AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782040163518
Éditeur : Bordas (05/07/2003)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans le flot des publications consacrées à la littérature de langue française, pourquoi ajouter ces quatre gros volumes ? La question n'est pas embarrassante, dans la mesure où le vif sentiment d'une lacune a déterminé ses trois responsables à entreprendre le présent ouvrage.
Cette lacune semblait porter tant sur la nature des contenus que sur l'organisation concrète de l'information, par rapport à des besoins en évolution rapide. Le caractère vague du concep... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tandarica
  23 mai 2020
J'ai eu cet ouvrage de très grande qualité pédagogique par le biais d'une opération de désherbage de ma médiathèque. Quelle chance ! Un grand nombre de contributeurs pour ce premier volume qui va de Noureddine Aba à Tony Duvert.
À consulter sans modération !
Commenter  J’apprécie          210

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   23 mai 2020
Allégorie : si l'allégorie n'est plus aujourd'hui ressentie que comme partie de l'arsenal rhétorique, elle fut à l'origine la traduction d'une vision du monde, vision où le concret ne s'oppose pas à l'abstrait, antérieure à la dichotomie sujet/objet. L’allégorie médiévale participe ainsi d'une lecture de l'univers dans laquelle la représentation–linguistique, picturale, sculpturale–permet de « rendre accessible l'insaisissable » (Strubel). À sa façon, l'allégorie apparaît donc comme une volonté pédagogique et l'on ne s'étonnera pas que ses champs d'application privilégiés aient été la religion et les institutions, et ses périodes de prédilection le Moyen Âge chrétien et le républicanisme militant : l'un comme l'autre ont entouré l’homme–fidèle ou citoyen- de tout un attirail iconographique (vitraux, pour le sacré ; statues, tableaux, etc.) qui n'était que la transposition « vivante » d'une parole elle-même « imagée ». Et rien d'étonnant, non plus, que le surréalisme ait redécouvert les vertus de l'allégorisme : déchiffrage du monde et militantisme se rejoignent de nouveau pour impressionner l'homme contemporain.

(planche située entre les pages 64 et 65)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littératures des langues romanes. Littérature française>Littérature française: 16e siècle (11)
autres livres classés : dictionnaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Auteurs proches de Jean-Pierre de Beaumarchais
Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2499 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre