissants. Les petits villages anglais abritent décidément des personnalités vraiment hors du commun, et un taux de meurtre qui l'est tout autant.
L'enfer de l'amour est un onzième tome très rythmé, qui renouvelle un peu les intrigues des enquêtes d'Agatha Raisin. Les fans l'auront déjà lu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
missmolko1
  24 avril 2018
Agatha et James sont finalement mariés. Mais après quelques jours seulement, Agatha s'ennuie et n'est pas heureuse. James est différent de ce qu'elle espérait et ils passent leur temps à se disputer. Agatha est aussi jalouse que James passe du temps avec Melissa.
"It was supposed to be the end of a dream - the perfect marriage. Here was Agatha Raisin married to the man she had longed for, had fantasized about. Her neighbour, James Lacey. And yet she was miserable.
It had all started with one incident two weeks after they had returned from their honeymoon. The honeymoon in Vienna and then Prague had been taken up with sightseeing and sex, and so no real day-to-day life together had really bothered them. Agatha had kept her own cottage next door to Jame's in the village of Carsely in the Cotswolds. The idea was to make it a thoroughly modern marriage and give each other some space.
Sitting now in her own cottage cradling a cup of black coffee, Agatha remembered the day it had all begun to go wrong."
Et tout devient pire quand Melissa est assassinée et James, blessé, et porté disparu. Agatha se lance dans l'enquête pour retrouver le meurtrier et ramener James à la maison.
Cette enquête est un peu différente des autres car cette fois, Agatha et James sont directement touchés. Coté personnage, j'aime de moins en moins James. Agatha me fait toujours autant rire :
“Turn next right, Aggie.”
“I thought for a while you'd given up calling me Aggie. I wish you wouldn't. Every time you call me Aggie, I feel as if I ought to be standing at the doorway of a terraced house in a mining area in some northern town with my hair in rollers, wearing a chenille dressing- gown and fluffy slippers, and with a cigarette stuck in my mouth.”
“Sounds like you.”
Charles reste mon personnage préféré :
“Let's grab a bite to eat. Give me some money, Aggie, and I'll get it.”
“No,” said Agatha. “You get it.”
“I told you, I forgot my wallet.”
She leaned across quickly, thrust her hand inside his jacket, and pulled oud his wallet. “There you are.”
“Bless me, I was sure I had forgotten it.”
“Good try, Charles. Get food.”
L'enquête est bien écrite, le suspense est présent et comme toujours je n'ai pas deviné le suspect avant la fin. Il me tarde maintenant de lire le tome 12.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
marmotte-g
  29 juin 2018
J'avais hâte de retrouver les nouvelles aventures d'Agatha Raisin et de découvrir ses nouvelles péripéties. le petit plus de ces livres sont le zeste d'humour tout en combinant une pincée de suspens.
Commenter  J’apprécie          200
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   08 juillet 2018
Agatha se sentait toujours mal fagotée quand elle portait des chaussures plates, mais James avait décrété que, puisqu’ils vivaient à la campagne, rien ne la forçait à se percher comme une grue sur des talons de dix centimètres. Et la liste n’avait cessé de s’allonger : ses jupes étaient trop moulantes, ses décolletés trop échancrés, son maquillage trop voyant. Est-ce qu’elle avait vraiment besoin de se tartiner comme ça ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
missmolko1missmolko1   09 avril 2018
“Turn next right, Aggie.”
“I thought for a while you’d given up calling me Aggie. I wish you wouldn’t. Every time you call me Aggie, I feel as if I ought to be standing at the doorway of a terraced house in a mining area in some northern town with my hair in rollers, wearing a chenille dressing- gown and fluffy slippers, and with a cigarette stuck in my mouth.”
“Sounds like you.”
Commenter  J’apprécie          110
missmolko1missmolko1   10 novembre 2017
It was supposed to be the end of a dream - the perfect marriage. Here was Agatha Raisin married to the man she had longed for, had fantasized about. Her neighbour, James Lacey. And yet she was miserable.
It had all started with one incident two weeks after they had returned from their honeymoon. The honeymoon in Vienna and then Prague had been taken up with sightseeing and sex, and so no real day-to-day life together had really bothered them. Agatha had kept her own cottage next door to Jame's in the village of Carsely in the Cotswolds. The idea was to make it a thoroughly modern marriage and give each other some space.
Sitting now in her own cottage cradling a cup of black coffee, Agatha remembered the day it had all begun to go wrong.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
missmolko1missmolko1   02 mai 2018
“The corpse was cold but not stiff, which means she had been dead over thirty-six hours,” said Wilkes. “Of course, I’m sure the flies will give us some clue.”
“Flies?” asked Agatha
The policewoman, who had not previously spoken, suddenly threw back her head, closed her eyes and began to recite, “After death the body begins to smell, and attracts different types of insects. The insects that usually arrive first are the Diptera, in particular the blowflies, and the flesh-flies, or Sarcophagidae. The female will lay their eggs on the body, especially around the natural orifices and in any wounds. Flesh-flies do not lay eggs but deposit larvae instead.
“After about a day, depending on the species, the eggs hatch into small larvae. These larvae live on the tissue and grow fast. After a short time, they moult, and reach the second larval stage. They continue eating and moult to the third stage. This takes about four to five days. When the larvae are fully grown, they become restless and begin to wander. They are now in their pre-pupal stage, about eight to twelve days after the eggs were deposited. Typically it takes between eighteen and twenty-four days from the pupae stage. The exact time depends on the species and the temperature in the surroundings, so by estimating the age of the insects, scientist can estimate the time of death.”
She closed her mouth like a trap. “Are you for real?” demanded Agatha.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alapagedesuziealapagedesuzie   11 septembre 2018
Agatha ne devait jamais oublier le trajet du retour. Elle avait l'impression d'évoluer dans un épouvantable cauchemar, adressant ses prières à un dieu auquel elle ne croyait pas vraiment. Elle était prête à lui promettre n'importe quoi, pourvu que James soit toujours en vie.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de M.C. Beaton (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M.C. Beaton
Un tea time avec Agatha Raisin
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Agatha Raisin et la quiche fatale (niveau facile)

Où vivait Agatha Raisin avant de déménager dans les Costwolds ?

Manchester
Londres
Cambridge

10 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M.C. BeatonCréer un quiz sur ce livre
.. ..