AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782848655383
106 pages
Éditeur : Sarbacane (22/08/2012)
3.46/5   49 notes
Résumé :
Élèves de seconde dans le 7e arrondissement de Paris, David, Élise, Anne-Laure, Florian et Gonzague décident, comme souvent, de sécher les cours. Mais cette fois, ils kidnappent une fillette, sur un coup de tête, à l'entrée de la piscine municipale. Dans le huis clos du studio chic de Gonzague, ils commencent à la malmener, d'abord verbalement, puis physiquement, franchissant une à une les limites. Toutes ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,46

sur 49 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
1 avis

AudreyT
  11 janvier 2018
****
Que peut décider de faire un groupe de jeunes qui veut sécher les cours ? Que peuvent inventer des adolescents en manque d'activité ? Jusqu'où peut pousser l'ennui ?
Quand des lycéens de bonne famille, qui ne manquent de rien, qui possèdent tout ce qu'ils veulent, qui n'ont de limites que celles qu'ils se fixent, s'assemblent, cela donne une histoire terrifiante et glaçante comme ce roman !!
De Clémentine Beauvais je connais les romans, les très bons romans pourrais-je même ajouter. Je suis tombée sur ce tout petit livre, à peine 100 pages, au hasard et je l'ai lu d'une traite. Il est une fois encore très bien écrit, prenant et effrayant.
Il nous amène à nous questionner sur l'effet de groupe, sur les limites que tout un chacun se pose, le courage qu'il faut avoir pour s'opposer à des actes qui nous heurtent.
Un roman fort, percutant et intelligent...
Commenter  J’apprécie          370
orbe
  02 février 2013
Une bande de jeunes lycéens kidnappe une petite fille. David raconte l'inexplicable. Comment ils en sont venus à séquestrer une toute jeune enfant, le déroulement des faits. Manque l'explication. Quelques pistes sont évoquées...

Un livre qui met mal à l'aise. Un fait divers sous forme de fiction mais qu'on imagine très bien se dérouler dans la réalité ! Il évoque avant tout le phénomène de groupe et les terribles effets combinés de l'ennuie et de la haine.
Pourtant, même si les thèmes abordés sont intéressants et l'écriture fluide, le récit reste de l'ordre des "affaires non élucidées", frustrant. Au final, il ne reste que la démangeaison.

Lien : http://0z.fr/HEOQ3
Commenter  J’apprécie          180
PC37Shu
  06 octobre 2016
Court roman jeunesse qui se lit d'un trait, ce livre m'a mise mal à l'aise.
Des ados riches et désoeuvrés enlèvent une fillette de 6 ans et la ramènent dans le studio de l'un d'eux où ils vont l'humilier et la malmener.
En fait, ça fait froid dans le dos, ces ados qui font des trucs horribles sans états d'âme. le livre porte le sigle d'Amnesty International, organisation qui milite en faveur des droits humains. Je pense qu'il serait important de faire lire ce genre de romans à l'école vers douze ans peut-être avec un encadrement et une discussion.
Un message important, un style simple et efficace. Pour moi, c'est un tout bon roman jeunesse.
Commenter  J’apprécie          80
Crocodyll
  12 juillet 2012
Stupéfiant.
Cette oeuvre mettant en scène un groupe d'adolescents qui s'ennuie et une petite fille ne peut laisser de marbre.
Car rien ne laissait croire qu'ils allaient maltraiter une enfant. Eux même ne s'y attendaient pas.
C'est sur un coup de tête qu'ils la kidnappent et la séquestrent. Parce que c'est une pouilleuse. Et ils n'aiment pas les pouilleux. Parce que, les pouilleux, on peut se moquer d'eux. Parce que, les pouilleux, ils sont là pour recevoir la haine qui s'accumule dans le coeur des autres. Et ce sont ces même pouilleux qui doivent se taire en se faisant dépouiller.
L'auteur, dans son court texte a su montrer cette noirceur que chacun a au fond de soi. Sans compassion, en narration et avec justesse, il a prouvé avec classe l'innocence de la violence humaine.
Commenter  J’apprécie          60
AnitaBomba
  10 mai 2014
(dès 12 ans)
Un groupe de lycéen-ne-s des beaux quartiers enlève une petite fille noire alors qu'ils sèchent les cours, sous le prétexte qu'elle a des poux et qu'il faut lui enlever... Ils l'emmènent dans le studio de l'un d'entre eux, l'épouillent, puis lui rasent la tête...
Le rythme est parfait : l'enlèvement est raconté en temps réel, on est happé. le sujet, la violence exercée par une classe aisée, est a priori rarement traité.
Dans la première moitié du texte, le racisme comme motivation, le phénomène de groupe dans l'enchaînement des évènements et la montée de la violence, sont très bien décrits et crédibles. de même que les réactions de la petite fille, apeurée, incrédule, paralysée.
Mais dans la seconde partie la raison « logique » apportée à leurs actes (un de leurs amis est mort plusieurs mois auparavant dans un accident de scooter provoqué par une mauvaise réparation, la faute au garagiste noir...), et l'épisode des vieux voisins surlignent trop le trait et font décrocher de la lecture.
La fin est déconcertante : on se demande vraiment si dans la réalité les condamnations seraient aussi sévères !!, et surtout la folie qui éclate chez tous les membres du groupe dès qu'ils sont interpellés par la police ne cadre pas du tout avec le reste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Culturebox   10 septembre 2012
Ce roman est court, glacial, sec. Il décrit avec une minutie chirurgicale ce déchaînement de haine. Le rôle de chacun. L'effet de groupe.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   02 février 2013
Dans les journaux, ils ont appelé ça un crime social, un crime raciste, un crime de classe. Certains ont mentionné Mathieu pour essayer un peu de nous dédouaner, mais personne n'est vraiment dupe, ce n'est pas parce que la tête de ton pote a explosé comme une pastèque contre un lampadaire en scooter que tu dois kidnapper une gamine, ça n'a rien à voir.
Commenter  J’apprécie          140
orbeorbe   02 février 2013
Les gens veulent savoir pourquoi, pourquoi - mais il n'y a pas de pourquoi, ça ne vous arrive jamais, à vous, qu'il n'y ait pas de pourquoi?
Commenter  J’apprécie          50
TimbyTimby   26 mars 2015
On ne lâche pas La Pouilleuse une fois qu'on l'a commencée. C'est cruel, bien écrit, et haletant. la légèreté des personnages qui se livrent à un acte abject est très bien rendue. La deuxième partie est peut-être un peu rapide et la lettre de la fin relève un peu du passage obligé. C'est quand même très bien écrit et chouette.
Commenter  J’apprécie          00
Virginie94Virginie94   13 février 2018
Alors c'est vrai qu'on m'a toujours présenté, dans cette affaire, comme le type pas compliqué, le plus sensible de la bande. On a dit que si j'avais eu de l'autorité sur les autres, j'aurais pu empêcher tout ça, mais je crois que c'est faux. Si j'avais eu de l'autorité, justement, j'aurais fait exactement la même chose.
Commenter  J’apprécie          00
Virginie94Virginie94   13 février 2018
Ils ont essayé de chercher des explications, ils ont voulu comprendre, on a essayé de les aider en répondant à toutes leurs questions.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Clémentine Beauvais (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clémentine Beauvais
Sainte Marguerite-Marie et moi Clémentine Beauvais Éditions Quasar
Sainte Marguerite-Marie 2.0 ! Lointaine descendante de la sainte de Paray le Monial, Clémentine Beauvais, jeune femme agnostique, écolo et féministe nous ravit avec une biographie aussi sérieuse que décalée. Rarement, vous trouverez une lecture spirituelle aussi joyeuse et iconoclaste Un décoiffant moment de lecture ! ©La Procure
À travers l'exploration de la figure de Marguerite-Marie Alacoque, une mystique du XVIIe siècle avec laquelle elle partage de possibles liens familiaux, Clémentine évoque avec humour et bienveillance sa découverte du monde catholique. Confrontée aux pertes de mémoire de sa grand-mère ainsi qu'à une grossesse, la jeune écrivaine raconte son besoin de renouer avec ses racines. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/sainte-marguerite-marie-moi-clementine-beauvais/9782369690894.html
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






.. ..