AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2731672366
Éditeur : Les Humanoïdes associés (10/04/2013)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Tandis que le Centenaire poursuit sa quête, avec le concours de Donovan et celui, un peu forcé, de Kim, pour débusquer un des derniers spécimens de mégalodon, les dirigeants de la Carthago mettent tout en oeuvre pour étouffer la révélation stupéfiante de la survie du monstre préhistorique. Un contre-la-montre s’engage entre la firme, prête à tout pour protéger ses intérêts, et le groupe d’activistes écologiques de Falco, bien déterminés à publier les preuves qu’ils ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  11 mars 2019
Le monstre de Djibouti, avec sa célèbre couverture, est une invitation à la dépense. Comment ne pas résister devant une telle réussite graphique ? Hélas, l'album relève presque du domaine de la publicité mensongère.
Le volume précédent laissait entendre que Kim et ses nouveaux alliés allaient partir à la recherche du mégalodon de Djibouti. Ce n'est pas vraiment ce qui est ici au programme. du moins, cette chasse est limitée à sa plus simple expression : il faudra se contenter de quelques plongées. Pire que cela : le monstre fabuleux ne fera son apparition que dans trois séquences, ce qui est peu. Et la chasse au monstre s'achève de manière abrupte et décevante, comme si l'histoire n'en avait plus besoin et passe à autre chose.
Une nouvelle fois, le scénario ouvre de nouvelles pistes. Il va principalement être question d'une mystérieuse cité enfouie sous les eaux et d'un mégalodon qui fait des ravages dans la vie d'un petit garçon. Ces pistes seront sans doute exploitées par la suite, mais cela manque d'intérêt dans le cadre du programme qui a été promis ici. D'autant que l'histoire exploite quelques pistes un peu convenues (le triangle amoureux qui fini mal, la disparition d'un personnage qui semble avoir été placé là uniquement pour disparaître).
Les dessins sous-marins sont toujours aussi plaisants, mais comme ils sont bien peu nombreux, ils devront être appréciés à leur juste valeur. Les séquences terrestres ou maritimes semblent être un cran en dessous des albums précédents. L'absence de détails est lassante à la longue. La séquence sous-marine avec Lou est de toute beauté tout en frisant dangereusement avec le ridicule. Fort heureusement, la visite du nid d'aigle permet de sauver un ensemble bien pauvre.
Ce troisième album est donc décevant. Il semble mettre un terme à un cycle qui devait déjà s'achever avec l'album précédent. Est-ce à dire que le mégalodon va céder la place à Lou avant de laisser toute sa place à la mystérieuse cité ? Les albums suivants en diront davantage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
tchouk-tchouk-nougat
  01 novembre 2017
Kim Melville va donc chasse le mégalodon dans la passe de Djiboudi pour le compte du vieux collectionneur mégalomane. Elle ira de découverte en découverte...
Une suite de Carthago toujours aussi dynamique. On passe rapidement d'une séquence à une autre entre exploration de Kim, exploit du mégalodon ou autre créature plus ou moins surnaturelle, action plus ou moins légale des concurrents... Les auteurs arrivent à conserver la lisibilité malgré cela, mieux ça nous accroche. On attend toujours une nouvelle découverte, un nouveau personnage, un nouvelle révélation.
La petite fille de Kim se révèle de plus en plus mystérieuse. Au final le véritable point central de Carthago, le fil rouge de la série, c'est elle. Vivement la suite qu'on en sache un peu plus!!
Pour ce tome 3, changement de dessinateur. Je préférais le trait de Henninot mais Jovanovic se débrouille. Sa ligne claire ne change pas le style radicalement ce qui est appréciable même si je la trouve plus froide et moins expressive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
MarquePage
  05 mai 2018
Dans ce troisième tome, qui est le dernier du premier cycle, l'histoire n'avance pas beaucoup. Elle n'a d'ailleurs pas vraiment de conclusion.
On ne s'ennuie pas pour autant. On apprend à connaitre les personnages de tous bords avec des flash back, il y a plusieurs éléments en parallèle des mégalodons, la mystérieuse civilisation notamment et l'entreprise Carthago. Ce n'est pas inintéressant. Par contre je me demande (même après avoir lu le début du deuxième cycle) ce que l'auteur a voulu faire avec les découvertes des animaux préhistoriques. Au final ça semble assez secondaire, il n'y a pas vraiment de suite à leur découverte. Ils ont fait quelques plongées pour les observer... Ca ne va pas beaucoup plus loin. C'est un peu décevant et frustrant.
J'ai toujours du mal à m'attacher à Kim, je la trouve presque antipathique malgré les efforts de l'auteur. Je préfère London et Lou, même si la petite a un côté parfois un peu agaçant. J'ai encore du mal à les cerner et à connaitre leurs ressentis, leurs sentiments, ils ne nous paraissent pas proche malgré tout ce qu'on sait d'eux maintenant.
Les dessins ont changé de main. J'aime un peu moins. Ca manque un peu de caractère. Et il y a toujours ce problème de colorisation qui rend le tout assez terne et peu dynamique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
celosie77
  19 février 2019
Maintenant que l'on connait les protagonistes, on a plus de facilité à s'y retrouver dans les différentes histoires. Dans cet épisode, donc, le centenaire des Carpathes, passionné de cryptozoologie, kidnappe la fille de Kim afin que celle-ci accepte de l'aider à capture le fameux mégalodon.
Je fais toujours le même reproche à cette série : les auteurs ont voulu y mettre toutes leurs idées, sans vraiment les creuser, c'est dommage.
J'aime bien les parties qui concernent les explorations sous-marines, et j'aime bien le mystère qui entoure la fille de Kim. Mais était-il vraiment nécessaire d'ajouter tant de choses ? Une cité engloutie, des prophéties aborigènes, des monstres légendaires, des milliardaires mégalo, une multinationale sans scrupule, une association écolo ... et j'en oublie certainement !
Le nouveau dessinateur est très bon pour les scènes sous-marines, je les trouve vraiment très belles. Par contre les personnages sont moins bien réussis.
Malgré tout j'ai envie de savoir comment tout cela va finir donc je poursuis la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
elan_noir
  19 novembre 2018
Ce tome clôt l'épisode du Mégalodon (3 tomes) et je m'abstiendrai de critiquer les 2 autres qui sont du même acabit.
Je passe sur l'invraisemblance totale, manifeste et assumée (par les auteurs) du propos. Mais manque de pot pour les créateurs de la série, j'ai vécu à Djibouti. 7 ans ! Et ce dont je suis sûr, c'est que les auteurs de la série n'y ont jamais mis les pieds. 2 dessins (ceux de la ville) inspirés de photos dénichées sur internet et un dessin où l'on voit de loin la côte verte (ce qui n'est absolument pas le cas, cette minuscule république est couverte de roches noires d'origine volcanique et de sable). Et c'est tout (un peu juste tout de même quand on prétend écrire sur un prétendu monstre qui hanterait les eaux de ce pays). Pour le reste, "Le monstre de Djibouti" est une légende urbaine bien connue dont j'avais déjà entendu parler à mon arrivée (1982) dans cet (envoutant) pays. Cousteau (car c'est de lui dont il s'agit et les auteurs y font référence avec le personnage de Falco qui n'était autre que le capitaine de la Calypso, le bateau du commandant Cousteau) aurait plongé dans les eaux profondes du Goubet al-kharab une cage à requin et l'aurait remontée, complètement défoncée. Il aurait prétendu qu'il ne révélerait au monde ce qu'il avait vu (après une plongée) que sur son lit de mort. Bref, il s'agit d'une histoire inventée qui a fait un temps le buzz sur internet. Mais pour avoir également plongé dans ce fameux Goubet, il n'y a rien que des coraux, les poissons qui vont avec (ce qui est déjà beaucoup), des îles volcaniques et une passe (étroite certes) qui mesure tout de même 300 mètres de large...
Malgré tout, la légende perdure, entretenue par des sites et quelques oeuvres du style de celle-ci. Les auteurs de la série Carthago ont remis une pièce dans la machine avec le yéti, big-foot et j'en passe. C'est facile à lire, mais les scénarii sont absurdes et les personnages peu crédibles. À éviter, sauf si vous n'avez rien de mieux à faire ou à lire ou que vous êtes adeptes des théories du complot.
Retrouvez des critiques et bien plus encore sur mon blog.
Lien : https://voushumains.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (4)
Auracan   22 juillet 2013
Bec nous offre un thriller avec des actions parallèles et des scènes de flashback. Ses dialogues sont soignés, ses personnages attachants et son récit très bien documenté. [...] Au dessin, Milan Jovanovic fait aussi bien qu’Henninot. Son trait fin et réaliste trace des personnages hauts en couleurs.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   02 juillet 2013
L'intention est louable et les idées souvent très intéressantes, mais à force d'accumulation, le fil rouge de l'intrigue se perd au fond des abîmes.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   24 juin 2013
Un album très attendu et de très bonne facture. Amateurs de suspense, d’angoisse et de fantastique, foncez !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   12 mars 2013
Quelques albums arrivent à nous donner le frisson, la chair de poule, à vous faire frémir en nous maintenant dans une ambiance prenante et inquiétante. Certains auteurs ont le talent pour ça, pour écire ce genre d'histoires. Christophe Bec en fait partie
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   01 novembre 2017
-On ne discute pas les décisions de sa maman, Lou.
-T'es plus ma copine!
-Je ne suis pas ta copine, je suis ta maman!
Commenter  J’apprécie          90
pilou62200pilou62200   21 juin 2015
Au commencement, tout était froid et sombre...Il n'y avait ni mort ni vie sur terre. Un jour, les ancêtres sortirent de leur sommeil séculaire et franchirent la surface du sol.
Commenter  J’apprécie          40
MarquePageMarquePage   06 mai 2018
- Mais ce qui fait la valeur d'un homme, c'est sa capacité à se relever de ses échecs et à faire en sorte qu'ils ne se reproduisent plus.
Commenter  J’apprécie          20
reve2003reve2003   11 juillet 2018
L'histoire de cet homme ravagé par un désir de vengeance, et prêt à sacrifier tout son équipage pour l'assouvir, nous en apprend bien plus sur la nature humaine que sur la chasse à la baleine !
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   10 juillet 2018
Il s'agit donc d'une civilisation inconnue. Mais le plus étonnant, et je fais cette extraordinaire révélation après avoir étudié tous nos relevés : cette cité n'a jamais connu l'air libre !...
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Christophe Bec (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Bec
Crusaders, la nouvelle BD de Christophe Bec
Scénariste : Christophe Bec Illustrateur : Leno Carvalho
Résumé : La colonie humaine installée sur Titan reçoit, via un étrange signal, les plans de constructions de fabuleux vaisseaux spatiaux et les coordonnées d'une galaxie lointaine et primitive. Après plusieurs mois de fabrication, le Crusader 1 prend la tête d'une armada prête à rejoindre les créateurs du signal. Propulsés à travers des trous de ver, les vaisseaux arrivent en vue d'une giganstesque structure extraterrestre tendue entre deux astres: "La Colonne de fer" ! Dans quel but a-t-elle été bâtie? Pour contrer quelle menace?
En savoir plus : https://www.soleilprod.com/serie/crusaders-01-la-colonne-de-fer.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782302076402&tag=soleilprodcom-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782302076402&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782302076402&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : océanologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
314 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre