AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Mr (12)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
claudine42
  25 janvier 2015
Au fil des pages de ce roman, l'érotisme s'accentue frôlant son apogée, sans jamais l'atteindre, à tel point qu'il est tentant de se demander où cela peut mener. L'histoire, nous le savons dès le départ, est vouée à l'échec, mais le ton reste intelligemment mystérieux pour nous perdre dans un vertige érotique.
Si « roman » semble être le genre choisi, Emma ne rougit pas derrière Ellie. Elle rend à la littérature ses lettres de noblesse, en jouant de l'indicible. Si presque tout est raconté, elle peut être fière de donner derrière chaque mot, pesé, réfléchi, une puissante argumentation. La jeune Emma impressionne par la maturité de son style.

Certains auteurs prétendus "sulfureux" s'étonnent du courage qui consiste à briser des interdits pulvérisés depuis des années. « Mr » impressionne, non pas avec ses scènes érotiques transparentes, racontées sans pudeur, mais plutôt par la capacité de l'auteure à précisément écrire des désirs.

Ellie et « Monsieur » deviennent des figures littéraires en apparaissant comme des personnages hautement problématiques

Monsieur est marié, Ellie a 20 ans, une flopée de garçons à ses pieds, ils ne se connaissent presque pas, ne partagent que des draps. Où se situe l'attirance ? Dans l'éphémère, le péremptoire, les parenthèses ? le corps de l'autre, ou sa totale dévotion ? La séduction ou la soumission ?

Ellie détaille chacune de ses émotions, mais écoute aussi le moindre sursaut ou souffle du mystérieux Monsieur. Elle retranscrit chaque geste, mot, et les dissèque au scalpel.

La jouissance est analysée, le plaisir justifié. « Mr » s'apparente à une mécanique des hommes, écho moderne à Calaferte.

Emma Becker nous a prouvé, si tant est qu'il faille encore le faire, que le corps n'est pas si mécanique que l'on croit, elle écrit avec sa chair.

J'ai trouvé là une écriture " Superbe " pour une jeune auteur (22 ans ) dont c'est le premier livre, qui traite d'un sujet " combien délicat " !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
LaLo
  17 janvier 2013
À l'heure où les "Cinquante nuances de Grey" déferlent la chronique, on ne peut que porter aux nues "Mr". Une plume incroyable pour un premier roman, une profondeur de réflexion intense pour une si jeune auteure, un malaise très agréable pour une relation si malsaine. Oui, j'ai adoré "Mr". Emma Becker a du talent ! Et je conseille la lecture de son roman à toute jeune fille un peu perdue dans ses relations amoureuses.
Commenter  J’apprécie          60
Phinette
  07 décembre 2014
C'est l'histoire d'Ellie et de Monsieur. Monsieur est chirurgien, il est marié et a 45 ans. Ellie est étudiante, elle en a 22. Ils se trouvent grâce à la littérature érotique et se découvrent dans une chambre d'hôtel du XVème. Leur relation est sauvage, sale. La fin l'est autant et le retour à la réalité fait mal.

Le roman m'a à la fois plu et déplu. J'ai trouvé l'histoire de cul entre les deux personnages crade, déséquilibrée et perverse. En même temps le personnage d'Ellie m'a touchée. Sa fragilité est émouvante, de même que sa façon de s'attacher à un homme et à une histoire dont elle sait parfaitement qu'ils pourraient la détruire. L'histoire sonne juste, aussi parce que le lecteur sait bien qu'il suffit de peu pour basculer, ce moment où l'on arrête de se respecter. Non pas qu'il y ait un bon et un méchant, la gentille fille innocente et le méchant vieux pervers, ce n'est clairement pas l'objet et le roman est bien plus subtil que cela.

Et puis qu'est-ce que c'est bien écrit ! L'auteur frappe fort pour son premier roman. Il est bardé de références à ses auteurs érotiques préférés, c'est d'ailleurs avec cette passion commune que le personnage principal se lie à Monsieur, d'abord par mail avant de se rencontrer enfin. le style est fluide sans être simpliste, trash sans être vulgaire. J'adore !
Lien : http://leclubdesnatifsduprem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Albounet
  30 mai 2014
J'abordais ce roman avec quelques réticences :
Un thème éculé , encore un récit nombriliste (très en vogue en ce moment) ...
Et je ne peux affirmer avoir été transporté par le style de cette jeune romancière même si je dois reconnaître que dans les scènes érotiques , elle ne s'en sort pas mal.
En revanche , tout ce qu'il y a à côté est , à mes yeux, d'une niaiserie ...
On a parfois l'impression de lire le journal intime d'une adolescente en pleine crise existentielle (l'énumération de ses amants est tellement consternante de mièvrerie).

A lire à la plage .


Commenter  J’apprécie          40
Gwordia
  13 avril 2012
Si je ne garde pas un souvenir impérissable du Lolita de Nabokov, il me semble pour le moins outrecuidant d'ériger ce Mr en une version féminine du classique. Si ce dernier aborde de manière subtile un sujet dérangeant, son pseudo-équivalant tout au plus ersatz made in putafrange n'est qu'un étalage de pornographie entrecoupée d'états d'âme post-adolescents. Alors certes, du haut de ses vingt-deux ans, l'auteur possède incontestablement une plume. Mais vivement qu'elle mûrisse. Cela dit, c'est rassurant, cela laisse entrevoir un vrai reste de naïveté sous de faux airs désabusés.
Lien : http://gwordia.hautetfort.co..
Commenter  J’apprécie          30
Eve94
  05 septembre 2011
J'ignore pourquoi j'ai lu ce livre jusqu'à la fin ?.......Plus de 400 p à espérer,sans doute, trouver autre chose que la description des attentes, messages, rendez-vous du mardi..... même si le style d'écriture est agréable !!
Commenter  J’apprécie          30
philip-paul
  29 mai 2011
difficile de classer ce mr...

Plutôt un essai sur le sentiment, la sensibilité et l'érotisme féminins vus par Emma Becker.

Parfois on a envie de poser le livre parce qu'il peut "déranger". Et puis l'on continue car c'est assez bien écrit, il faut dire.
On parcourt ( et on découvre, nous, les hommes ! ) ce que peut être les attentes sexuelles de cette jeune fille ( et des autres...? ) . L'univers intime des femmes est un mystère et c'est ce qui fait, entre autres, leur charme.

C'est paradoxalement ce que l'on peut reprocher à ce livre, c'est de trop montrer.... mais il y a quelque chose d'indéfinissable qui m'empêche d'être dur avec ce livre.
Commenter  J’apprécie          30
Promenadelitteraire
  30 juillet 2012
Oui ce livre est le mal incarné ! Oui se livre va vous mettre mal à l'aise ! Oui vous aurez peut-être envie de le fermer ! Mais attention, l'écriture de l'auteur révèle beaucoup de talent et vous emmènera, pourquoi pas, jusqu'à la dernière page.

Qui est cette Ellie nous décrivant sa relation amoureuse secrète et ses échanges charnels avec Mr, un homme mur d'une quarantaine d'année ?

Sous cette jeune Ellie se cache une étudiante en Lettres Modernes à la Sorbonne, qui pendant la grève de son université, se prend au jeu d'entrer en contact avec un homme. Celui-ci partage les mêmes goûts littéraires qu'elle, à savoir la littérature érotique. de cette rencontre va naître des échanges écrits sous forme épistolaire rappelant les Liaisons Dangereuses. Erotiques, et passionnées, ces lettres amèneront à leur rencontre forcément basée sur la première relation sexuelle qu'ils se sont tant laissé fantasmer. Mais Mr est chirurgien, marié, et à trois enfants. Une immoralité qui fera frémir les plus puritains d'entre vous !
Lien : http://promenadelitteraire.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mademoiselle_M
  11 novembre 2013
Avec ce premier roman, Emma Becker, du haut de ses vingt-deux ans, nous offre une réflexion profonde et intense sur l'amour, le désir et le sexe à travers la mécanique d'un homme, celui qu'elle aime au point de lui écrire tout un livre, celui qu'elle appelle Monsieur. Elle parle avec une humanité et une justesse bouleversantes du besoin viscéral de l'autre, du manque que sa fuite peut engendrer et des folies que nous sommes prêtes à endurer pour le retrouver. Elle met les mots sur ce qui nous bouffe et nous brise, et ce de la manière la plus simple et efficace qui soit en laissant parler son coeur et ses tripes.

La suite ici : http://twentythreepeonies.wordpress.com/2013/06/05/mr-emma-becker/
Lien : http://twentythreepeonies.wo..
Commenter  J’apprécie          10
Sorello
  01 mars 2018
Que dire sinon que j'ai été emporté. Transporte. Happé
Une écriture poétique qui m'a englouti, une histoire sauvage un peu pathétique aussi, fantasmé et réaliste à la fois. Un mélange detonnant de sentiment amoureux passionnel de désir ardent, de fierté pietine et de tristesse démesuré. du besoin de plaire à celui d'être aimé. D'une quasi hypersexualite.
Emma Becker dépeint dans un érotisme poétique l'image d'une lolita qui rêve fantasme s'entiche et se perd dans ses désirs parfois trop romanesque sous le joug d'un homme-fantome qui s'en va puis revient.
Des mois durant on assiste à la naissance de l'histoire, de la lolita qui aguiche jusqu'à la femme qui mûrit un peu mais jamais vraiment.

Mr c'est le portait d'un homme qui chamboule une vie mais surtout d'une jeune fille perdue. Il faut parfois s'accrocher aux phrase alambique mais la poésie du texte rend la lecture finalement fluide et entraînante. Même le "sale" est rendu presque joli sous les mots d'Emma Becker.

À lire, un coup de coeur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre