AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782020124041
540 pages
Seuil (02/09/1990)
3.7/5   5 notes
Résumé :
La société anglaise du milieu du XIXe siècle à nos jours «On peut ne pas aimer les Anglais, il est impossible de ne pas les estimer», disait Lamartine. N'est-ce point là une des raisons de la perplexité souvent éprouvée par les Français devant l'histoire contrastée de leurs voisins : une histoire proche, apparemment connue, et pourtant combien difficile à déchiffrer ! Une histoire riche en faux-semblants et en paradoxes déroutants, obscurcie de surcroît par d'innomb... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sarindar
  23 septembre 2016
Comprendre la société anglaise, ce qui a constitué sa physionomie changeante et ses tendances un peu plus lourdes, livrer des informations chiffrées qui ne s'expliquent et ne peuvent bien se lire qu'à la lumière des commentaires qui en sont faits et de comparaisons qui nous sont données, aller voir ce qu'a entraîné le puritanisme victorien et son prolongement ou son rejet dans la pensée, dans l'art et dans la religion, mais aussi dans tous les comportements individuels et collectifs, y compris dans les moeurs, établir les rapports qui peuvent exister entre ce "rigorisme" quelque peu pharisien et les réussites économiques et financières mais aussi les drames sociaux qui accompagnent les bouleversements liés aux progrès de l'ère industrielle, le déracinement des ruraux et leur déplacement en masse vers les centres urbains et les zones ouvrières, montrer comment le libéralisme a gagné petit à petit les habitudes de chacun et de tous, leur permettant de se libérer des vieux carcans, souligner les rapports compliqués entre la périphérie britannique et plus largement impériale et le centre d'origine anglais, puis la transformation des colonies en Commonwealth avec tout cela suppose de ruptures ou de maintien de liens, par habitude ou par intérêt, c'est la réussite de François Bédarida dans ce grand classique qu'est devenu ce très beau livre : La société anglaise du milieu du XIXe siècle à nos jours
François Sarindar, auteur de : Lawrence d'Arabie. Thomas Edward, cet inconnu (2010)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SarindarSarindar   25 mai 2015
Lorsque l'Angleterre entre en guerre le 4 août 1914, c'est pour elle - beaucoup plus que pour les autres belligérants - une rupture profonde avec le passé. Habitudes libérales, comprtement insulaire, façon de vivre pacifique, tout est remis en question. A cette expérience nouvelle - celle de la guerre totale -, le pays n'est préparé ni militairement, ni économiquement, ni psychologiquement.
Commenter  J’apprécie          230
SarindarSarindar   25 mai 2015
"Ils ont pour les étrangers une pitié infinie, profonde comme les abîmes, large comme l'Océan ; ils regardent le monde entier de la cime de leurs grands mâts" (Jules Vallès parlant des Anglais).
Commenter  J’apprécie          220

Video de François Bédarida (1) Voir plusAjouter une vidéo

François Bédarida : le génocide et le nazisme
Olivier BARROT présente brièvement François BEDARIDA auteur du "Génocide et le Nazisme" (inédit, Ed Press Pocket), et évoque la période obscure de la collaboration.
autres livres classés : margaret thatcherVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2714 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre