AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2707301779
Éditeur : Editions de Minuit (01/01/1960)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Se voir dans un miroir, voilà une confrontation immédiate avec soi-même relativement banale et, d'ordinaire, assez fugace.
Le protagoniste de La dernière bande va se livrer à une confrontation avec lui-même autrement troublante. "Viens d'écouter ce pauvre petit crétin pour qui je me prenais il y a trente ans, difficile de croire que j'aie jamais été con à ce point-là." Chaque année, le jour de son anniversaire, Krapp enregistre un compte rendu détaillé de son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marti94
  07 mai 2016
J'ai emprunté ce recueil de deux pièces de Samuel Beckett avant d'aller au théâtre de l'oeuvre à Paris voir "La dernière bande" avec Jacques Weber, dans une mise en scène de Peter Stein.
Texte difficile magistralement interprété. Il s'agit d'un monologue ou la parole est essentiellement donnée au magnétophone, à l'époque où les enregistrements se faisaient sur bandes.
Krapp, un vieil homme pauvre et seul, vit avec ses souvenirs. Il va réécouter une bande enregistrée trente ans auparavant et prendre conscience du fossé qui le sépare de celui qu'il était jadis. Il se moque de lui-même en évoquant la solitude, les renoncements et un amour irrémédiablement perdu.
Ces thèmes sur ce que nous sommes, ce que nous aurions pu être et sur l'amour perdu sont aussi abordés dans la deuxième pièce du recueil.
"Cendres", pièce radiophonique pour la BBC, se passe au bord de la mer. Un homme se promène sur une plage. C'est un solitaire si effrayé de sa solitude qu'il invoque les fantômes de son passé pour lui tenir compagnie. Tantôt son père, tantôt une femme aimée.
Ces deux textes nous parlent des êtres à part qui font face à leur passé et à leur condition. Mais alors que j'ai été séduite par "La dernière bande", je n'ai pas accrochés aux "Cendres" et je n'ai pas pu entrer dans l'univers décrit, ubuesque, grinçant et parfois glauque avec des relents de fin du monde.
Lu en avril 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
polarjazz
  28 octobre 2018
Ce sont les premiers textes que je lis de Samuel Beckett. J'ai été surprise par ses effets de style. J'ai donc relu ces pièces de théâtre plusieurs fois afin de m'imprégner de son langage.
Je me suis entichée de Krapp, protagoniste de "La dernière bande". Il est fascinant. Ce qui est extraordinaire, c'est Beckett. le mouvement, les mots et les silences se mêlent dans un univers où le spectateur devient aussi acteur.
C'est une oeuvre psychologique que je vais décortiquer pour en extraire la substantifique moelle.
Le second texte "Cendres" est assez déroutant et sombre.
Henry est sur une plage. Il attend. Les morts viennent-ils lui parler ? Ou bien les souvenirs ? Les deux sans doute.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CosaqueCosaque   09 septembre 2015
MAGNÉTOPHONE : [...]Je lui ai demandé de me regarder et après quelques instants - (pause) - après quelques instants elle l'a fait, mais les yeux comme des fentes à cause du soleil. Je me suis penché sur elle pour qu'ils soient dans l'ombre et ils se sont ouvert. (Pause.) M'ont laissé entrer. (Pause.) Nous dérivions parmi les roseaux et la barque s'est coincée. Comme ils se pliaient, avec un soupir, devant la proue ! (Pause.) Je me suis coulé sur elle, mon visage dans ses seins et ma main sur elle. Nous restions là, couchés, sans remuer. Mais, sous nous, tout remuait et nous remuait doucement de haut en bas, et d'un côté à l'autre. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
OsmantheOsmanthe   14 février 2016
KRAPP.

Pause.

Le grain, voyons, je me demande ce que j'entends par là, j'entends...(il hésite)...je suppose que j'entends ces choses qui en vaudront encore la peine quand toute la poussière sera - quand toute ma poussière sera retombée. Je ferme les yeux et je m'efforce de les imaginer.
Commenter  J’apprécie          100
CosaqueCosaque   09 septembre 2015
(Krapp jure, débranche l'appareil, fait avancer la bande, rebranche l'appareil) Mon visage dans ses seins et ma main sur elle. Nous restions là, couchés, sans remuer. Mais , sous nous, tout remuait, et nous remuait, doucement, de haut en bas, et d'un côté à l'autre.
Pause.
Passé minuit. Jamais entendu pareil silence. La terre pourrait être inhabitée.
Pause.
Ici je termine [...]
Commenter  J’apprécie          50
chloe-nelsonchloe-nelson   08 mars 2014
elle était couchée sur les planches du fond, les mains sous la tête et les yeux fermés. Soleil flamboyant, un brin de brise, l'eau un peu clapoteuse comme je l'aime. J'ai remarqué une égratignure sur sa cuisse et je lui ai demandé comment elle se l'était faite. En cueillant des groseilles à maquereau, m'a-t-elle répondu . J'ai dit encore que ça me semblait sans espoir et pas la peine de continuer et elle a fait oui sans ouvrir les yeux. (pause.) Je lui ai demandé de me regarder et après quelques instants - (pause) - après quelques instants elle l'a fait, mais les yeux comme des fentes à cause du soleil. Je me suis penché sur elle pour qu'ils soient dans l'ombre et ils se sont ouvert. (Pause.) M'ont laissé entrer. (Pause.) Nous dérivions parmi les roseaux et la barque s'est coincée. Comme ils se pliaient, avec un soupir, devant la proue ! (Pause.) Je me suis coulé sur elle, mon visage dans ses seins et ma main sur elle. Nous restions là, couchés, sans remuer. Mais, sous nous, tout remuait et nous remuait doucement de haut en bas, et d'un côté à l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chloe-nelsonchloe-nelson   08 mars 2014
Peut-être que mes meilleures années sont passées. Quand il y avait encore une chance de bonheur. Mais je n'en voudrais même plus. Plus maintenant que j'ai ce feu en moi. Non je n'en voudrais plus.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Samuel Beckett (118) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Samuel Beckett
Le 21.10.2019, Nathalie Léger était l'invitée de Matthieu Garrigou-Lagrange dans ?La Compagnie des ?uvres? (France Culture), pour le premier numéro d'une série d'émissions consacrées à Samuel Beckett.
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

En attendant Godot, on répond à ce quiz

En quelle année cette pièce a t-elle été publiée ?

1948
1952
1956
1968

10 questions
227 lecteurs ont répondu
Thème : En attendant Godot de Samuel BeckettCréer un quiz sur ce livre