AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de domisylzen


domisylzen
  01 juillet 2016
Dark Eden est un livre sur la genèse d'une nouvelle civilisation. Un livre de science-fiction à l'écriture abordable, pour qui n'est pas un adepte du genre. Bien sûr il y a bien quelques termes qui déroutent au départ, sur les animaux, les endroits ou les durées par exemple. Normal puisque nous sommes à la cinquième génération de descendants de deux humains qui ont atterri sur Eden, le langage s'est quelque peu modifié.
Il y a cent soixante ans cinq astronautes ont été contraints d'atterrir sur cette planète pour cause d'avaries. Devant le danger que représentait un retour sur la Terre, Angela décide de rester et tenter de survivre ici. Tommy y restera aussi, ce n'est pas son type d'homme préféré mais tant pis.
Au fil des générations, le culte d'Angela et de Tommy s'est perpétré, les enfants vivants dans l'espoir d'un sauvetage de la part de la terre. Ils n'ont donc jamais quitté la vallée dans laquelle leurs ancêtres se sont installés, ni jamais rien tenté pour améliorer leur sort. Pire la consanguinité a constitué une régression parmi les descendants et quelques cas de monstruosité.
Mais aujourd'hui John Lampionrouge en a marre de l'immobilisme de ses concitoyens. Lui ne rêve que de découvrir cet endroit, n'espérant plus de sauvetage de la part de cette ancienne contrée dont on lui rebat les oreilles à longueur de journées.
Un livre comme je les aime, suffisamment long pour bien s'installer dans l'histoire à la découverte des différents personnages qui nous racontent cette épopée. Un livre qui continue à vivre dans la pensée entre deux moments de lecture : et comment-ci, et comment-ça ? Dis tu penses à quoi, Dom ? Non, non à rien. Une écriture simple, normal car les descendants ont peu de vocabulaire ce qui correspond bien à mon niveau de lecture.
Parait qu'il y a une suite, les enfants d'Eden. Va falloir que je le trouve.
Commenter  J’apprécie          361



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (32)voir plus