AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de InstinctPolaire


InstinctPolaire
  18 avril 2015
[ Livre reçu dans le cadre d'une opération Masse Critique spéciale. Je remercie les Trois Ours et Pierre Krause et les éditions des Presses de la Cité pour leur confiance.]

John Lampionrouge, il est pas comme nous...
Enfin si, il est comme nous. Ses ancêtres, ce sont Angela et Tommy. Comme ce sont les ancêtres de toutes les personnes de Famille. Parce-que Tommy, au début, il a coché avec Angela. Et avec les filles qu'il a eut avec Angela. Pour nous faire nous...
C'est ce que racontent les Anciens, qui deviennent vieux et aveugles, pendant les Universéres : Angela et Tommy, ils étaient deux à être restés sur Eden. Cent soixante trois ans après, on est plus de cinq cents....
Les autres, les trois autres, qui sont venus de Terre avec Angela et Tommy, ils ont repris le vaisseau des étoiles cassé pour retourner là-bas. Nous, on attend qu'ils reviennent nous chercher... C'est pour ça que Tommy et Angela nous on fait... Parce-que c'est loin et que c'est long de construire un vaisseau des étoiles. Mais c'est vrai que la vie sur Eden, elle est dure-dure à Famille. Il faut aller chasser loin-loin pour survivre. Et tout le monde doit chasser, alors on fait plus Ecole.
En plus, on peut pas trop s'éloigner pour chasser. C'est les Anciens qui le disent. Si on s'éloigne trop de Famille et de Cercle-de-Pierre, là où s'est posé le Vécule de Transport la première fois, Terre ne pourra pas nous retrouver....
Et les Anciens, ils sont content-content que ça reste comme ça... Même si c'est dur-dur de survivre maintenant qu'on est si nombreux...

John Lampionrouge, il est pas comme nous... Depuis qu'il a tué un léopard au lieu de monter aux arbres comme on a toujours fait, il se croit plus malin que les Anciens. Il dit qu'il pense le futur. Mais le futur, c'est Terre et rien d'autre. C'est la lumière du soleil et la nourriture qui vient à nous. Il faut attendre Terre. Ici. Sans bouger. Sans penser à autre chose.

Dark Eden. Terrible oxymore. Privé de soleil, Eden tire sa lumière d'une multitude de plantes lumineuses. Sous cette lumière, le semblant de société que fonde les descendants consanguins d'un couple forcé d'astronautes se condamne à attendre une hypothétique mission de sauvetage terrestre.
Famille : Tout à la fois un amère constat génétique, un lieu, une communauté, un état d'esprit mais aussi parfois, une insupportable proximité.
John Lampoinrouge semble un des rares à percevoir l'aspect mortifère de la situation. Mais sa pensée laborieuse et la pauvreté de vocabulaire de ce peuple ne l'aide pas à trouver les moyens de renverser le cours des événements. C'est par coups d'éclat terribles que John va bouleverser Famille.


Chris Beckett nous raconte l'obsolescence programmée d'une civilisation naissante. Simplement parce-qu'elle refuse d'envisager d'aller voir au-delà des collines sombres et enneigées qui limitent leur vallée Famille.
En prenant la voix et les schémas de pensée des différents personnages, il nous fait assister, dans une impuissance presque totale à ce terrible état de fait. On peste tout autant des maladresses du héros, sorte de Prométhée, qui veut offrir la lumière à ses semblables, en mettant le feu à leur monde...
Une civilisation " des étoiles ", tombée aux pires heures des premiers hommes, ceux qui déterminent l'évolution ou l'extinction...

Une belle découverte sur le fond. Une bien meilleure surprise sur la forme. Même si le procédé d'écriture paraîtra facile aux plus littéraires d'entre nous...
Commenter  J’apprécie          221



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (21)voir plus