AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782753302914
284 pages
Editions SW Télémaque (11/05/2016)
3/5   2 notes
Résumé :
Le poète et le dramaturge se rencontrèrent lors de l’inauguration somptueuse du château de Vaux-le-Vicomte en 1661. Puis leurs routes se croisèrent souvent. Si leur caractère et leur approche des puissants étaient distincts, ils furent deux observateurs hors pair du grand siècle. Le récit inédit de leur relation aussi historique que méconnue.

Quatrième de couverture :
Août 1661, jour du fameux "régal" de Vaux-le-Vicomte, somptueuse inauguration... >Voir plus
Que lire après La Fontaine - Molière : La plume & le masqueVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Mon avis sur ce livre est mitigé.
Le sujet en est très intéressant : l'amitié entre ces deux grands auteurs, leurs relations avec le roi et les agissements de Colbert sur fond d'affaire Fouquet. Mais je ne suis pas convaincue par la forme. Certaines phrases m'ont parue étranges. Par ailleurs Gilles de Becdelièvre a choisi de faire vivre ses personnages grâce à des extraits de leurs écrits mais aussi de mémoires en particulier de François de Maucroix, ami de la Fontaine. Ce qui est très bien mais j'ai été gênée que pour faire savoir que l'arrestation de Fouquet avait fait grand bruit, il ait cité la fameuse lettre de madame De Sévigné ”Je m'en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu'à aujourd'hui…” alors que cette merveilleuse lettre à sa fille madame de Grignan a été envoyée pour annoncer le mariage du duc de Lauzun avec mademoiselle de Montpensier. Cette liberté incite à se demander s'il n'y en a pas eu d'autres.

Il a également écrit sur La Fontaine seul. le lire ou pas ?
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Molière a sorti le théâtre de l'écriture. A l'inverse des tragédiens qui déclament au service de la rime, il crée un langage complètement nouveau, celui qui accompagne les déplacements du corps ou qui accentue les mouvements d'un acteur sur la scène. (p.255).
Commenter  J’apprécie          10
Si Molière nous fait rire de notre voisin, La Fontaine nous ramène à nous-même. C'est leur différence : le premier se venge des sottises d'autrui, le second fait réfléchir à celles dont notre conscience est capable. (p.257).
Commenter  J’apprécie          10
Plus que les travers de ces gens ridicules, vous dénoncez leurs vices. Ce monde-là est corrompu. Le mensonge, la lâcheté, l'hypocrisie et le paraître leur tiennent lieu de faire-valoir. (p.142).
Commenter  J’apprécie          10
Héritage du bon sens humain qui nous est venu du tréfonds de l'Antiquité, ces fables ne sont que des canevas simplets que La Fontaine a profondément remaniés. C'est là tout son génie. (p.256).
Commenter  J’apprécie          10
Molière et La Fontaine ont retenu la règle d'or des Anciens : les "embellissements" d'un texte nuisent à sa beauté. (p.255).
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : roman biographiqueVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (5) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1775 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}