AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Shenandoah


Shenandoah
  06 avril 2015
A force de me voir mettre des 5 étoiles à tout bout de champ, vous allez finir par penser que je manque d'objectivité... Mais je n'y peux rien, j'ai la main heureuse en ce moment, et j'adore tous les livres que je lis ! En plus, celui-ci a remporté le prix Arthur C. Clarke, donc ça partait quand même plutôt bien.

Il nous plonge dans un monde sans soleil, uniquement éclairé grâce à la bioluminescence des plantes. C'est ici que vivent 500 personnes, descendants d'astronautes qui se sont échoués sur cette planète. Depuis près de 2 siècles, ils attendent dans la vallée même où le vaisseau spatial a atterri que la Terre envoie une équipe de sauvetage pour les ramener chez eux. Mais John Lampionrouge en a assez de cette immobilité et veut pousser son peuple à explorer le reste de la planète, quitte à détruire les fondements de leur société.

Le monde créé par l'auteur est tellement étrange et étranger que j'ai trouvé assez difficile d'y rentrer au premier abord. On est jetés sans beaucoup d'explications au milieu d'une partie de chasse, et il faut prendre son mal en patience pour commencer à comprendre ce qui se passe. Mais quand on réalise les implications de ce qui se déroule sous nos yeux, ce livre est très difficile à lâcher, et c'est avec un mélange de fascination, d'horreur et de tristesse que j'ai poursuivi ma lecture.

La fascination provient surtout de la richesse de l'univers imaginé par l'auteur. Il ne s'est pas contenté de créer un monde crédible, avec ses arbres lumineux et ses animaux sans yeux comme on peut en trouver dans les profondeurs des grottes, mais il a également imaginé une civilisation tout à fait plausible.

Ainsi, les personnages parlent un langage déformé, vestige de celui que parlait leurs ancêtres mais duquel est absent beaucoup de vocabulaire. J'ai également beaucoup aimé les passages où ils racontent les légendes que sont devenues les vies des astronautes qui leur ont donné naissance, répétant des mots et vénérant des objets qui n'ont plus de sens pour eux.

Cependant, c'est également très triste de les voir se raccrocher à ces vestiges du passé, attendre, espérer, et refuser d'évoluer pour ne pas risquer de manquer un hypothétique vaisseau de sauvetage. On pourrait presque dire que ce livre est une métaphore sur le fait que les croyances et les superstitions nous empêchent d'avancer...

Et bien sûr, on ne peut pas s'empêcher de redouter et d'anticiper où va mener la quête de John. du coup, bien que la révélation finale ne soit pas vraiment une surprise, elle n'en est pas moins particulièrement puissante, au point que j'en avais la chair de poule.

Bref, j'ai vraiment adoré ce livre, et je ne peux que le recommander chaudement à tous les amateurs de SF intelligente. Ce mélange de quête initiatique et de réflexion sur notre propre monde est extrêmement prenant, et je suis en admiration devant la capacité de l'auteur à nous immerger dans cet univers si particulier.

Je remercie donc chaleureusement les éditions Presse de la Cité pour m'avoir sélectionnée pour recevoir ce livre (et pour le petit mot qui l'accompagnait), ce fut une magnifique découverte.

Challenge Variétés 2015
Commenter  J’apprécie          2612



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (25)voir plus