AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2701193664
Éditeur : Editions Belin (14/12/2015)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Les débats autour de la notion du genre, que ce soit ceux qui ont concerné le mariage pour tous ou les ABC de l'égalité à l'école, révèlent les crispations qui se manifestent dans la société française autour des identités sexuées. Comment ces identités masculine et féminine se sont-elles construites au cours de l'histoire ? Comment la définition de la masculinité et de la féminité ont longtemps pu servir à justifier la domination masculine ? L'examen du poids de la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Laureneb
  31 mai 2018
Un travail historique universitaire accessible à tous, même aux non-spécialiste de l'histoire du genre, grâce à son style clair et pédagogique. Car ici, les chercheuses partent de situations concrètes pour montrer qu'elles ne sont en rien naturelles, mais qu'elles correspondent à des constructions sociales. Ainsi, le bleu n'a pas "toujours" été associé aux garçons et le rose aux filles, c'était même le contraire au Moyen-Âge ou à l'Époque moderne, le bleu étant par exemple la couleur mariale.
Et à partir de cet exemple stimulant des couleurs, le lecteur apprend des choses sur la construction des stéréotypes de genre au XIXème siècle, époque de la grande différenciation : les goûts des couleurs et les pratiques à avoir/à acquérir dans son enfance pour correspondre au genre masculin et au genre féminin. Les loisirs, les vêtements, toutes les pratiques culturelles donc, ne sont pas innées mais acquises.
Commenter  J’apprécie          10
Rosalia94
  11 novembre 2017
Livre bien écrit, documenté et accessible à tous les publics. Avec de nombreuses notes et références précieuses. Et une bibliographie pour ceux qui souhaiteraient approfondir différents aspects historiques évoqués.
Une référence sur le sujet.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   08 juillet 2016
L'histoire de la masculinité et de la féminité a fait l'objet de nombreux travaux historiques récents, mais leur étude est souvent disjointe. Or le masculin et le féminin résultent d'un rapport social, l'un se construisant toujours en rapport à l'autre, avec des frontières mouvantes et en perpétuelle évolution. En faisant une histoire du corps et de ses représentations, des lois juridiques et sociales, de l'éducation, des règles de l'apparence et des enjeux de pouvoir entre sexes, nous voyons se dessiner, au fil du temps, des définitions changeantes, parfois surprenantes, de ce qui fait de nous des hommes et des femmes dans la société française.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
wentworth23wentworth23   08 juillet 2016
Le rose pour les filles et le bleu pour les garçons allait-il de soi? Il n'en n'a pas toujours été ainsi. ce lieu commun est relativement récent ; le questionner nous incite à regarder de plus près la construction de la différence des sexes sur la longue durée car, pour paraphraser Simone de Beauvoir, on ne naît pas femme (ou homme d'ailleurs) on le devient. S'il y a sans aucun doute deux sexe principaux, qui se distinguent par des particularités anatomiques et physiologiques liés à la reproduction, reste à voir comment notre société a "fabriqué" des attributs associés eu masculin et au féminin - ce qu'on appelle le genre - à partir des données biologiques. La compréhension de cette histoire est d'autant plus essentielle que ces deux catégories ont longtemps induit une hiérarchie et servi à justifier la domination masculine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23wentworth23   08 juillet 2016
En septembre 2014, les écoliers de la commune de Puteaux dans les Hauts-de-Seine se sont vus offrir du matériel en vue de la rentrée scolaire : un cartable rose comprenant notamment un kit pour fabriquer des bijoux pour les filles et un cartable bleu avec un petit robot à construire pour les garçons. Cette initiative à provoqué une polémique, la question des stéréotype de genre éveillant de vifs débats dans la société française.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rosalia94Rosalia94   11 novembre 2017
Des pédagogues ambitieuses, comme Marie-Pape Carpantier, qui fut directrice, formatrice et inspectrice de salles d'asile, contribuent à rénover l'enseignement pré-élémentaire....
C'est à Pauline de Kergomard, inspectrice générale des salles d'asile de 1879 à 1917, qu'on doit leur transformation en véritables écoles maternelles, constituant ainsi la base du système scolaire de la France républicaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rosalia94Rosalia94   11 novembre 2017
L'amélioration du niveau d'éducation des filles est l'une des priorités des féministes au XIXe siècle car elle est perçue comme un puissant facteur d'autonomie pour les femmes, comme en témoigne le parcours de Julie-Victoire Daubié, restée célèbre pour être la première bachelière de France en 1861.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : représentationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Scarlett Beauvalet-Boutouyrie (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1741 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre