AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Olympus Mons tome 1 sur 9
EAN : 9782302057838
56 pages
Soleil (25/01/2017)
3.68/5   65 notes
Résumé :
2026 : des phénomènes inexpliqués et étranges se produisent simultanément en différents lieux. Dans les profondeurs de la Mer Baltique, des chasseurs de trésors sous-marins découvrent ce qui semble être les vestiges dun artefact inconnu ; dans lIowa, un medium est hanté par détranges visions dans lesquelles il visite une épave mystérieuse au fond de la mer. Sur un écran, un message adressé aux habitants de la Terre ; sur Mars, des cosmonautes trouvent une série dobj... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,68

sur 65 notes
5
2 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
1 avis

Enki
  01 février 2017
1492, Gérard Depardieu, pardon Christophe Colomb (la ressemblance est troublante dans certaines cases) découvre le San Salvador… 2026, des chercheurs découvrent d'étranges objets au fond de la mer de Barents… de jeunes québécois cherchent à rendre leur émission sur l'archéologie moins virtuelle… Un médium s'interroge sur la pertinence de vider des lacs… Trois astronautes sur Mars se félicitent d'avoir tout oublié de leur formation…
Olympus Mons est la dernière création de Christophe Bec, auteur de Carthago ou encore Prométhée, portée, cette fois, par le dessin de Stefano Raffaele.
Anticipation, mystère archéologique, complotisme, extraterrestres… Des ingrédients qui ont déjà fait le succès de l'auteur. Et c'est certainement le principal écueil de l'album, le déjà vu. le lecteur passe sans cesse d'une scène à l'autre aux différents coins du globe, sous les mers et même sur Mars, l'intrigue lui est révélée par fragment. La narration est, sans surprise, ponctuée d'extraits de journaux de bord et de flashs télévisés. Un humour discret semble, malgré tout, poindre dans le choix de personnages, de situations originales, seuls espaces de nouveauté que Bec semblent s'être concédé pour ne pas sombrer dans l'ennui.
Un dessin réaliste, classique, à la limite du dépouillement mis en valeur par des couleurs maîtrisées, trop maîtrisées… les paysages sont vraiment réussis, quelques belles ambiances, malheureusement les visages restent trop plastiques à mon goût. Ce nouvel opus de Bec est de bonne facture mais ne bousculera pas ses lecteurs fidèles. En conclusion un album qui fera sans nul doute le bonheur des férus du genre, pour les autres… Quant à moi je m'interroge sur l'opportunité de vider l'océan mondial pour se débarrasser une bonne fois pour toute, des salopries qui se cachent au fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
CardShark
  26 janvier 2017
Pendant ce temps là, réunion entre Christophe Bec et Steffano Raffaele
« Bon, mon gars, faut qu'on commence une nouvelle série, là…
-Bin, moi je veux bien, Christophe, mais j'ai pas d'idée, t'en as toi ?
-Ouais, alors, déjà, on remet des extraterrestres, ça avait bien marché pour Prométhée, ça ! Des épaves crashées, des artefacts, tout ça…
-Des extraterrestres qui viennent nous éclater la mouille ? Encore ?
-Non cette fois on dit qu'ils sont gentils. Mais qu'ils vont quand même nous éclater la mouille. Sur un malentendu.
-Ah ouais, et puis du mystère, hein !
-Sûr ! du mystère. Et on planque du mystère dans les profondeurs de la mer, parce que la mer, moi j'aime bien, ça fait ténébreux. Et je dirai même mieux… du mystère ténébreux sous-marin… Antique ! On sort de la référence historique de partout. Des peuples primitifs qui Savent, eux ! Les Anciens Aliens et leurs chariots de feu ! Des équipes qui explorent pleins de phénomènes différents qui se recoupent.
- Mais… on a pas déjà fait un peu ça sur Sanctuaire y'a longtemps ? Les gens ont peut-être oublié, mais on fait aussi ça sur Prométhée qu'on a même pas encore fini. Et la mer ténébreuse-z'et-mystérieuse on a fait ça sur Deepwater Prison encore.
-Penses-tu, ils vont rien calculer ! Et puis je fais pas le coup à chaque fois, si ?
-Carthago ? Bikini Atoll ?
-Ah ouais... Bon, pour faire moins grillé, on met aussi du mystère dans des montagnes enneigées ?
-Pffff... Au point où on y est, on remet le couvert sur les opérations secrètes gouvernementales dont on nous cache la vérité ?
-Carrément ! Les gens ils aiment bien ça. Ca titille leur fibre conspirationniste, ils vont tout avaler tout cru !
-De la pseudoscience ? Si les Men in Black ça passe, les mediums aussi
-Absolument.
-Le coup des explorateurs scientifiques perdus dans le passé, et qui à la fin du cycle vont sans aucun doute sauver la mise avec un techno-mcguffin, on remet ça aussi ?
-Ça fait peut-être un peu gros, non ? Je sais ! Ce coup-ci, on va les perdre sur Mars !
-Banco mon Christophe, c'est parti ! »
Vous avez intérêt à bien rattraper votre cuisine dans les tomes suivants, parce qu'à toujours ressortir les mêmes ingrédients, attention les gars, moi je dis, ça va pt'être finir par se remarquer.
Bref plus sérieusement, ce premier tome, j'ai cru que je lisais un reboot de Prométhée, qui, sans être désastreux, le catalogue de tous les poncifs de l'histoire d'invasion extraterrestre de la Guerre des Mondes à X-Files, ça m'avait suffit une fois, merci bien. A part ça c'est du Bec de A à Z, que vous aimiez ou pas y'a rien qui va vous surprendre ni dans la mise en scène ni les dialogues d'exposition parfois bien lourdingues à mon goût.
Irrité par la fainéantise intellectuelle apparente des auteurs, je collerai qu'un 1 pour ce qui est à mon avis qu'une énième resucée des mêmes ficelles. Si vous aimez bien Bec et que le rabâchage ne vous rebute pas, c'est pas non plus une corvée à lire, ça peut être assez divertissant et vaudrait peut-être bien un 3/5.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Meygisan
  24 juin 2018
Il s'agit là de la troisième bd de Christophe Bec que j'ouvre, après avoir lu Ténèbres et les 13 premiers tomes de sa série Prométhée.
Ce tome 1 nous emmène au coeur de ce qui semble être plusieurs énigmes, mais qui vont très vite se révéler n'en être qu'une. Depuis les profondeurs océaniques jusque sur le sol de la planète Mars, en passant par les visions inquiétantes d'un médium, Christophe Bec nous balade de l'un à l'autre pour faire avancer son scénario, son histoire, son énigme. En soi, c'est plutôt bien mené mais on n'est absolument pas surpris par les différents rebondissements car on s'attend à tout ce qui suit. Pourtant rien n'est révélé au hasard. Mais c'est simplement que le sujet a été traité maintes fois et Bec ne parvient pas à renouveler le genre, d'autant qu'il mêle ici plusieurs genres. On passe de la sf au policier, et les différentes scènes présentées, sensées montrer différentes facettes de cette énigme ( on se balade même dans le temps!), ne font finalement que perdre le lecteur, ou du moins le désorienter. Je ne dis pas non à un peu de désorientation mais quand tout repose uniquement sur cela et que le reste n'est finalement que du vent, c'est un peu maigre pour construire une véritable histoire.
En effet, le scénario est un peu léger au regard du twist final, qui ne tient absoulment pas les promesses annoncées dans tout le tome. Cette histoire aurait pû se terminer ici, or j'ai en ma possession les deux tomes suivants et un quatrième est annoncé pour le mois d'oaut , je crois. Je ne sais pas ce que Chritophe Bec va nous raconter mais s'il s'agit d'une histoire à rallonge comme c'était le cas pour la série Prométhée, dont l'intérêt se ternit dès les premiers tomes, je ne donne pas cher de cette série là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Erik_
  05 septembre 2020
Olympus Mons est en ce qui me concerne la série de trop pour Christophe Bec qui reproduit exactement le schéma de Carthago et surtout de Prométhée. Mon gros reproche concerne le manque de créativité pour changer de style. Il semble tirer un peu trop sur la corde.
Il use de ses séquences situées à des époques différentes pour souligner tel ou tel mystère qui sont inspirés quand même de faits réels. A la fin, on arrive à la conclusion que nous ne sommes décidément pas seul dans cet univers et qu'il est probable que notre monde ait été visité depuis des milliers d'années par d'autres civilisations extra-terrestres. C'est passionnant comme thématique mais déjà fortement utilisé par l'auteur. Bref, il va soulever plus de questions qu'il n'apportera de réponses comme à son habitude.
Ce premier tome introductif est réellement passionnant par rapport à la grosse masse de série qui existent actuellement. Un public plus jeune peut se laisser tenter sachant que c'est certainement parti pour plus d'une dizaine de tomes. C'est d'ailleurs actuellement la vente n°1 sur le site Amazon ce qui n'est guère étonnant. Et puis, il faut dire que c'est diablement bien réalisé et très efficace.
Pour autant, la lecture du second tome confirme mon impression première. J'aurais quand même envie de rajouter que c'est trop proche de la série Prométhée dans son approche et son concept avec la diversité des lieux (Mars, la mer Baltique...) et de temps (Antiquité, époque moderne...). J'ai tout de même l'impression d'avoir droit à un remake avec ces découvertes étonnantes sur fond de civilisations extraterrestres plus avancées. Point d'avancée avec ce tome qui se situe dans la même veine que le premier à savoir une compilation des mystères et des anomalies. On aura droit également à un épisode digne du film Seul sur Mars avec un certain Matt Damon. Trop, c'est trop. Mais le public en redemande toujours. Alors, allons-y pour la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CineKino
  23 janvier 2018
(Chronique commune aux tomes 1 et 2)
Je ne pouvais pas rester insensible à cette couverture : les restes d'un vaisseau spatial écrasé sur la planète Mars, voilà qui est très excitant. Les premières pages, présentant successivement Christophe Colomb touchant terre avec ses navires, un navire moderne dans une mer déchaînée et des astronautes sur Mars, nous plongent rapidement dans des aventures dont on ignore quel lien elles peuvent avoir. de très belles images (les mises en couleur notamment sont superbes) parsèment cette histoire multi-temporelle, qui soulève donc plein de questions dont on attend les réponses dans le deuxième tome.
Deuxième tome que j'ai lu dans la foulée… pour être un peu frustré. La qualité graphique est toujours là, nous offrant quelques visions étonnantes (mais aussi certains dessins un peu à l'étroit dans leurs cases), mais les époques et lieux continuent de se multiplier. Si certaines choses se précisent, d'autres questions apparaissent et on ne sait toujours pas où cela va nous mener. C'est certes stimulant pour lire la suite mais un peu agaçant aussi d'avoir encore l'impression de se trouver dans un tome d'introduction. Par ailleurs, l'aspect SF perd un peu sa place au profit d'un médium et de ses visions, ce qui me plaît nettement moins.
Un tome 2 qui me laisse perplexe donc, l'agencement de tout ça se faisant trop attendre. le troisième tome étant déjà paru début janvier 2018, je vais sans doute l'acheter assez vite, mais j'espère que cette fois l'aventure va se recentrer… sous peine d'en rester là pour moi (je ne sais pas combien de tomes sont prévus, aucune info n'est donnée, mais faire traîner l'histoire pour vendre plus de tomes risque de vite me refroidir).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
BoDoi   16 février 2017
Le mystère est savamment entretenu, malgré des dialogues parfois poussifs et, il faut bien le dire, des séquences pas toujours originales.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   16 février 2017
Un peu moins bavard que Prométhée. En attendant, ce premier tome captive et donne envie de lire la suite. Un premier tome recommandé !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BulledEncre   15 février 2017
Gros coup de cœur pour cette nouvelle série SF qui nous embarque au fond de l’océan mais aussi sur une planète lointaine.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
EnkiEnki   01 février 2017
— Direction les premières pentes de l’Olympus Mons ! … 27000 mètres au-dessus du niveau de référence martien et 650 kilomètres de diamètre…
— Exact, Andrey !
— Ça j’ai pas oublié… c’est fascinant ! A côté de ce mastodonte, l’Everest fait figure de monticule !
Commenter  J’apprécie          120
EnkiEnki   28 janvier 2017
Je… Je ne sais pas quoi vous dire, inspecteur Allder… Je n’ai plus aucune vision depuis… Enfin… Peut-être que j’ai perdu mes dons psychiques après tout… J’ai l’impression d’accaparer la police dans cette affaire et de créer plus de dommages qu’autre chose… A cause de mes visions, j’ai fait assécher un lac pour rien et failli faire accuser un innocent… Un seul médium a-t-il vraiment retrouvé quelqu’un un jour ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Erik_Erik_   21 septembre 2020
Dans la Grèce antique, on vénérait une multitude de dieux. Ils habitaient un lieu enchanteur au-dessus des nuages : l'Olympe. De là-haut, ils regardaient la terre et jouaient avec le destin des hommes.
Commenter  J’apprécie          10
Radwan74Radwan74   17 juillet 2020
Le premier Homme à poser le pied sur Mars...
...est une femme !
Ici le commandant Elena Chevtchenko... et je marche sur la planète rouge !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Christophe Bec (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Bec
1,2,3 BD ! Chez les libraires ! et JLM Assurances BD vous présentent les BD coups de coeurs de Nicolas et la librairie- Galerie Nicolas Sanchez à Istres. Léo Loden, Privé Boucané Tome 29, de Loïc Nicoloff et Serge Carrère chez Soleil. Une histoire du génocide Arméniens, Gorune Aprikian, Jean-Blaise Djian, Kyung Eun Park, Petit A Petit Bd Eds Les prisonniers du temps. Une BD de Corbeyran, Christophe Bec et Paolo Grella chez Soleil Productions 1,2,3 BD c'est le jeudi à 18h30 sur la chaine Youtube et les RS. Trait pour Trait parcourt toujours les librairies de France pour des conseils de lecture. #bandedessinée #Manga #BD #jeu #concours Retrouvez 1,2,3 BD ! Chez les libraires avec https://www.jlm-assurances.fr/! sur : https://www.youtube.com/TraitpourtraitBD https://www.facebook.com/TraitpourTraitBD https://www.instagram.com/traitpourtraitbd/ https://twitter.com/TPTBD
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4267 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre