AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La couleur du mensonge (78)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
iris29
  25 novembre 2019
Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en commençant cette trilogie et la première chose qui me vient à l'esprit c'est qu'elle sort du lot par son originalité et son "inclassabilité"...
L'histoire se passe au début du VI siècle dans un royaume imaginaire assez hostile. Ça commence un peu comme une dystopie .On ne peut pas parler de fantasy ou de genre fantastique, car pour l'instant , tout est rationnel ( je n'ai croisé aucune bébette, aucune magie...). L' époque et la façon dont c'est raconté ferait pencher la balance vers le conte...
Et donc, il était une fois (!) ... une jeune fille recueillie par sa tante et son oncle par alliance , Sage, qui est présentée à une marieuse. Le caractère de la belle, son intelligence, et son aptitude à passer inaperçue , la font recruter par l'entremetteuse qui décide d'en faire son assistante.
Cette année (comme tous les cinq ans) a lieu à la capitale, le Condordium , sorte de marché au mariage. Dans ce royaume , c'est les marieuses qui font la pluie et le beau temps, organisant des unions où argent et pouvoir s'échangent par le bais des jeunes filles aux dots bien fournies.
Sage sera chargée d'escorter avec sa " patronne" , les jeunes filles et de consigner par écrit tous les renseignements qui passeront à portée de ses oreilles, sur les filles, les soldats les accompagnants, leurs familles, les châteaux où elles sont hébergées...
Son boulot : espionner. Mais elle n'est pas la seule à jouer à ce petit jeu, car le pays voisin menace d'une invasion et sur le chemin, les dangers sont nombreux.
Mêlant habilement des histoires de " filles" à la guerre, au danger, à la trahison, aux attaques, Erin Beaty nous propose une histoire haletante. Les pages se tournent toutes seules . Son héroïne a un sacré caractère, les personnages évoluent et ne sont pas forcément au début , ce qu'ils sont à la fin. Le fait que l'histoire se passe au VI siècle a un charme fou à cause des moeurs, des vêtements, des châteaux , des moyens de locomotion.
Ce roman débute sur un festival d'actions, aucun répit pour Sage et ses partenaires.
Une trilogie qui s'annonce prometteuse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4810
Royalbook
  04 octobre 2020
J'ai énormément apprécié ma lecture. L'intrigue est vraiment très originale, on a un mélange de complots, d'enjeux politiques et bien évidemment d'histoires d'amours.

J'ai d'abord été surprise par les nombreuses références à l'armée. Puisque je n'y connaissais pas grand chose j'avais peur d'être perdu mais ça n'a pas du tout été le cas. On sent bien que l'auteure est familiarisée avec ce milieu et en parle de manière fluide avec des explications précises pour ne pas perdre le lecteur.
La plume d'Erin Beaty est vraiment très agréable, on rentre très facilement dans l'univers qu'elle a imaginé.
En parlant d'univers, il est vraiment original.
On se retrouve dans un pays où les jeunes nobles ont la possibilité de faire appelle à une entremetteuse pour conclure des mariages et donc des alliances. Cependant ce concept n'est pas au goût de tout le monde notamment Sage qui ne veut pas se marier et encore moins avec un inconnu. Elle va donc tout faire pour rater son entretien avec la marieuse Darnessa. Sage ne s'attendait pas à ce que cette dernière lui propose de devenir son apprentie et pourtant elle accepte son offre. Sur le chemin vers le Concordium elle va faire une rencontre qui va sûrement la faire changer d'avis sur le mariage.

J'ai très vite accroché à l'histoire, à l'univers et aux personnages.
J'ai trouvé que Sage était un personnage fort et intelligent qui ne se laisse pas facilement faire. Elle se laisse rarement envahir par la peur et garde son sang froid dans des situations extrêmes afin de trouver des solutions pour s'en sortir. Je l'ai trouvé très mature même si parfois son entêtement est lassant, notamment par la suite.
Quant au capitaine Quinn, j'ai apprécié son côté mystérieux. Tout comme Sage il est dévoué à sa mission et cherche à protéger les autres coûte que coûte.
Les personnages secondaires sont tout aussi appréciable. Je pense notamment au lieutenant Casseck.

Excepté quelques confusions dues à toutes ces histoires de fausses identités et d'espionnages, ce livre se lit très facilement et c'est une très belle découverte. La fin était d'ailleurs très captivante avec de très belles scènes d'actions. Entre les machinations politiques et les secrets des personnages, il est difficile de s'arrêter de lire, il y a une très bonne dynamique, on a pas le temps de s'ennuyer.
Je ne peux que recommander ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
basileusa
  02 mai 2018
C'est rare que j'achète un grand format qui vient de sortir lorsque je ne connais pas l'auteur ! Mais j'ai vu de bonnes critiques passer sur le site et puis la couverture était sympa alors pourquoi pas !
Et il se trouve que j'ai vraiment aimé ce premier tome. On est dans une ambiance époque moderne,sans technologie,dans un monde où les mariages arrangés sont la norme pour la noblesse. Sage n'est pas noble mais a été élevé par son oncle riche, qui lui permet de rencontrer une célèbre marieuse. Sage étant un garçon manqué, la marieuse lui propose plutôt de devenir son assistante. La voilà donc embarquée dans un voyage pour accompagnée des jeunes filles prêtes à marier,escortés par des soldats car les tensions sont grandes avec le peuple voisin....
Il est beaucoup question de fausses identités et d'espionnages autour de ce voyage et parfois je ne savais plus bien qu'elle était le réel objectif des uns et des autres ! Mais peu importe, tout s'éclaire au fur et à mesure et les complots à déjouer sont nombreux et tiennent en haleine ! J'ai beaucoup aimé le personnage de Sage ,elle a de la répartie et ne se soucie pas de ce qu'on pense d'elle. le capitaine Quinn est un personnage plus classique mais attachant .
Ce roman se lit tout seul et je me demande ce que sera la suite (que je vais m'empresser de lire) car ce premier tome peut pratiquement se suffire à lui-même.
Merci à Frisouille de l'avoir sorti de ma PAL dans le cadre de la pioche de mai !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Gaoulette
  09 novembre 2018
Depuis le temps que je voulais découvrir ce roman fantasy de chez Lumen, j'ai attendu le tome 2 pour me lancer, cela évite d'être impatiente et la frustration…
Aucun regret d'avoir attendu. Erin Beaty dont c'est le premier roman nous offre un conte pour adolescent complet avec tout ce qu'il faut pour attirer les petits et les grands. Cependant, un public visé plus à partir de 15 ans car il faut bien mémoriser les contrées lointaines et les manipulations politiques.
Alors que nous propose Erin Beaty? Nous avons Sage, une jeune fille rebelle, orpheline, élevée par son oncle et sa tante de la haute bourgeoisie. A 16 ans, selon la loi, les filles de la haute doivent être mise au mains de la marieuse professionnelle Darnessa pour que celle ci lui trouve un mari qui accomplit certaines conditions. Un mariage non validé par la marieuse et un mariage hors la loi et donc un enfant illégitime. Sage est issue de ce genre d'union. Elle devra cependant passer par ce stratagème mais rien ne se passera comme prévu et elle se retrouvera apprentie pour l'entremetteuse et devra accompagner tout la floppée au Concordium pour la grande cérémonie des couples. Sage va devoir observer tout ce petit monde et va vivre sa plus grande aventure.
Erin Beaty nous propose une immense aventure auprès de Sage et Alex le capitaine d'escorte et Ash le cocher. Erin Beaty est une magicienne et une conteuse hors pair. Elle manie à la perfection sa narration et fait jongler selon les situations dans les pensées de ce trio. Elle donne un très bon rythme à son roman. Un véritable road trip où tout le monde ment à tout le monde et Sage va déceler le vrai du faux. Qui dit manipulation politique dit aussi danger. Un roman à suspense où on se demande quand la guerre va éclater…. D'ailleurs le premier roman d'Erin est addictif et haletant car le danger se profile doucement mais surement et à chaque page on en veut plus. Pour moi, c'est un sang faute pour un premier opus en roman fantasy. Une mise en scène parfaite avec l'art de la guerre, les enjeux politiques et les secrets de la hautes sociétés. On s'attache tout au long de la lecture à tous les personnages car l'auteur arrive à les rendre réels à nos yeux. Un petit coup de coeur pour Charlie.
Un premier tome parfait, tout y était pour mon plus grand bonheur. Il y avait du rythme, du mystère, de l'émotion et même un petit pseudo triangle amoureux qui m'a agréablement surprise.
Une héroïne badass attachante, très intelligente, une sorte de garçon manquée qui s'assume. Elle charmera tout son petit monde.
Un premier tome qui se finit à lui tout seul si on ne veut pas continuer. Mais moi j'ai envie de connaitre l'évolution professionnelle de Sage et si elle sera patiente pour A... Vont-ils avoir une célébration sans accroc? Affaire à suivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
livreclem
  13 juillet 2018
Un bon roman d'héroic fantasy pour grands ados. Sage est en apprentissage chez la plus grande marieuse de sa région. Alors qu'elles doivent amener les promises à un lieu de rencontre avec l'ensemble des marieuses, le parcours semble dangereux. Elles sont escortées par des gardes et chevaliers. Avec sa personnalité curieuse et intelligente, Sage aidera à détourner des conflits et rencontrera peut-être l'amour.

Beaucoup de choses sont attendus mais on se laisse prendre par le récit.
Commenter  J’apprécie          110
AlexSaeba
  19 octobre 2019
ma libraire me l'a conseillé, il y a au moins deux ans, je viens à peine de le lire et je l'ai dévoré en moins de 48h. J'étais même frustrée de ne pas pouvoir le finir hier soir.
j'ai tout aimé dans ce roman: l'intrigue, le background ou univers politico-historique, les personnages, les manipulations de l'autrice, la traduction.
ce n'est pas un coup de coeur mais ça n'en est pas loin, je ressens même une sensation de manque après avoir quitté les deux héros, signe pour moi d'un bon roman. Je ne vous parle même pas de la frustration de ne pas pouvoir m'offrir la suite, faute d'un porte-monnaie archi-vide!
une franche réussite que je recommande chaudement.
Commenter  J’apprécie          80
Selvegem
  22 mars 2018
Un livre dont on m'a beaucoup parlé, et que j'étais curieuse de tenter.
Sage Fowler est une jeune fille de seize ans. Elle est non seulement orpheline, mais aussi une bâtarde, ce qui ne lui laisse pas beaucoup de place dans la société de son époque. Heureusement, elle a été recueillie par un oncle riche et respecté. Malheureusement ? Elle doit se marier, ce qui ne la ravit pas...
Elle rencontre donc une entremetteuse, une de ces femmes qui façonnent le destin d'une femme, mais aussi d'une famille et d'un pays à travers les liens du mariage. Sage ne va pas pouvoir réprimer son indiscipline et ses sarcasmes, ce qui la conduit à échouer mais lui fait gagner par contre une place d'apprentie auprès de la marieuse.
Sa mission ? Voyager jusqu'à la capitale avec un groupe de jeunes filles pour assister au Concordium. Elle et ses compagnes de voyage seront veillés par des soldats d'élite. Sur le chemin, elle devra rendre compte à sa patronne de ses observations, jusqu'à ce que Sage se prenne dans l'engrenage de complots. Car le pays voisin prépare une invasion, et le piège semble se refermer sur elle et les personnes qui voyagent avec elle...
Lorsqu'on m'a parlé de la couleur du mensonge, avec en plus le résumé intéressant et la très belle couverture, je dois avouer que j'étais très intéressée. Mais, malheureusement, le plaisir ne fut pas au rendez-vous, et j'aurais pas de coup de coeur, contrairement à beaucoup de personnes !
Je n'ai pas détesté l'histoire, attention mais... Disons que je me suis énormément ennuyée, du début à la fin ! Et pourtant, il y a de quoi faire : complot, guerre, espionnage, trahisons, et tout le toutim. Mais la sauce n'a pas pris avec moi, que ce soit au niveau du style de l'auteure (ou de la traduction, je ne sais pas), au niveau des personnages (je n'en ai apprécié aucun, ou en tout cas aucun ne m'a marqué), et je n'ai été ni surprise ni émue...
(Voir mon avis complet sur mon blog.)
Lien : https://chezlechatducheshire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Nono19
  18 novembre 2018
Sur les directives de son oncle, Sage Fowler se retrouve chez une marieuse où elle fait forte impression. Pas comme future mariée mais plutôt comme apprentie. En effet, Darnessa sent que cette jeune fille avec son sens de la répartie et de l'observation, sera d'une aide précieuse.
Sage se retrouve sous une fausse identité à accompagner des futures mariées pour le Concordium où les grandes familles nobles se marient entre elles.
Afin d'assurer leur sécurité dans un climat politique tendu, le capitaine Quinn et son équipe sont chargés de leur sécurité.

Je n'en dirai pas plus au sujet de l'histoire pour ne pas spoiler car ce roman réserve pas mal de surprises. Manipulations, fausses identités, secrets, ...
Comme Sage, nous sommes plongés dans le noir cependant le chemin s'éclaire petit à petit ...
Les personnages sont intéressants, l'intrigue aussi. J'aurai juste aimé en savoir plus, que l'histoire soit plus développée tout comme certains personnages.
Maintenant, il s'agit d'un premier tome.
Le monde crée par l'auteure se révèle bien ficelé tout comme le business des mariages arrangés.

Comme les intrigues sont résolues en fin de tome, j'ai peur que le second tome ne soit pas aussi palpitant. A suivre ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Koneko-Chan
  04 septembre 2019
J'ai craqué pour la couverture de ce roman, que je trouve magnifique. le résumé est tout aussi alléchant, on nous dépeint une femme forte en la personne de Sage, ce qui m'a donné envie d'en savoir plus.
Ici, je n'ai pas été déçue, j'aime beaucoup le personnage de Sage : elle est débrouillarde, a du caractère et est en dehors des conventions sociales qui sied à une jeune fille dans cet univers. On adore suivre ses aventures ! Les autres personnages sont également très intéressants. L'auteure a bien construit son histoire, elle sait tellement bien jouer avec les mots qu'on ne sait parfois plus qui est qui : le livre porte bien son nom, le mensonge est au coeur de l'intrigue. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure et tous les rebondissements qui surviennent : j'ai été surprise plus d'une fois et j'adore ça !

J'ai lu ce tome il y a déjà un an, je pense m'y replonger un peu avant de lire le tome 2 que j'étais impatiente de découvrir à l'époque :D
Commenter  J’apprécie          60
larepubliquedeslivres
  20 octobre 2018
Acheté au salon du livre de Paris, j'ai laissé traîner ce livre dans ma pile à lire avant de le lire attirée par le résumé.

Je dois dire que l'héroïne fait beaucoup dans cette histoire. Elle a 16 ans, elle est la préceptrice de ses cousins. Elle a un caractère assez fort, et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Cela peut porter préjudice à une femme dans ce monde qui a les codes sociaux du 18ème siècle. Elle m'a particulièrement plus.

Ensuite, l'autrice nous plonge dans un univers tout simple au départ : Sage accompagne des candidates pour le Condordium. Mais au fil des pages et des points de vues, je me suis bien rendue compte qu'il y a bel et bien une intrigue politique à cette histoire. Et que Sage, peut être bien plus qu'une simple assistante d'entremetteuse dans cette histoire.

Si l'histoire met un peu de temps à démarrer, notamment jusqu'à la rencontre avec l'entremetteuse, ce que pour enchainer riche en rebondissements, autant au niveau de l'action que des révélations. Et c'est bien là tout le talent de l'autrice : le personnage que l'on suite est-il réellement celui qu'on croit. Je dois dire que l'identité réelle de certains personnages m'ont bien surprise. Alors chapeau à l'autrice pour ça.

Bien que j'ai aimé l'héroïne la majorité du temps, je dois dire que je n'ai pas compris certaines de ses décisions. de même pour les autres personnages.

Au niveau des personnages, ils sont relativement tous agréables sauf certaines des prétendantes pour le concordium, et je dois dire que l'une d'elle m'a profondément horripilée, bien que je pense que des personnes comme elles ont bel et bien existées dans les siècles passés et même aujourd'hui.

En bref, c'est un roman prenant avec une héroïne qui n'a pas froid aux yeux. Je lirai avec plaisir la suite qui vient de paraître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1582 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre