AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253936398
336 pages
Le Livre de Poche (27/04/2022)
3.72/5   192 notes
Résumé :
Eugénie D. déborde d’imagination et de projets farfelus pour s’isoler d’un monde qui l’effraie. Elle sait les hommes prompts à arracher les ailes des femmes.
Joséphin, chauffeur de taxi mutique, est né dans un pays en guerre. Il charrie sa maigreur et sa méfiance des hommes. Pour oublier sa mélancolie, il tourne la terre sous ses mains à l’infini.
Leurs vies basculent quand ces deux empotés magnifiques se croisent sur un quai de gare.
Une rencon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (85) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 192 notes

marina53
  27 septembre 2021
Ce jour-là, dans le train, Eugénie D., rêve d'une femme en noir, d'un jeune homme en larmes, une grosse pierre dans la main... Puis se réveille en sursaut. Arrivée en gare Montparnasse, elle aperçoit le chauffeur qu'elle a commandé. Immédiatement sous le charme de cet homme si maigre, elle songe qu'il lui faudrait perdre 30 kilos entre là où elle se tient et le bout du quai... Elle n'a jamais vu des yeux comme les siens qui lui évoquent étrangement ceux du jeune homme dans son rêve...
Au bout du quai, Joséphin admire cette femme au dos en point d'interrogation se diriger vers lui, ne dit mot, saisi par la douceur de sa voix et par la peur aussi. Il l'a tellement attendue... Au lieu de la faire monter dans sa voiture, il la raccompagne à pieds, chez elle, sous la pluie. Elle parle, il l'écoute... Tous les deux surpris et ravis de constater qu'ils habitent la même rue, signe d'une promesse de retrouvailles...
Eugénie D. et Joséphin, une rencontre d'une rare évidence... Deux êtres cabossés, meurtris, aux fêlures pourtant invisibles. Lui parle peu. Son seul moyen de communication, l'argile qu'il façonne, ses céramiques devenant les seuls détentrices de secrets trop lourds à porter pour ses épaules si frêles. Elle a oublié les mots doux, heurtée par la violence de certains. Leur rencontre, sur les quais de la gare Montparnasse, est-elle vraiment due au seul hasard ? Sous ses faux airs de conte, ce roman traite, avec une certaine poésie, de sujets aussi graves et douloureux que la violence faite aux femmes, la grossophobie, la guerre. Avec délicatesse et justesse, Baptiste Beaulieu nous plonge dans un conte tendre, doux-amer, aussi insolite qu'émouvant. de sa plume poétique, mélodieuse et fantaisiste, il dépeint l'histoire d'un amour intemporel et hors du temps...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          624
Kittiwake
  03 mai 2021
Joséphin et Eugénie se sont rencontrés un soir de pluie à la gare Montparnasse. Tellement troublés par le premier regard qu'ils se sont échangés, que Joséphin a oublié de conduire Eugénie vers la voiture qui devait l'acheminer jusqu'à son domicile et qu'Eugénie l'a suivi à pied sans mot dire. Il faut dire que le langage n'est pas un talent naturel pour eux. Joséphin ne peut s'exprimer qu'en modelant de la terre glaise, et Eugénie manque de mots. le passé qu'ils cachent douloureusement les condamne à la solitude .
Les premiers pas sont difficiles à franchir, pour Eugénie, la grosse que l'on regarde avec pitié ou dégout dans la rue, et pour Joséphin, si grand et si maigre et si muet.
C'est l'histoire de leur rencontre et de leurs confidences, du soin mutuel qu'ils s'apportent , du partage progressif de ce passé qui les mine..
L'empathie fonctionne, et on s'attache à ces deux blessés de la vie.
Mais la forme donnée au roman est surprenante. Il n'y a pas d'unité de style. Une grande partie est écrite comme un conte parlé, des poésies s'interposent, et d'autres passages sont plus classiques. de quoi y prendre un peu son latin.
Cela nuit au plaisir de la lecture. Et c'est dommage car les personnages sont
intéressants.
Merci à Netgalley et aux éditions Fayard.

Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
La_Bibliotheque_de_Juju
  16 juin 2021

Leur histoire, c'est l'histoire d'un amour.
Lui, c'est Joséphin, c'est joli, comme prénom, Joséphin, c'est joli et étrange. C'est beau, comme le bizarre peut l'être parfois. Un peu surréaliste, comme ce roman à l'orée des genres.
Elle, c'est Eugénie D. Isolée d'un monde qui l'effraie, gauche à force de ne pas savoir tenir droite, coincée dans ses kilos et dans le regard des autres.
Baptiste Beaulieu tisse une histoire comme on récite un poème, comme une veillée au coin du feu, comme on saute dans les flaques pour oublier un peu la solitude de notre époque.
Onirique, poétique, déjanté parfois, bouleversant d'humanité, c'est l'histoire d'une rencontre entre deux hurluberlus qu'on aime découvrir.

Véritable mélange des genres, Baptiste Beaulieu passe parfois du coq à l'âne, de Joséphin à Eugénie, entremêlant les genres pour conter leur histoire. Parfois déstabilisant, souvent émouvant. Il faut plonger dans ce roman atypique comme on rencontre. Sans à priori, sans fil conducteur. Faire le choix de s'égarer un peu parfois, en tant que lecteur, dans la substance de ses personnages atypiques.
Pour raconter cette rencontre, cet amour, l'auteur a choisi d'alterner leur passé de doux dingues solitaires et leur rencontre un soir pluvieux à la gare Montparnasse.
C'est un roman qui déstabilise son lecteur, par cette multiplicité des styles, des thèmes, c'est un roman que l'on lit comme on se souvient, au réveil, d'avoir rêvé, sans avoir toutes les clefs mais avec ce sentiment diffus d'avoir vécu un moment doux.
Vous l'aurez compris, le dernier Baptiste Beaulieu, c'est tout un poème. Loin des codes établis, loin du planplan et du ronron auquel parfois nous, lecteurs, sommes habitués. Lire ce roman, c'est se faire surprendre et adopter ces deux êtres, entre Amélie Poulain et Boris Vian.

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
dannso
  25 octobre 2021
Il faut parfois donner une deuxième chance à un écrivain. Merci à Marina pour sa critique qui a mis fin à une longue hésitation envers ce roman.
Roman ou plutôt conte, aux frontières du réel, où toutes les formes de l'écriture se mêlent, où l'auteur enchevêtre habilement différentes temporalités.
Il est difficile de le résumer, il est tellement plus que l'histoire d'Eugénie et de Joséphin, il est universel. Il est la voix de toutes ces femmes martyrisées, humiliées, rabaissées. Il est le rêve et la magie. Il faut juste lire les mots et se laisser emporter.
Commenter  J’apprécie          390
cecille
  27 mai 2021
Eugénie, mi-femme, mi-poésie, excentrique et se méfiant des hommes rencontre Joséphin sur le quai de la gare Montparnasse.
Se connaissent-ils déjà ?
Tous les deux sont des êtres blessés qui parviennent tant bien que mal par leur création à s'épanouir.
Le passé, la terre va les unir.
Dans un univers bien particulier, je dirais un conte moderne au style de Mathias Malzieu, les personnages sont bouleversants de poésie et d'Amour. Ils ont séduit toute mon attention, même si parfois je ne suis pas certaine d'avoir tout compris. Ils interpellent tant par leur souffrance que leur envie de vivre.
La beauté de l'Amour, la beauté de la parole, du geste, Baptiste Beaulieu a su donner une émotion vive à des personnages fantasques mais bien réels me laissant happer par leur foi l'un en l'autre et l'espoir qui renaît de tout mal.
Une édition originale qui à mon sens, donne une force certaine !
Merci

#Cellequilattendait #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          285


critiques presse (1)
Psychologies   05 juillet 2021
Baptiste Beaulieu, notre chroniqueur-médecin (ou l’inverse), nous donne un conte léger et profond, où l’amour fleurit, se fout de tout, et surtout de ce qui gêne les gens raisonnables.
Lire la critique sur le site : Psychologies
Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
LeslivresdemilieLeslivresdemilie   23 mai 2022
Derrière cette apparence de normalité que nous affichons tous, il y a ce qu’on ne dit pas, ce qu’on tait et garde pour soi.
Telle fille a sa droite, sa fissure s’appelait eczéma.
Tel garçon à sa gauche, la sienne s’appelait pellicules.
Commenter  J’apprécie          30
marina53marina53   01 octobre 2021
« Quiconque nous parle de sa solitude nous parle de nous. L'homme a ses sous-bois, où personne ne s'aventure, pas même lui, mais qui sont là : la nuit de l'enfance, les échecs, les renoncements, le brusque émoi d'un nuage au ciel. »
Simone de Beauvoir
Commenter  J’apprécie          200
inajiinaji   25 avril 2021
Elle ne voulait pas d’une âme sœur (y croyait-elle seulement ?), non, elle souhaitait un être humain. Un vrai. Un simple. Doux attentif gentil. Avec des émotions. Et se coucher tous les soirs dans ses bras, forte de l’assurance suivante : cette personne-là me veut du bien. Quel luxe ! Car, en définitive, combien sont-ils, ceux qui pourraient en espérer autant ?
Commenter  J’apprécie          80
dannsodannso   25 octobre 2021
Si un seul d'entre eux se comporte bien, alors tout s'effondre : les femmes sauront qu'elles méritent mieux que les restes qu'ils ont à offrir depuis que le monde est monde. Elles cesseront immédiatement de courber la tête et réclameront toutes, ensemble, leur juste place ici-bas.
Commenter  J’apprécie          100
marina53marina53   27 septembre 2021
« Il m'arrive de penser que je suis les saisons, le mois de janvier, le mois de mai, le mois de décembre : que je fais partie de la boue, du brouillard et de l'aube. »
Virginia Woolf
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Baptiste Beaulieu (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Baptiste Beaulieu
Baptiste Beaulieu | La joie et le reste
autres livres classés : poésieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4481 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre