AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782221067475
790 pages
Robert Laffont (08/11/1991)
4.48/5   21 notes
Résumé :
Voici la réédition, largement augmentée, d'un ouvrage qu'on peut appeler classique. Publié pour la première fois en 1965, il est aujourd'hui considéré comme une des premières recherches dans le domaine de la contre-culture.

Prenant précisément le contraire des démarches ordinaires, recherchant avec passion les livres les plus bêtes, les opinions les plus aberrantes et les plus odieuses, les auteurs ont fini par composer, comme l'a écrit Etiemble, " un... >Voir plus
Que lire après Dictionnaire de la bêtise - Le livre des bizarresVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Le dictionnaire de la bêtise est un recueil de citations dévoilant avant tout le pédantisme ("tout a été inventé, je sais tout"), le racisme (on y apprend que les Allemands n'ont pas les mêmes selles que les Français...) et les erreurs de jugements (beacuoup de notices sur des personnes célébrées aujourd'hui, mais considérées comme ineptes par leurs contemporains). le livre des bizarres est un dictionnaire de mini-biographies de gens bizarres. Pas vraiment fous, mais pas loin. Si le premier m'amuse, mais contient des hauts et des bas, le second me transporte et me fait rêver à toutes ses vies si étranges. Presque chaque personnage mériterait son double de fiction. Un livre que j'ouvre et ré-ouvre régulièrement et toujours avec grand bonheur.
Commenter  J’apprécie          20
C'est amusant de voir associer le mot bêtise à celui de J.C. Carrière qui est , à mon avis, l'une des personnes les plus intelligente que je connaisse . Mais justement, au fil des citations , on retrouve des noms connus : Voltaire,Zola, Balzac, Lénine,Michelet…. Et j'en passe ! Nous sommes tous , comme eux , capables de dire des énormités voire de les écrire . Lire ce livre est un sain exercice de modestie , n'est-ce pas « hypocrite lecteur , mon semblable , mon frère » ? de même « le livre des bizarres » nous invite à ne pas nous étonner des étonnants errements de nos congénères.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Chro
01 juillet 2014
Surprenant, le Dictionnaire invite aussi bien au rire qu'au triste sentiment du « déjà-vu », autour de polémiques qui nous agitent encore aujourd’hui
Lire la critique sur le site : Chro
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Lupe Velez, actrice plus célèbre dans les années 30 par ses liaisons tumultueuses avec Johnny Weissmuller ou Gary Cooper, finit par décider d'en finir avec la vie mais en réussissant "une sortie en beauté".
Le jour choisi, elle fit livrer dans sa maison de style espagnol une centaine de corbeilles de fleurs. Les meilleurs spécialistes d'Holywood furent priés de la maquiller et de la coiffer. Puis, vêtue d'une robe en lamé or, portant ses plus beaux bijoux, elle se fit servir en solitaire un souper aux chandelles, composé de tous les mets épicés de son pays natal.
Enfin, elle renvoya ses domestiques, monta dans sa chambre embaumée par les bouquets, avala un tube de Seconal et, dans une pose très étudiée, sur une superbe couverture brodée, attendit la mort.
La suite fut rapide et moins grandiose. Au bout d'une demi-heure, les fleurs, le Senocal et les épices firent très mauvais ménage. Une subite nausée poussa Lupe à courir vers les toilettes.
Commençant à vomir, elle glissa sur les dalles de marbre. Sa tête se fracassa sur la cuvette. Elle était morte.
Commenter  J’apprécie          170
Hitler:
Monsieur Hitler est par nature artiste et non politique et, une fois réglée la question de la Pologne, il se propose de finir ses jours en artiste et non en faiseur de guerre. (Sir Chamberlain, premier ministre de Grande Bretagne à Berlin, Déclaration après son entrevue avec Hitler, 25 août 1939)

Hitler est un drôle de type qui ne sera jamais chancelier. Tout ce qu'il peut espérer, c'est le ministère des Postes. (Maréchal Hildenbourg, 1931)
Commenter  J’apprécie          130
Beethoven:
N'était pas très doué :
Dans la neuvième symphonie, je vois une nouvelle preuve à l'appui de cette idée, qu'il manquait à Beethoven une imagination esthétique et le sens de la beauté.
Louis Sporh, Selbsbiographie, 1861.
Commenter  J’apprécie          110
Parce que la bêtise ne s'arrête jamais et que les idiots se révèlent chaque jour, comme les génies - mais pas dans dans les mêmes proportions.
Commenter  J’apprécie          160
ABEILLES :
- On leur a beaucoup prêté :

L'odeur des écrevisses, si l'on en fait cuire dans le voisinage, les fait mourir
(Pline, Histoire naturelle, 78 apr JC)

Celui qui a couché avec une femme est mordu le lendemain s'il s'approche d'une ruche. (Scalinger (1540-1609), cité in César de Rochefort, Dictionnaire général et curieux (1685)

Commenter  J’apprécie          40

Video de Guy Bechtel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Bechtel
Présenté par Robert Maggiori, philosophe co-fondateur des Rencontres Philosophiques de Monaco et critique littéraire.
« Dictionnaire de la bêtise suivi du livre des bizarres » de Jean-Claude Carrière et Guy Betchel, aux Éditions @Robert Laffont, 832 pp., 29€
Dans la catégorie : Citations, anectodesVoir plus
>recueils de textes appartenant à plus d'une littérature nationale>Recueils d'écrits divers>Citations, anectodes (12)
autres livres classés : dictionnaireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (86) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20482 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}