AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226444196
306 pages
Éditeur : Albin Michel (03/06/2020)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 36 notes)
Résumé :
03/06/2020
EAN13 : 9782226444196
Agatha Raisin tombe une nouvelle fois amoureuse ! Cette fois, elle a jeté son dévolu sur George Marston, un jardinier récemment arrivé à Carsely. Hélas, elle n’est pas la seule à lui faire les yeux doux. Alors, pour être sûre de ne pas rater sa cible, Agatha a une idée : organiser un bal de charité rien que pour pouvoir danser avec George et qui sait, le séduire… Mais son beau projet tourne au fiasco lorsque, ne voyant ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  11 juin 2020
Au cours des différents volumes de cette série, Agatha Raisin est tombée amoureuse des dizaines de fois. Après avoir jeté son dévolu sur son voisin, le vétérinaire du village, son coiffeur, un policier, un autre voisin et le nouveau pasteur, la voilà qui s'éprend du beau jardinier qui vient de s'installer au village. Mais bien entendu, celui-ci va se faire assassiner et Agatha va tout faire pour tenter de résoudre son meurtre.
Encore une fois, elle va prendre des risques inconsidérés, elle va se mettre en danger, elle ainsi que les membres de son équipe et bien entendu, à la fin le coupable sera découvert, même si cette enquête va s'étaler sur plusieurs mois.
J'ai souri à de nombreuses reprises tant cette Agatha Raisin peut se montrer écervelée et stupide comme une adolescente amoureuse. Certaines situations sont tout simplement surréalistes mais c'est ça qui est drôle.
Commenter  J’apprécie          250
Sharon
  26 juin 2020
En chroniquant ce titre, je me dis qu'Agatha constitue une exception dans mon parcours littéraire. J'ai découvert Agatha à la bibliothèque, en anglais, avec le tome 18, j'ai reçu les deux premiers tomes en service de presse, et depuis, j'ai lu la série en entier et dans l'ordre ! Cela fonctionne aussi parce que les tomes sont disponibles, et j'espère qu'il en sera de même pour les huit (approximativement) derniers titres.
Quoi de neuf dans les Costwolds ? Et bien, presque rien ! Agatha est amoureuse, et pour une fois, elle semble prête à oublier James. « Semble » bien sûr. Surtout, ça y est, elle n'en peut plus, elle a assez travaillé, elle a bien l'intention d'arrêter son agence de détective et de se consacrer uniquement au beau George, son nouvel amoureux, un jardinier nouvellement arrivé à Carsely. Jamais Agatha – et nous savons très bien depuis le début de la saga qu'elle n'a pas la main verte – n'a eu un jardin si bien entretenu ! Que demander de plus ? Las ! Elle ignore des faits que sa meilleure amie Mrs Bloxby, toujours aussi charmante, capable de renvoyer doucement dans les cordes Mr Bloxby quand il se plaint que son petit déjeuner n'est pas prêt, connait pertinemment : George butine à peu près dans tous les jardins. Ce que l'une et l'autre ne peuvent deviner, cependant, c'est que George se fera assassiner ! Ni une, ni deux, Agatha, qui pensait le séduire lors d'un bal de charité qu'elle avait organisé (Agatha reste une organisatrice hors pair), reprend le cours de sa vie professionnelle et se lance dans l'enquête pour démasquer l'assassin de George, le jardinier.
Oui, toutes les femmes étaient folles de George, toutes ou presque. Reste à savoir laquelle pourrait avoir voulu le tuer – non, pas toutes, cela ferait toujours beaucoup. Cependant, j'ai l'impression que les enquêtes d'Agatha suivent des schémas établis, que l'on retrouve des passages obligés, ou presque. Les errances sentimentales d'Agatha vous lassent ? N'hésitez pas à suivre les deux jeunes membres de l'équipe, Toni, qui s'efforce d'avoir le plus possible les pieds sur terre, et Simon, qui est tombé amoureux d'une actrice séduisante et envoûtante. Toni et Simon ont beau avoir le même âge, Toni est nettement plus mature, plus lucide que lui, et passe son temps à tenter de lui ouvrir les yeux (à croire que tout ce qu'a vécu Simon ne lui a pas servi de leçon) et à le sauver également. Nous retrouvons aussi sir Charles, qui n'en finit plus de se trouver une fiancée, Roy, toujours plus ou moins proches d'Agatha, Billy Wong. Comme souvent, Agatha frôlera la mort – et trouvera que la police, ou les témoins, tardent franchement à lui venir en aide, à elle, et à ceux qui sont menacés parce qu'ils ont enquêté avec elle. Être détective dans les Costwolds n'est pas de tout repos.
Depuis quelques volumes, l'enquête prend son temps, et se déroule sur plusieurs mois – nous voyons le passage des saisons, nous voyons aussi un procès se dérouler, fait rare dans les enquêtes d'Agatha. Nous voyons aussi une longue épilogue, qui montre une Agatha plus déterminée qu'elle ne l'était au début du roman à poursuivre sa carrière de détective.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bookaddict02
  30 juillet 2020
Dans ce tome Agatha Raisin traverse d'innombrables epreuves pour réussir à démasquer l'assassin. Super lecture et histoire interessante. Comme les autres livres de cette série l'intrigue est passionnante avec cette touche d'humour très bristish. le plus dur maintenant va d'être d'attendre pour la prochaine sortie.
Commenter  J’apprécie          90
Luria
  28 août 2019
Quel est le comble quand on tombe en pâmoison devant un homme à femmes ?
C'est que ce tordu, ce malotru, ce fieffé coquin, trousse tout ce qui bouge sauf vous.
Heureusement il a eu la bonne idée de se faire assassiner. Alors Agatha peut embrasser son enquêtrice passion pour oublier sa frustration (et ses ampoules dues aux escarpins trop perchés).
C'est avec un retour des vacances que je coupe le rythmeàpeuprèsretrouvé de mes lectures. Mais sans doute grâce à cela, j'ai aimé retrouver Agatha et Cie alors que je ne l'avais pas quitté depuis longtemps. Alors mort aux rentrées et vive les bouquins légers !
[Lu en Anglais]
[Hiss and Hers]
Commenter  J’apprécie          80
FlofloEnael
  30 juin 2020
Aujourd'hui, je viens vous parler du roman Serpent et séduction de la série Agatha Raisin de MC Beaton. J'ai eu la chance de le gagner également lors d'un concours 🙂 Je me suis dis qu'il fallait que je retente à nouveau malgré mon abandon du tome précédent.
Résumé :
Agatha Raisin tombe une nouvelle fois amoureuse ! Cette fois, elle a jeté son dévolu sur George Marston, un jardinier récemment arrivé à Carsely. Hélas, elle n'est pas la seule à lui faire les yeux doux. Alors, pour être sûre de ne pas rater sa cible, Agatha a une idée : organiser un bal de charité rien que pour pouvoir danser avec George et qui sait, le séduire… Mais son beau projet tourne au fiasco lorsque, ne voyant pas venir l'objet de ses fantasmes, elle le retrouve raide comme un bout de bois, la tête dans un sac rempli de serpents, baignant dans le compost. Aussitôt, les rumeurs se répandent et les langues de vipères aussi : George avait fait plus d'une conquête et… de nombreuses jalousies. À Agatha de jouer… et de se trouver un nouveau fiancé !
Au début, je pensais que ce tome allait plus me plaire que le précédent mais ce ne fût malheureusement pas le cas. Un peu trop lent à mon goût.
Au bout de 150 pages lues, j'ai abandonné ma lecture (ce qui m'arrive vraiment rarement, mais pour le coup deux de suite 🤣). Cette série n'est pas faite pour moi mais j'aurai au moins pu la découvrir ☺️
Vous connaissez cette série ? Quels sont vos tomes préférés ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
SharonSharon   21 juin 2020
Une demi-heure plus tard, le portable de Mrs Bloxby sonna.
« Oui ? fit-elle en s’éloignant au fond du jardin.
– C’est moi. Ton mari. Tu te souviens encore de moi ? tempêta une voix furibonde. Tu es toujours avec cette satanée bonne femme ? Et mon petit-déjeuner, alors ?
– Mets deux tranches de bacon et deux œufs dans la poêle, expliqua patiemment Mrs Bloxby. Allume la cafetière, et glisse deux tranches de pain dans le grille-pain. Je ne vais plus tarder. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2020
Elle fut saisie d’un accès de jalousie sauvage envers cette belle vedette du petit écran qui avait tout bonnement annexé le village. Jessica, à la différence d’Agatha, ne fumait pas. Elle entretenait sa ligne en faisant de longues randonnées chaque week-end. Elle n’avait pas à redouter la déliquescence physique qui tracassait tant Agatha, dont la silhouette tendait obstinément vers le cube, avec des bourrelets qui ballottaient par-ci par-là.Dans un éclair de lucidité, elle se sentit ridicule. Courir après un jardinier ? C’était digne d’un mauvais roman ! Mais elle revit George, son corps harmonieux et ses admirables jambes musclées, et sa bouche prit un pli têtu.À l’assaut… une fois de plus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   21 juin 2020
Mrs Bloxby posa sa petite cuiller et répondit doucement :
« Au sein de ce monde imparfait, j’ai besoin d’avoir foi en une présence parfaite et immuable. Les humains tendent à diviniser d’autres humains, qui, étant imparfaits, déçoivent leurs attentes. Il me semble parfois que chacun de nous porte en lui des aspirations spirituelles qui se trompent quelquefois d’objet. Autrement, pourquoi les gens voueraient-ils un culte à Hitler ou à Elvis Presley, par exemple ? »
Agatha éclata de rire, ses tourments intimes apaisés :
« Si les fans d’Elvis vous entendaient, ils vous mettraient en pièces
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2020
Petite et menue, Jessica avait la trentaine et un minois en forme de cœur encadré par une chevelure d’un roux flamboyant. Elle était drôle et spirituelle. Et par-dessus le marché, son jardin nécessitait apparemment beaucoup d’entretien.Agatha commençait à regretter que ses enquêtes la retiennent si souvent loin du village. L’agence de détectives qu’elle dirigeait à Mircester était florissante. Mais si elle avait choisi de prendre une retraite anticipée et de quitter Londres pour les Cotswolds à l’approche de la cinquantaine, n’était-ce pas justement pour profiter de la vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2020
En retrouvant Toni à l’agence, elle éprouva de nouveau une pointe de jalousie devant la beauté de la jeune femme et son visage éclatant de santé. Elle se regarda dans une glace accrochée au mur. Elle avait des cernes sombres sous les yeux et les ridules de chaque côté de sa bouche paraissaient plus prononcées. Il n’y a pas si longtemps, pensa-t-elle, les femmes de mon âge laissaient leur visage se rider, leurs cheveux grisonner et leur silhouette s’avachir et s’épaissir sans se battre. C’est une greffe corporelle intégrale, dont j’aurais besoin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de M.C. Beaton (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M.C. Beaton
Découvrez les nouvelles aventures d'Agatha Raisin et d'Hamish Macbeth
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Agatha Raisin et la quiche fatale (niveau facile)

Où vivait Agatha Raisin avant de déménager dans les Costwolds ?

Manchester
Londres
Cambridge

10 questions
130 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M.C. BeatonCréer un quiz sur ce livre