AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070539468
170 pages
Gallimard (30/11/-1)
3.37/5   19 notes
Résumé :
Jan, fils d'Afrikaner, né au coeur de la Namibie, grandit avec ses parents et Kaboko qui lui apprennent de nombreuses choses sur les animaux, les plantes,... Suite à un accident tragique de ses parents, Jan quitte la maison des Lointains à destination de nulle part. Dans son voyage, il est suivi par quelque fauves qui abandonnent sa trace. Seule une lionne continue sa course...
Que lire après La maison des LointainsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
La maison des Lointains, elle est en Namibie, dans le veld, perdue au milieu de nulle part. Jan y vit avec ses parents en complète autarcie. Leur plus proche voisin est un éléphant. C'est une vie rude et sage, pleine d'enseignements. Kaboko, de la tribu des Khoi-Khoi partagera leur pauvre vie, employé à la fois fantaisiste ( la vaisselle il ne la fait pas ) et riche d'histoires il devient rapidement l'ami de Jan.
Nature hostile, rencontres d' animaux, histoires extraordinaires et une grande sagesse font de se livre un roman dépaysant.
" La sécheresse faisait du monde une chose dure et fermée comme un poing"

Je m'y suis immergée totalement, me laissant porter par cette vie à l'opposé de notre monde.
La deuxième partie est plus violente. L'amitié entre Jan et la lionne est une belle histoire, mais là je n'y ai plus vraiment cru...La magie avait cessé.
Un roman au rythme d'une vie, avec ses drames et ses rêves, portés par l'écriture superbe et précise de Pierre-Marie Beaude.
Oui un beau roman que j'ai très envie de conseiller.
Commenter  J’apprécie          100
Né en Namibie, Jan a toujours vécu avec ses parents dans la « maison des lointains ». C'est ainsi que ses parents, Frankie et Liselotte ont baptisé la maison en s'installant dans le veld.

Tous trois mènent une existence paisible dans la savane africaine. Jan est bercé par les histoires fantastiques racontées par Kaboko, un africain de la tribu khoi-khoi que son père a embauché pour l'aider à la ferme. Kaboko apprend à Jan des mots de sa langue maternelle mais aussi à mieux connaître la nature sauvage : se protéger des animaux, les comprendre, survivre dans la savane, trouver de l'eau et de la nourriture…
Mais de terribles épreuves attendent Jan : ses parents disparaissent tragiquement emportés par la crue d'une rivière. Fou de douleur, il part, seul, abandonnant la maison des lointains pour gagner la mer.
Mais de loin, une lionne le suit…

C'est un roman initiatique au rythme lent mais qui peut être lu dès 12 – 13 ans, car malgré les mots difficiles du vocabulaire local qui sont expliqués à la fin dans un lexique, l'histoire est simple et pleine de sensibilité...
Commenter  J’apprécie          60
Jan vit en Namibie, en pleine nature sauvage. Il est fils d'Afrikaners. Ses parents se sont installés dans le veld où ils ont construit leur maison, la maison des Lointains. Leur vie est simple et rude. Ils élèvent leur fils avec amour et soin, lui faisant découvrir les lois des hommes et de la nature sauvage, cette nature qui peut être dangereuse. Cependant, malgré leur pauvreté, ils ont pris en charge Kaboko, de la tribu des Khoi-Khoi, alors qu'il cherchait du travail. Dès lors, Jan va s'attacher à cet homme, apprendre sa langue, apprendre son monde peuplé d'êtres fantastiques, percevoir la nature à sa façon. Khoi-Khoi qui vient d'ailleurs, les incite a commercer des zèbres, ce qui transforme leur vie, leur apportant de la richesse.
Tout petit, Jan avait vécu quelque chose de mystérieux avec une lionne. Quelque chose qu'il avait oublié. Bien plus tard, la vie de Jan bascule lorsqu'il comprend que ses parents, partis à la ville, sont morts, emportés par un fleuve en crue. Il fuit, incapable de survivre dans cette maison où tout lui rappelle ses parents, l'insouciance de sa vie passée. Il fuit une vie qui lui semble désormais inutile. Il part, sans but. Il marche jusqu'à la mer, affrontant des périls inconnus, risquant sa vie.
Une lionne le suit, sans relâche, le protégeant, lui rendant quelque chose de ce qu'ils avaient vécu, dans un moment lointain de leur enfance. S'établit une relation étonnante où tour à tour, l'homme et l'animal se protègent, apprennent ensemble la dureté et la douceur de la vie.

Pacifié, devenu un homme, Jan pourra revenir dans la maison des Lointains.

