AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Christine Lemayeur (Illustrateur)Bernard Alunni (Illustrateur)Valérie Stetten (Illustrateur)
ISBN : 2215060794
Éditeur : Editions Fleurus (19/09/1997)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Les dinosauresà long cou, à épines et à plaques, ceux qui ont des crêtes sur la tête, qui semaient la terreur et avaient des griffes très crochues, une armure sur le dos, avec ou sans dents, à casque ou volant, sur terre ou dans le ciel, qui étaient-ils tous ces dinosaures ? Cette imagerie au papier glacé invite les 8-10 ans à découvrir les dinosaures et à s'interroger sur les pourquoi de leur disparition. L'astuce ? Un dessin en noir et blanc qui, à chaque page et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nastasia-B
  13 septembre 2014
Ne me demandez pas pourquoi. Je ne sais pas " pourquoi ? " ce livre plait aux enfants, mais c'est un fait constaté : il plait. J'ai beau le tourner et le retourner dans tous les sens, je le trouve moche, mal fait, succinct, assez pitoyable et pourtant, son succès ne se dément pas auprès du public ciblé.
Ceci nous invite donc à beaucoup d'humilité dans l'émission de nos avis concernant les livres jeunesse. J'en ai vu des tas que je trouve superbes, bien pensés et bien faits et que la grande majorité des enfants auxquels je les ai présentés a dédaigné.
Donc, pour chaque point, a priori, faible de l'ouvrage de mon point de vue, je vais essayer de me faire violence pour comprendre ce qui peut être séduisant pour l'enfant.
Point " faible " n°1 : les dessins sont absolument horribles, pas crédibles, pas vraisemblables avec des couleurs bien trop éclatantes pour mimer, ne serait-ce que de très loin, la réalité (en tout cas pour les animaux disparus) mais, ceci ne rebute absolument pas les enfants, au contraire, eux qui aiment beaucoup la couleur et qui seraient déçus de rencontrer des dinosaures ternes.
Point " faible " n°2 : c'est un micmac pas possible entre dinosaures (toutes périodes confondues), mammifères géants du tertiaire, premiers hominidés et hommes préhistoriques du néolithique, si bien que les enfants pourraient croire tout ce joli petit monde contemporains les uns les autres. Il est vrai qu'à l'échelle d'un enfant de 6 ou 7 ans, 10 000 ans ou 100 000 ans av. J. C., 1 million, 10 millions ou cent millions d'années avant notre ère, c'est du pareil au même. La fascination des enfants provient manifestement de " l'exotisme " de toutes ces formes disparues et non de leur positionnement à l'échelle historique.
Point " faible " n°3 : des jugements de valeur probablement très inappropriés dans un ouvrage documentaire du genre : " Certains possédaient des cornes particulièrement curieuses. ", " La vie des australopithèques n'est pas facile ! ", " Ce géant était un herbivore lent et sans danger. ", " Ils avaient des ailes mais s'en servaient très mal ", " L'oviraptor n'avait pas très bonne réputation ", etc., etc., etc. ça fourmille de phrases de ce type absolument scandaleuses et qui me font condamner sans appel, scientifiquement parlant, l'ouvrage. Mais c'est précisément ce genre de langage facile et avec une forte connotation anthropomorphique et anthropocentrique que les enfants affectionnent.
J'ai beau, à longueur d'années, leur enseigner l'emploi de termes exacts et l'abandon de leurs préjugés, tant que je n'ai pas répondu " en leurs termes ", ils ont tendance à vouloir me reposer la question encore et encore. (Par exemple, en langage " enfant ", un dauphin, c'est gentil et un requin, c'est méchant. Mieux encore, un grand dauphin, c'est gentil, un orque épaulard, c'est méchant. Ça devient même carrément subtil lorsqu'on arrive au requin-baleine, qui lui est gentil, pas comme le vilain cachalot, qui lui est méchant. Ils ont beau tous être des prédateurs marins, c'est comme ça, il faut le savoir, c'est immuable, c'est contenu dans les tables de la loi enfantine. Idem pour les chiens et les loups, les chouettes et les aigles, etc.)
Il y aurait encore bien d'autres " points faibles " à mentionner, mais vous avez compris le message. À mes yeux ce livre est une nullité absolue mais les enfants en raffolent. Alors qu'est-ce qui est le mieux ? Un bon livre que les enfants ne regardent pas ou un mauvais où ils ont une chance — même infime — de découvrir une information véritable ? That is the question. À vous de la trancher. Souvenez-vous toutefois que ce que j'exprime ici n'est que mon avis, c'est-à-dire, bien peu de chose à l'échelle des temps géologiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4915
Pavlik
  25 août 2014
Voici un documentaire vraiment complet pour aborder les thèmes des dinosaures et des hommes préhistoriques avec nos chères têtes blondes. L'ouvrage est divisé en deux parties. La première nous présente des représentants des principales familles de dinosaures (avec une représentation de la taille par rapport à celle d'un homme), leurs régimes alimentaires et leurs stratégies de défense et de prédation, ainsi, et cela mérite d'être souligné, que des exemples d'animaux de la méga-faune. En effet, si les traditionnels mammouths et autres rhinocéros laineux sont souvent abordés dans d'autres documentaires jeunesse, il n'est pas si courant que ça d'entendre parler des chevaux-gorille, gigantopithèques et autres mégathériums. Seul bémol, on aurait apprécié quelques exemples de dinosaures marins. La seconde partie, sur les hommes préhistoriques, est, elle aussi très complète, et va de l'australopithèque jusqu'à l'homo sapiens sapiens et le néolithique. A partir de 6,7 ans.
Commenter  J’apprécie          100
Elcantou
  01 décembre 2016
Je remercie, les imageries Fleurus pour l'envoi de ce livre en service presse.
Une réédition tout simplement magnifique.
Cet ouvrage se compose de plusieurs thématiques : Dinosaures et animaux préhistoriques : comment connaît-on les dinosaures?, les différents dinosaures, les hommes préhistoriques : sur les traces de nos ancêtres, le feu transforme la vie, de la pierre au feu, la chasse, le perfectionnement des outils, la pêche, les différents campements, ...
Ma fille adore les dinosaures suite à un dessin animé sur la découverte des différentes espèces.
Dans ce livre, elle aime découvrir ceux-ci, l'histoire des hommes pas trop pour le moment.
Dans les applications interactives, ses préférés : le monde jurassique, du fossile au musée la différence entre les animaux préhistoriques et ceux d'aujourd'hui et les étranges dinosaures.
En bref, Fleurus a très bien fait de rééditer ses ouvrages qui sont des perles de savoir et connaissances pour nos enfants.
Les pages interactives permettent aux enfants d'apprendre en s'amusant, quoi de mieux.
Encore un très bel achat pour faire un cadeau à n'importe quel moment de l'année pour tous les enfants qui veulent apprendre comment était la vie avant nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vassia7178
  10 novembre 2018
Avec cette imagerie, l'enfant découvre le monde fascinant de la Préhistoire.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   13 septembre 2014
Il est rare de retrouver un squelette fossilisé entier. Pour l'étudier, il faut d'abord le dégager de la roche. [...] Reconstituer un squelette, c'est comme faire un immense puzzle sans modèle. Cela peut durer des années !
Commenter  J’apprécie          150
vassia7178vassia7178   10 novembre 2018
Les grottes ne sont pas toujours vides. Elles servent d'abri à des animaux sauvages comme l'ours ou la hyène.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1024 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre