AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072720907
Éditeur : Gallimard (01/03/2017)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 39 notes)
Résumé :
"'Alors, c'est la cérémonie des adieux ?' m'a dit Sartre, comme nous nous quittions pour un mois, au début de l'été. J'ai pressenti le sens que devaient prendre un jour ces mots. La cérémonie a duré dix ans : ce sont ces dix années que je raconte dans ce livre."Simone de Beauvoir.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
frandj
  07 mars 2017
Pour ma part, je n'ai jamais porté Sartre et De Beauvoir dans mon coeur. Après avoir atteint l'apogée de leur notoriété, ils se sont donné l'air d'intellectuels toujours sûrs d'avoir raison, mélangeant allègrement (à leur profit) morale et politique, mettant en pratique l'adage « Plus à gauche que moi, tu meurs ». En particulier, la dérive maoïste de Sartre, après '68, me semble pathétique. Eh bien, ces deux personnes arrogantes avaient un coeur, oui, oui ! Après avoir lu ce livre, je n'ai plus de doute à ce sujet.
Le témoignage de Simone de Beauvoir sur les dix dernières années de la vie de Sartre est, d'une certaine manière, extrêmement touchant. le déclin physique de cet homme, son courage pour affronter calmement une mort devenue inévitable, sa lutte pour continuer à écrire et agir, la fidélité indéfectible de sa compagne et de ses amis, sont décrits sobrement et exactement dans ce court livre.
Au fond, Sartre a eu un destin final très similaire à celui d'un citoyen lambda. Les hommes ont des personnalités très diverses, pas toujours sympathiques ! Mais, à la fin de leur existence, ils sont peu ou prou rattrapés par leur condition simple d'homme. Et cette humanité trouvée, ou retrouvée, peut éclairer d'une sombre lumière leur vie de grand malade et leur mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jcequejelis
  29 septembre 2012
Simone de Beauvoir retrace les dix dernières années de la vie de Sartre. le livre est divisé en autant de chapitres. Quelques pages pour 3650 jours, remplit de lectures, d'écriture, de voyages, de conférences, de meeting, de manifestations c'est peu.
Mais elle glisse des habitudes de vie du philosophe qui nous le font mieux connaitre et surtout elle suit le vieillsissement ce cet homme qu'elle aime. Et à la fin elle se couche à côté de son cadavre.
Commenter  J’apprécie          40
ThierryZaman
  27 janvier 2015
Étonnant le nombres de combats mene par Sartre. Je pensais qu'il vivait dans le monde des idées. Au contraire il vécu au présent toute sa vie et participant a la vie par ses pièces, romans, articles... et surtout il s' engageait ds cette société voulant la changer, sensible au quotidien des gens, en contact avec les gens. Pas uniquement un theorisien. Une belle lecon de sensibilité a la société qui nous entoure et une prise de conscience que l'on est acteur de sa vie et qu'on peut agir sur la société.
Sa réflexion est accessible, pas du tout avec des mots compliqués. Que du contraire.
Commenter  J’apprécie          00
isabellegrell
  06 janvier 2011
un des livres qui m'a fait le plus pleurer
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis   29 septembre 2012
Fin juin (1971), Sartre, s'est mis à avoir cruellement mal à la langue. Il ne pouvait ni manger ni parler sans souffrir. Je lui ai dit : "C'est quand même une sale année : tout le temps vous avez eu des ennuis. - Oh! ça ne fait rien, m'a-t-il répondu. Quand on est vieux, ça n'a plus d'importance. - Comment ça ? - On sait que ça ne durera plus longtemps. - Vous voulez dire, parce qu'on va mourir ? - Oui. C'est normal qu'on s'abîme petit à petit. Quand on est jeune, c'est différent." Le ton dont il a dit ça m'a boulversée : il semblait déjà de l'autre côté de la vie. Tout le monde d'ailleurs remarquait ce détachement; il paraissait indifférent à beaucoup de choses, sans doute parce qu'il se désintéressait de son propre sort. Souvent il était sinon triste, du moins absent. Je ne le voyais vraiment gai que pendant nos soirées avec Sylvie. En juin, nous avons fêté chez elle le soixante-sixième anniversaire de Sartre, et il était rayonnant.

554 - [Folio n° 1805, p. 34]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JcequejelisJcequejelis   30 septembre 2012
A un moment, j'ai demandé qu'on me laisse seule avec Sartre, et j'ai voulu m'étendre près de lui sous le drap. Une infirmière m'a arrêtée : " Non. Attention... la grangrène." C'est alors que j'ai compris la vraie nature de ses escarres. Je me suis couchée sur le drap et j'ai un peu dormi. A cinq heures, des infirmiers sont venus. Ils ont rabattu sur le corps de Sartre un drap et une espèce de housse, et ils l'ont emmené.

556 - [Folio n° 1805, p. 174]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JcequejelisJcequejelis   29 septembre 2012
Il lisait des manuscrits, des romans policiers, et il rêvait vaguement à une pièce. Il écrivit aussi pendant ce mois d'octobre (1970) une préface...

553 - [Folio n° 1805, p. 21]
Commenter  J’apprécie          40
JcequejelisJcequejelis   28 septembre 2012
Depuis longtemps, la santé de Sartre ne m'avait plus donné d'inquiétude. Bien qu'il fumât deux paquets de Boyard par jour...

552 - [Folio n° 1805, p. 19]
Commenter  J’apprécie          40
Romain28Romain28   02 novembre 2017
JPS. Je suis orgueilleux de faire des actes qui ont un commencement et une fin, de changer une certaine part du monde dans la mesure ou j'agis (...) Je suppose que dans la majorité ds cas c'est la pauvreté et l’oppression qui interdisent l’orgueil (...) Les circonstances sociales font que c'est plus facile pour certains bourgeois que pour les prolétaires qui sont humiliés et offensés; alors ils ont autre chose que l’orgueil, ils ont l'exigence d'un orgueil et dans la Révolution ils réclament d'avoir l’orgueil d’êtres hommes (P 326)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Simone de Beauvoir (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simone de Beauvoir
Simone de Beauvoir sur la vieillesse.
autres livres classés : mémoiresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Simone de Beauvoir

Comme beaucoup de femmes des années 40, Simone de Beauvoir a adopté un accessoire (ou une coiffure) qu'on lui a vu sa vie entière. Lequel ?

Un chapeau à voilette
Un turban
Un canotier

10 questions
154 lecteurs ont répondu
Thème : Simone de BeauvoirCréer un quiz sur ce livre