Décidément, Pierre-Marie Beaude excelle dans l'écriture de romans qui se déroulent dans des régions sauvages, que la modernité n'a pas encore atteint et corrompu. Car la vie de Jan et de sa famille est une vie très pure, accordée aux rythmes de la nature. Ils en jouissent quand le temps est clément, ils en souffrent lors de la sécheresse ou des pluies diluviennes.
C'est un monde qui est encore enchanté, où l'inconcevable est encore possible, telle cette rencontre entre le lion et l'enfant, où la droiture est la règle, où le courage, la bonté et la fidélité ont encore un sens. Un monde où l'enfant apprend du sage, même si celui-ci est Khoi-Khoi. Un monde où existe le respect, de soi-même, de la nature, des animaux, des biens d'autrui, des hommes tels qu'ils sont.
Dans ce désert où la vie est rude et la nature brutale, les hommes apportent du calme, ils tempèrent la sauvagerie des lieux et des bêtes. Pourtant actifs, ils sont comme en contemplation devant cet univers indompté, qu'ils pacifient par leur présence.
Jolie écriture, minimaliste, qui laisse place au rêve et à l'imaginaire.

Un roman initiatique à recommander à des lecteurs dès 13 ans et plus..
Lien : http://www.livres-jeunesse.n..
Commenter  J’apprécie          10
Jan et ses parents vivent en Namibie, en autarcie et au contact de la nature. Jan apprend plein de chose sur la Savane d'autant que ses parents accueillentKaboko, de la tribu des Khoi-Khoi qui lui parle de la nature à sa manière.

C'est un roman vraiment très beau. Avec Jan, on découvre la Savane. Il y a un lien particulier entre Jan et une lionne qui prend soin de lui.
Une petite critique toutefois, j'ai trouvé que le roman était un peu lent.
Commenter  J’apprécie          30
Une histoire dépaysante, qui nous plonge dans la vie quotidienne d'un jeune afrikaner en Namibie.
C'est un peu lent dans le rythme mais c'est rapide, facile à lire et cela nous apprend beaucoup sur la vie dans ces grands espaces sauvages avec tous ces animaux autour.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Quand les premiers chapitres de la Bible furent terminés,
Jan eut le droit d’ouvrir Robinson Crusoé. Sa mère y voyait
un livre éducatif puisqu’il montrait comment, avec la Bible
pour seule lecture, on pouvait apporter la civilisation
sur une île déserte et y survivre avec courage pendant
des années.
Jan se fit très vite un ami de Robinson qui, avant sa
rencontre avec Vendredi, vivait seul sur une île. Jan, lui,
vivait avec sa famille et Kaboko sur une terre qu’il aurait
mis des mois à parcourir. Pourtant, la maison des Lointains,
avec ses annexes et ses enclos, flottait, elle aussi, sur un
océan inhumain qui l’isolait du monde.
Commenter  J’apprécie          20
Les Himbas n'ignoraient pas qu'ils étaient sur les terres de la ferme. Ils ne contestaient à personne le droit d'habiter sur un bout de savane sans jamais changer de place pourvu qu'on n'ait pas la mauvaise idée de leur interdire le passage. Franckie eut la sagesse de ne pas leur sortir son titre de propriété, morceau de papier sans valeur à leurs yeux de nomade. (p 15 )
Commenter  J’apprécie          30
Des semaines encore, de gros nuages roulèrent dans le ciel en gésine, mais la pluie ne vint pas. L’Ugab pleurait
ses dernières larmes et l’eau de la mare baissait. Ce n’était plus qu’un liquide épais, rempli de débris végétaux,
qu’on devait filtrer avant de faire la cuisine. Il fallut choisir au jardin quelles plantes avaient priorité pour l’arrosage.
Les réserves de foin étaient au plus bas. De longues plaintes montaient des enclos.
Commenter  J’apprécie          20
Jan inscrivait dans sa mémoire chaque explication
de son père. Il inscrivit aussi les “ tu ne dois pas “
que Frankie prodiguait avec l’autorité de Moïse
donnant les Dix Commandements :
– Tu ne t’approcheras pas de l’éléphant, tu ne resteras
pas dans les hautes broussailles quand tu pistes le lion,
tu n’iras pas pieds nus dans le lit asséché des rivières
à cause des scorpions ...
Commenter  J’apprécie          20
Il désigna un arbre et dit :
- L'arbre n'est pas content.
- Comment le savez-vous?
- Il fait des grimaces.
Et Jan, du coin de l’œil, se mit à observer les acacias en se demandant comment on pouvait voir qu'ils faisaient la grimace.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : savaneVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (36) Voir plus



Quiz Voir plus

Issa enfants des sables

Comment s'appelle l'enfant ?

Okoboé
Issa
Marie
Clément

9 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Issa, enfant des sables de Pierre-Marie BeaudeCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..